Rencontre avec Maxime GUERET, à la fois Triathlète, Aquathlète et le Duathlète. Avec comme point fort, la natation, il nous retrace son parcours, ses meilleurs souvenirs, et l’exigence de ses disciplines sportives. Entretien.

Bonjour Maxime, pouvez-vous, vous présentez ?

“Je m’appelle Maxime, j’ai 22 ans. J’ai validé ma licence STAPS à Nantes cette année et je continue avec un Master l’année prochaine, pour passer le concours et devenir enseignant d’EPS.”

Pouvez-vous nous parler de votre parcours sportif ?

“A l’origine, je suis nageur depuis l’âge de dix ans au club de Saumur Natation. Je me suis tourné vers le triathlon lorsqu’une section s’est ouverte au sein de mon club. J’avais déjà participé à un triathlon avec mon papa et mon coach de l’époque, Erwan Layec, accompagné de Lionel Colloch qui accompagnaient les jeunes dans cette nouvelle pratique. Je me suis ensuite tourné vers l’ASPTT Angers qui est une structure plus importante avec une école de triathlon et une équipe de jeunes, afin de participer aux différents championnats de France jeunes (triathlon et duathlon). Aujourd’hui, je suis toujours licencié à Saumur Natation, avec Marc Supiot m’a permis de renforcer mon point fort (la natation), ces deux dernières années et à l’ASPTT Angers pour participer à la troisième division de triathlon et aux différentes épreuves de sports enchaînés de la région.”

Pourquoi avoir choisi de faire du triathlon et avez-vous pratiqué d’autres sports ?

“J’ai pratiqué différents sports avant, comme le Judo, le Basket ou la Natation. Mais j’ai trouvé dans le triathlon davantage de convivialité, la possibilité de faire évoluer la pratique avec différentes distances et différents sports enchaînés comme l’Aquathlon ou le Duathlon. Dans le but de préparer ma saison de triathlon, je participe également à des trails, des compétitions de natation ou d’autres compétitions assez éloignées du triathlon. C’est donc un univers très large dans lequel on peut faire beaucoup de rencontres.”

Quelle est votre discipline préférée dans le triathlon et pourquoi ?

“J’aime profiter de chaque instant, autant à l’entraînement qu’en compétition, les partager, mais j’ai évidemment un penchant pour ma spécialité qui est la natation. C’est la discipline dans laquelle les temps réalisés au fil des entraînements me parlent le plus et dans laquelle je visualise le plus facilement mes progrès.”

Quels sont vos meilleurs souvenirs ?

Mon meilleur souvenir est récent. Cette année, j’ai participé aux championnats d’Europe d’Aquathlon (natation-course à pied) dans la catégorie d’âge 20-24 ans. Courir avec la tenue de l’Équipe de France, partager une course avec d’autres athlètes européens, c’était une grande première et cette belle course s’est terminée par une troisième place pour couronner le tout. Ensuite, j’ai de nombreux bons souvenirs avec les différents championnats de France jeunes et les différents podiums sur les courses de la région mais l’ambiance de certains triathlons m’a encore plus marqué comme le triathlon d’Angers et le triathlon de la Baule qui accueillent un grand nombre de triathlètes et de spectateurs.”

Quelles sont les personnes qui vous ont marquées dans votre parcours sportif ?

“Je ne pourrais pas citer tout le monde, mais dans un premier temps, mon papa qui m’a toujours poussé à faire du sport et mon frère avec qui je nage depuis quelques années même si la collaboration vient de se terminer à cause des études de chacun. Ensuite, récemment, mon dernier coach en date Marc Supiot m’a beaucoup appris de son expérience du monde de la natation et m’a permis de passer un cap supérieur. Le groupe d’entraînement avec les jeunes de la section sportive et quelques autres nageurs a été un moteur exceptionnel ces dernières années. Chaque coach et chaque club a apporté quelque chose de différent au fil du temps. Cette année, deux partenaires m’ont également fait confiance et conseillé sur mon équipement, mon matériel et ma pratique pour la course à pied avec Terre de Running Saumur et le vélo avec Cycle-Obsession.com Gennes et Saumur. Et un grand merci à toutes les personnes que j’ai rencontré, qui sont passionnées par le sport et qui partage cette passion.”

Comment voyez-vous la promotion du Triathlon ?

“Le triathlon est devenu une épreuve sportive très abordable, les différents formats permettent de se lancer sur une épreuve d’environ trente minutes (format XS), avec des distances très courtes 400 mètres de natation, 10 km de vélo et 5 km de course à pied. Ensuite, une fois que la magie opère, le format S offre une épreuve avec les distances XS multipliées par deux, abordable avec un peu d’entraînement de manière régulière. Pour débuter, il est possible de se faire prêter du matériel pour tenter sa chance. Puis le triathlon, c’est l’occasion de faire des épreuves renommées, nécessitant davantage d’entraînement comme le format M de l’Alpes d’Huez ou de faire des épreuves relais en famille, entre amis avec chacun l’une des disciplines à réaliser.”

Pour finir, quels sont vos objectifs futurs dans le Triathlon ?

“Dans l’avenir, j’aimerais courir en championnat de D2 ou D1 si l’occasion se présente et si mon niveau le permet. J’aimerais continuer sur les formats S et M et par la suite, participer à quelques courses renommées plus longues.”

Maxime GUERET

Age : 22 ans

Disciples sportives : Triathlon, Aquathlon et le Duathlon.

Clubs actuels : ASPTT Angers et Saumur Natation.

Point fort : La natation.

Cet article a été lu 5013 fois.