Match à deux visages pour Cholet Basket, ce mercredi soir, en Champagne-Ardenne. Après une première mi-temps maitrisée avec douze points d’avance à la pause, les Choletais n’ont pas su garder leur avantage et s’inclinent en deuxième moitié de partie sur le parquet de Châlons-Reims (94-89).

Dans un match accroché de bout en bout, les joueurs de Cholet Basket n’ont pas réussi à prendre le meilleur sur leur adversaire du soir. Dans la lutte pour le maintien, cette nouvelle défaite après le revers contre Pau-Lacq-Orthez, la semaine passée (75-78), face à un concurrent direct, n’est pas de bon augure. Douzième avant le match, Cholet glisse à la quatorzième place de Jeep Élite et se rapproche de la zone rouge.

Le match commence à l’avantage des Champenois qui mènent une grande partie des dix premières minutes, mais Cholet parvient à rester à seulement quelques longueurs derrière. Le match est empreint d’un rythme rapide où les fautes ne sont que passagères ce qui rend un spectacle agréable, avec des actions de grande classe. Les bonnes défenses des deux équipes offrent des contres attaques rapides qui permettent à Cholet de revenir dans le match. D’abord sur un magnifique alley-oop de MAKOUNDOU à 20-19, puis sur une interception de ce même MAKOUNDOU qui file au dunk sur un moulin à vent digne d’un All Star Game, pour prendre l’avantage pour la première fois du match à trente secondes de la sirène (22-23, 9′). Les Choletais parviennent à conserver cet avantage jusqu’à la fin de cette première période qui se conclut sur le score de 24-26 (10′).

Grand artisan du retour des siens au terme des dix premières minutes, Ian MILLER, déjà auteur de onze points, enchaîne dans le deuxième quart-temps qu’il entame d’un tir primé à trois points. Après douze minutes de jeu sur le match, il cumule dix-sept points à 4/5 à trois points, permet à son équipe de mener de huit points (24-32, 12′) et oblige l’entraîneur adverse, Cédric HEITZ, à prendre un temps-mort pour arrêter cette série. Très appliqués défensivement, les hommes d’Erman KUNTER parviennent à prendre le large grâce à une grosse activité dans la raquette, où ils réussissent à récupérer de nombreux rebonds offensifs, leur offrant systématiquement une deuxième chance qu’ils saisissent. Une série de neuf points à zéro leur donne un avantage conséquent à cinq minutes de la mi-temps (27-41, 15′). C’est le moment choisi par Châlons-Reims pour accélérer jusqu’à revenir à huit points, à la dix-huitième minute. Toutefois, les joueurs de Cholet ne se laissent pas faire à l’image de leur arrière MILLER qui enchaîne les trois points et envoie son équipe au vestiaire avec une avance confortable (42-54, 20′) et déjà vingt-deux points à son compteur personnel, à 5/7 derrière l’arc de cercle.

Au retour des vestiaires, les joueurs de Cholet s’effondrent. Incapables de mettre un panier et enchaînant les fautes inutiles, ils font face à une défense adverse retrouvée et bien plus offensive. La menace de la première mi-temps, MILLER, est prise en charge par les joueurs intérieurs de Champagne-Ardenne qui l’empêchent d’accéder au cercle. De l’autre côté du terrain, une efficacité impressionnante porte les joueurs de Châlons-Reims à reprendre l’avantage au terme d’un 13-0 infligé à leurs adversaires (55-54, 23′) et tout est à refaire pour le CB49. Les tirs apparaissent aussi bien plus ouverts pour Champagne Basket que pour Cholet, grâce à cette intensité défensive.  Du côté Choletais, Michael STOCKTON tente de prendre les choses en main, grâce à des tirs de loin (57-59, 26′) et des passes clés comme sur ce alley-oop pour JONES qui lui offre sa sixième passe décisive à ce moment-là du match. Malgré ce gros passage à vide, Cholet garde la tête hors de l’eau et termine le quart-temps devant (69-70, 30′).

Cet avantage reste de courte durée, tant la dynamique du match a tourné en faveur des Champenois, à l’image de MILLER qui n’a inscrit que deux points sur le seul troisième quart-temps. KROMAH ouvre ce dernier quart-temps par un  “trois points”, mais c’est LESLIE qui va discrètement remplir sa feuille de statistiques pour l’amener à trente-cinq points et anéantir les espoirs choletais. La fin de match est serrée, et la ligne de lancers francs s’impose comme juge de paix. La maladresse des joueurs des deux équipes sera fatale aux joueurs d’Erman KUNTER qui s’inclinent finalement 94-89 après une belle partie.

Les joueurs de Cholet peuvent s’en vouloir sur ce match qu’ils avaient pourtant bien commencé. Mais le retour de leurs vestiaires leur aura été fatal, Champagne Basket étant revenu avec de bien meilleures intentions. A l’image de MILLER, le CB49 n’a pas su déjouer la défense champenoise en deuxième mi-temps et voit la zone rouge se rapprocher désormais. A l’issue du match, les Maugeois sont quatorzièmes au classement, tandis que leurs adversaires du jour sont quinzièmes.

Cholet a rendez-vous lundi prochain avec la réception du Mans Sarthe Basket, septième, et en course pour les play-offs. Une victoire deviendrait nécessaire pour Cholet pour s’assurer un maintien le plus rapidement possible.

Championnat de Jeep Élite, 29e journée.

Châlons-Reims Cholet Basket : 94-89 (MT : 42-54)

(évolution du score : 24-26 ; 42-54 ; 69-70 ; 94-89)

MVP du match : Travis LESLIE (31 points, 3 rebonds, 2 passes décisives – 33 d’évaluation) – Châlons-Reims.

 

Cet article a été lu 303 fois.