Championnat Départemental, Groupe B, 20e journée.

AS Val d’Erdre-Auxence – AS Seiches-Marcé (b) : 1-0 (MT : 1-0)

Buts : Flavien CHAMPIRE (10e) pour l’AS Val Erdre-Auxence.

Cliquez ici pour voir le classement

Le résumé du match de Mickael JEMIN, l’entraîneur de l’AS Val Erdre-Auxence :

“On entame bien ce match avec un pressing assez haut. On récupère pas mal de ballons et sur notre première offensive, et d’un une-deux d’école de Quentin Dulong et de Flavien Champire, ce dernier s’en va conclure d’une belle frappe croisée ce mouvement d’école (1-0, 10e). Nous arrivons à sortir des ballons proprement et nous trouvons des espaces sur les côtés. Malheureusement, nos centres sont mal ajustés. Après vingt minutes, nous avons un temps faible, notre milieu de terrain n’arrive plus à exploiter les ballons récupérés, Seiches-Marcé commence à se montrer dangereux dans un premier temps sur coup de pied arrêté, puis dans le jeu. Sur un débordement et un centre côté gauche, l’attaquant au second poteau ne trouve pas le cadre, idem quelques instants plus tard sur une frappe dans la surface de réparation. La mi-temps arrive à point nommé pour nous. Nous passons la majeure partie de la seconde période dans notre camp à subir les attaques adverses, notre défense tient le choc, Seiches-Marcé se montre un peu maladroit aux abords de la surface de réparation, en trouvant rarement le cadre. Axel Sécher est sauvé par sa barre transversale sur une frappe des vingt mètres du n°11 visiteur. Sur un duel dans la surface entre notre capitaine Kévin Langevin et le n°12, l’arbitre n’accorde pas le penalty espéré par nos adversaires. Sur un coup franc excentré, Flavien a une bonne opportunité de nous donner une avance un peu plus confortable, mais malheureusement, sa tête ne trouve pas le cadre. Loann Chedemail, à l’entrée de surface de réparation, a également trois opportunités, mais aucune de ses frappes ne trouve le cadre. Durant les dix dernières minutes, nous sommes acculés devant notre surface de réparation et nous tenons bon jusqu’à la fin des quatre minutes d’arrêt de jeu. Aujourd’hui, nous avions à cœur de nous rattraper du match aller, où nous avions été inexistants. Nous faisons une très bonne entame à l’inverse du match précédent et nous marquons rapidement, ce qui nous a mis en confiance et nous à permis de tenir jusqu’au bout. Nous avons subi pendant une heure de jeu, mais sans trop concéder d’occasions dans le jeu. On a fait preuve d’une grosse solidarité pour gagner ce match et battre les dauphins du groupe. Nous avons été assez réalistes et nos adversaires malheureux avec cette frappe sur la barre transversale.”

 

Cet article a été lu 103 fois.