Rencontre avec Lamine SANKARE, le défenseur expérimenté du Foyer Espérance de Trélazé. Il nous fera partager sa riche carrière de footballeur, débuté en région parisienne, où il aura évolué au niveau national et où il aura côtoyé des joueurs de haut niveau, internationaux pour certains. Ensuite, il nous fera le bilan de la saison avec le club trélazéen, pourquoi il avait choisi de rejoindre le club, il y a deux ans, puis il nous donnera les raisons, sans détour, de son départ du club, en cette fin de saison. Puis, il nous parlera de sa relation particulière avec Jean-Michel BOURDEAU, qu’il avait connu en région parisienne, il y a dix-sept ans. Il nous fera, ensuite, un flash-back sur ses deux saisons avec le maillot tango, sans oublier d’évoquer la talentueuse relève du club. Enfin, il nous présentera ses ambitions avec son nouveau club de Loire-Atlantique, sans oublier un dernier mot pour son ancien club. Un reportage passionnant.

Bonjour Lamine, pouvez-vous revenir sur votre parcours sportif, qui a débuté en région parisienne ?

“J’ai commencé le football dans le club qui se situait près de chez moi à l’ESD Montreuil (93) avec comme coach Christophe VASSAL et Jean-Michel BOURDEAU. Ensuite, en catégorie quinze ans, je suis parti jouer au FC Les Lilas (93), où j’ai effectué deux saisons. Puis, je me suis engagé en faveur du Paris FC, pour évoluer en seize ans nationaux..

A la fin de ma première année en U19, j’ai intégré l’équipe première qui évoluait en championnat de National. Ensuite, j’ai fait partie du groupe, lors de la saison suivante, avec notamment cette saison-là, un huitième de finale de coupe Gambardella, perdu contre le FC Nantes…

Ensuite, je suis parti jouer deux saisons à l’AS Choisy-le-Roi (94) en championnat de Régional 1, puis en championnat de Régional 2, puis au Racing Club de France 92 en championnat de National 3. Malheureusement, je me suis blessé une bonne partie de la saison. J’ai décidé de quitter la région parisienne et étant proche de m’engager avec un club de National 2, proche d’Avignon. Le coach s’est fait licencier, à la fin du mois de juin, donc, je me suis engagé avec le club de Rochefort-du-Gard (30) en PHA (District 1), un club où j’ai pu rencontrer des personnes très agréables. 

Fin de saison et direction le Racing Club Olympique Agathois (34) pour trois saisons en championnat de National 3, puis une saison sous les ordres de Nicolas Guibal (que je félicite au passage pour son accession au championnat National 1 avec le FC Sète) à l’AS Fabregues (34) en National 3. 

Changement de cap, car après avoir échangé avec Jean-Michel (Bourdeau), j’aurais dû m’engager à… (Vous avez lu 20% de l’article. Connectez-vous pour lire la suite ou abonnez-vous en cliquant sur ce lien).

 

 

Cet article a été lu 1992 fois.