Les Angevines jouaient un match triplement décisif, ce samedi, à l’Arena Loire de Trélazé. Tout d’abord, elles poursuivaient leur quête du graal : sortir de ces maudites quatre dernières places et jouer les play-offs. Pour cela, interdiction de musarder en chemin, au regard du retard accumulé. Ensuite, au cas où elles finiraient dans les quatre dernières places et joueraient les play-downs pour éviter la relégation, marquer des points face à un adversaire direct. Étant entendu que ce résultat sera conservé. Enfin, abandonner à leur adversaire du soir cette funeste dernière place. Mission triplement ratée, la faute à un quatrième quart-temps hors sujet de l’UFAB.

A dix minutes du terme, les Angevines, jusque-là auteurs d’un match de bonne facture, comptaient 13 unités d’avance (46-31, 30’). Rien ne laissait présager que le match pouvait leur échapper, surtout dans ces conditions. Vite mené (24-14, 10’, 46-31, 20’), Lyon avait bien tenté de réagir au retour des vestiaires. Mais, même gênée, l’UFAB, emmenée par POCHET et DJALDI-TABDI en jambes, avait à peine tremblé (17-19 dans le troisième quart temps).

Et dans le quatrième ? Eclipse totale de basket. Plus d’attaque, pas beaucoup de défense. Bilan des courses : catastrophique. Une panne offensive, des passes ratées, des ballons échappés, des shoots ouverts offerts. GUZMAN (25 points, 25 d’éval) s’est régalée, ERVIN et DIAWARA ont planté leur tente dans notre raquette. Deux terribles séries de 3 minutes et les cinq dernières minutes sans scorer. Le coup de la panne et un cinglant 5-29, dans le dernier quart-temps, deux paniers et un lancer marqués, l’avenir de l’UFAB en LFB s’assombrit. Les play-downs lui tendent les bras et elle devra les aborder dans une position qui risque d’être inconfortable. Surtout, la dynamique entrevue depuis l’arrivée de David GAUTIER subit un sévère coup d’arrêt.

Les réactions :

David GAUTIER (entraîneur UFAB) : A lire dans son article “entretien.”

Étienne FAYE (entraîneur Lyon Basket Féminin) : “On savait qu’il faudrait être concentré sur quarante minutes pour espérer gagner à Angers. Même mené de quinze points, on y a toujours cru. En première mi-temps, Angers a été euphorique. On n’a pas réussi à mettre assez d’agressivité dans le jeu. En seconde période, nous avons changé de défense, afin de faire douter notre adversaire. Ensuite, on a continué à leur mettre la pression. J’ai senti les Angevines très fébriles dans le quatrième quart-temps et l’on a su en profiter. En vue des play-downs, c’était un match que l’on voulait gagner, face à concurrent un direct. C’est aussi une victoire qui fait du bien au moral, car elle va nous permettre de retrouver une nouvelle dynamique. On a su batailler et avoir la force de caractère pour l’emporter.”

Ligue Féminine, 15e journée.

Union Féminine Angers Basket 49Lyon Basket Féminin :  68-79 (24-14, 22-17, 17-19, 5-29)

La marque à Angers : BERNIES (5), PAGET (5), MURPHY (11), CUZIC (8), WALLACE (14), POCHET (7), MANE (3), DJALDI-TABDI (15), TURMEL (0).

Galerie photos Quentin OLLIVIER

Feuille de match

Feuille de match

Cet article a été lu 1401 fois.