Avrillé a lancé sa saison aux Landes-Génusson ce dimanche. Elle revient avec une défaite dans sa besace, la faute à une équipe vendéenne inexpérimentée qui découvre la PH, mais très compacte et solidaire.

Cette première journée de PH nous offrait un duel peu attractif sur le papier, entre deux équipes au début de saison compliqué avec des éliminations en Coupe de France. Pourtant, le match fut âprement disputé et c’est l’équipe la plus efficace qui en est ressortie vainqueur. En effet, les Vendéens ont concrétisé les deux seules occasions qu’ils se sont créés, faisant mouche, sur leurs deux frappes cadrées du match. 

Le match commençait par une bataille au milieu de terrain où rien d’intéressant ne ressortait vraiment, les deux équipes faisait preuve de déchets techniques et multipliaient les duels aériens. Il faut attendre la 15ème minute pour voir un des deux gardiens s’inquiéter. Sur un coup franc aux trente mètres, Johann Boquet envoyait le ballon dans la surface adverse et Lailler, le capitaine Avrillais, déviait de la tête en corner, juste au-dessus de la barre. Cinq minutes plus tard, Avrillé répondait par un contre fulgurant mené par Pierre Blin et Stanislas Luette, ce dernier transmettait à son frère, Nathanaël, qui voyait sa frappe contrée in extremis. Sur le contre vendéen, Boquet récupérait le cuir aux abords de la surface et décochait une frappe frôlant une nouvelle fois la barre transversale de Riant (22ème). 

Après des débuts équilibrés et engagés, où les deux formations tentaient de jouer vite vers l’avant, malgré le manque de justesse et de liant, la partie se calmait quelque peu. Boquet avertissait Riant sur un coup franc excentré mais non cadré et le verrou Avrillais craquait juste avant la mi-temps, sur un nouveau coup franc, près du poteau de corner gauche. Après le centre, Thomas Pouplin mettait fin au cafouillage en propulsant le ballon dans le but de Riant à bout portant (1-0, 40e). 

A la pause, les supporters landais, venus en nombre, étaient heureux de voir leur équipe mener au tableau d’affichage, mais inquiets quant à sa capacité à tenir le score. D’autant plus, que ce n’était pas cette première période qui pouvait les rassurer, tant les occasions franches avaient été rares. Avrillé n’avait guère mieux à proposer et ne parvenait pas à passer le bloc compact des Vendéens. La preuve avec une seule frappe (non cadrée) à comptabiliser. De plus, les hommes de Benoît Lebaron avaient montré leur fébrilité défensive, paniquant un peu et étant laxiste au marquage. 

En début de seconde mi-temps, Avrillé reprenait le dessus et dominait son adversaire, maîtrisant plus le ballon et trouvant plus facilement des relais. A la 57ème, S. Luette décalait dans la profondeur Bellouard, qui rentrait dans la surface et obtenait le penalty, fauché par son défenseur. Luette lui faisait justice et transformait sereinement (1-1, 57e). 

Le match s’emballait ensuite et les Landais souffraient. N. Luette était tout proche de donner l’avantage à Avrillé, mais sa reprise, sur un centre de Reboux, rasait la barre transversale. Sur le six mètres suivant, Mouchet se laissait dépasser sur le côté gauche à la réception, le centre trouvait preneur au point de penalty avec David Chatelier qui crucifiait Riant (2-1, 71e). La fin de match était ensuite hachée par des arrêts de jeu incessants, des contestations et des gains de temps. Mais Landes-Genusson tenait jusqu’au bout et arrachait leur première victoire en PH cette saison, grâce à une bonne efficacité. Avrillé aura payé cher ses errements défensifs et son manque de justesse technique. 

Réactions des coachs : 

Johann BOQUET (AS Landes-Génusson) : “C’était un match compliqué pour les deux équipes, la preuve en est avec le peu d’occasions de deux côtés. On a su être opportuniste. C’est une victoire un peu inattendue un peu comme notre montée en PH. On vise le maintien, on sait que ce sera compliqué, il faudra jouer avec nos armes et être à 120% tous les week-ends. On est déjà heureux de prendre des points maintenant, parce que l’on sait que la saison va être difficile, même si l’on est conscient que cela peut être compliqué de venir jouer chez nous avec nos supporters.”

Benoît LEBARON (AS Avrillé) : “C’est une défaite cruelle. On manque de maturité, c’est une équipe très jeune. En première mi-temps, on a voulu jouer trop vite vers l’avant et c’était trop lisible pour l’adversaire, on n’a pas réussi à déséquilibrer ce bloc. A 1-0, on a été bon, les joueurs ont proposé de belles choses, mais une fois revenu au score, on s’est trop regardé et presque demandé ce que l’on devait faire. Nos adversaires nous sont retombés dessus directement, nous nous sommes trop relâchés.”

Landes-Genusson AS Avrillé : 2-1

But : Stanislas LUETTE (57e sp.) pour AS Avrillé

AS Avrillé : Riant – Bellouard, Mouchet, Saumon, Lizé – Lailler (c), Lacour, Levieux, Blin – Luette, Luette. Entrés en jeu : Bellini, Robert, Reboux. Entraîneur : Benoît LEBARON.

Classement

Cet article a été lu 1272 fois.