Cet article a été lu 914 fois.

A bientôt 21 ans, Alexis Daraize, effectue sa seconde année en tant que joueur seniors au sein du club de l’AS Tiercé-Cheffes. Sa polyvalence en tant que défenseur, lui a permis cette saison de passer de l’équipe B à l’équipe fanion. Compétiteur dans l’âme, le garçon a toujours envie d’apprendre et de progresser. 

Entretien et portrait, d’une tête bien faite !

Bonjour Alexis, pouvez-vous relater votre parcours sportif de façon chronologique jusqu’à votre club actuel ?

« Je m’appelle Alexis Daraize, je suis né le 11 mai 1997. J’ai commencé le football tout petit, dès l’âge de cinq ans, dans ma commune à Champigné. J’ai passé toutes les catégories jeunes dans ce club. En U15, j’ai décidé de laisser ma belle bande de copains pour la compétition à un plus haut niveau. Tiercé a été un choix judicieux, car toutes les équipes à onze évoluaient soit en première division, soit en région, ainsi, j’ai décidé de tenter ce challenge. D’année en année, j’ai passé les catégories avec des épopées en région plus ou moins marquantes, pour arriver aujourd’hui, en équipe seniors à Tiercé-Cheffes. »

Pouvez-vous nous présenter votre club ?

« Je joue cette année, ma septième saison sous  les couleurs de Tiercé, et beaucoup de changements ont eu lieu. Le club de l’AS Tiercé-Cheffes possède une école de football de qualité, avec des éducateurs compétents. C’est une force pour le club et cela permet d’avoir des équipes à 11 très bien agencées. Le club est fier de compter dans ses rangs des équipes féminines. Concernant les seniors, l’équipe première évolue en DRH, (elle occupe à la trêve la huitième place du groupe C, dans un championnat hyper serré). l’équipe B évolue en deuxième division, sans oublier l’équipe C qui se retrouve en quatrième division.  Nous avons la chance d’avoir des infrastructures de qualité avec en tête de gondole notre terrain synthétique. Cette infrastructure récente permet à toutes les équipes de pouvoir s’entraîner et jouer en toutes saisons, cela permet également d’épargner nos terrains en herbe pour les week-ends de compétition. »

Pouvez-vous nous faire un bilan de votre début de saison, ainsi que celui de votre équipe ou du groupe seniors ?

« Je suis plutôt satisfait de mon début de saison. Après un début de saison avec l’équipe B en tant qu’arrière droit, j’ai pu enrichir ma technique à un poste que je ne connaissais que très peu, mais qui s’est révélé très intéressant. Par choix, les coachs m’ont ensuite replacé dans l’axe. J’ai pu faire quelques apparitions sous le maillot de l’équipe fanion à ces deux postes. J’ai donc rempli mon objectif personnel qui était de jouer quelques matchs avec l’équipe première mais aussi d’avoir un double poste, ce qui peut être très pratique pour les coachs comme pour moi. En ce qui concerne le bilan collectif, l’objectif est clairement rempli pour l’équipe B à la trêve, en tête du championnat. L’équipe avait comme objectif de remonter en première division très rapidement et je pense que le message a bien été compris par le groupe seniors. Concernant l’équipe C, elle progresse à chaque match malgré un manque d’effectif en début de saison qui ne l’a pas aidée. L’équipe première a sorti la tête de l’eau, et s’est bien reprise avant la trêve. L’ensemble du groupe travaille dur, et à mon avis, les résultats ne tarderont pas à venir. »

Quels sont les objectifs fixés en championnat et en coupe ?

« L’objectif en championnat est bien évidemment de faire remonter l’équipe B en première division et de pérenniser l’équipe première en DRH. Nous pourrons nous appuyer sur ce petit écart que nous avons créé en ce début de saison, mais le groupe reste concentré et sait que le championnat est encore très long. Concernant le challenge de l’Anjou ? C’est le seul point noir de ce début de saison, je préfère ne pas en parler. (NDLR. Élimination en phase de poules.) »

Quels sont vos ambitions personnelles et vos projets ?

« J’entame tout juste ma deuxième année de seniors, et j’ai juste « envie d’apprendre ». Tiercé a l’avantage de posséder beaucoup de joueurs d’expérience, malgré un groupe très jeune, qui t’apportent sans cesse des conseils sur ton jeu. J’ai envie de progresser, de goûter quelques matchs en DRH, et d’assumer sur le terrain un statut à la hauteur des exigences du coach. Entraîner est l’un de mes projets depuis maintenant plusieurs années. Je suis encore attaché à ma commune de Champigné, après avoir été l’un des éducateurs de l’école de football, j’ai choisi de m’occuper de la catégorie U13. Je suis fier de « mes petits jeunes », de la progression qu’ils ont eue en deux ans. Alors pourquoi pas, peut-être un jour, continuer à les suivre et diriger une équipe U15 ? »

Que pouvez-vous, nous dire sur votre entraîneur, mais aussi sur le groupe seniors actuel ?

« Je ne peux pas parler d’un entraîneur et d’un groupe de joueurs séparément. Je pense que nous avons un groupe de joueurs jeunes et de qualité, dirigé par un duo « Jérôme Georges et Alban Gaborit » complémentaire. Les deux coachs permettent de faire progresser le groupe pour l’emmener à un stade encore plus élevé. Nous nous entendons à merveille. C’est un groupe qui ressemble à une famille, tout en restant compétitif. La concurrence est saine, nous acceptons la rivalité et la concurrence  pour le bien des deux équipes. »

Quels sont vos meilleurs souvenirs sportifs ?

« Les années que j’ai vécu avec mes copains à l’âge de treize ans sont des souvenirs que je n’oublierai jamais. Sinon, la catégorie U19 a été une des années pendant laquelle j’ai vécu énormément d’émotions. Chaque année, nous luttions pour le maintien jusqu’à parfois la dernière journée. Et j’ai pu vivre une demi-finale en coupe de l’Atlantique avec l’équipe U19, un parcours magique. Malgré la défaite face au SO Cholet, je crois que cette épopée restera gravée dans ma mémoire. »

Avez-vous un dernier mot de conclusion ?

« Je tiens à remercier tous les membres du club de l’AS Tiercé-Cheffes. Le club peut compter sur ses nombreux bénévoles qui, chaque week-end, permettent à toutes les catégories de pouvoir jouer au football dans des conditions optimales. Je souhaite au club dans son ensemble de réussir sportivement pour cette saison 2017/2018.  Je remercie également, Passion Sports 49, pour tous les petits résumés d’après-match qui nous permettent de suivre le football de notre région. »