Le week-end du 26 et 27 mai 2018, le moto club de Baugé-en-Anjou organise la septième manche du Championnat de France de side-car cross.

Ce spectacle époustouflant sera offert par les meilleurs équipages français, notamment l’équipage Giraud – Mucenieks, vice-champion du Monde en titre (Mucenieks blessé sera remplacé par Johnny Badaire), poursuivis par les frères Chanteloup et Poirier, sans oublier les piliers de la discipline, Auvray-Lebreton, Hamard-Villaines, Bouquet-Le Large et autres champions de cette catégorie très appréciée du public car extrêmement spectaculaire.

Au 27 avril 2018, soixante-dix pilotes sont déjà engagés en ligue Critérium MX1* MX2*, vingt-quatre jeunes pilotes en mini-cross, cinquante pilotes en Ligue 125, vingt-trois pilotes en Ligue quad et vingt-huit équipages en side-car cross.

Concentration, technique et agressivité seront les maîtres-mots de ce week-end pour briller dans ces différentes catégories !

Une météo clémente est déjà annoncée ! Un public très nombreux est attendu pour encourager les pilotes !

MX1* : motos à moteurs deux-temps de 250CC et motos quatre-temps de 450CC.

MX2* : motos à moteurs deux-temps de 125CC et motos quatre-temps de 250CC.

Bien assurer sa moto et soi aussi

Le side-car cross fait partie de la culture de la ville de Baugé-en-Anjou, dans le Maine-et-Loire. Si la cité a perdu de son prestige, depuis une cinquantaine d’années, il faut tout de même compter sur elle quand il s’agit de voir des compétitions sportives de grande qualité, comme cette étape du Championnat de France de side-car cross. C’est dans ce genre d’événement que l’on peut voir de près ces motards en action, parfois même les approcher à la fin de la course et qu’ils nous livrent leurs secrets. La santé des motards qui participent à ce genre de compétition nationale est mise à rude épreuve, tant le side-car cross est une pratique difficile et parfois même dangereuse. C’est la raison pour laquelle ils doivent souscrire une assurance moto particulière, afin de prévoir le moindre risque et de pouvoir compter sur une assistance, si d’aventure ils avaient un accident durant une compétition, ou même lorsqu’ils sont sur la route. Si vous avez envie de connaître les conditions pour s’assurer en tant que motard, consultez le site d’une compagnie dont c’est justement l’un des points forts.

De nombreux paramètres sont à prendre en considération quand on veut assurer sa moto. Toutes les motos ne s’assurent pas de la même manière, cela fonctionne comme pour tous les autres véhicules : il faut considérer l’année de mise en circulation, le nombre de kilomètres parcourus depuis, le volume du moteur… Mais du point de vue du consommateur, il est aussi très important de trouver une compagnie d’assurance qui n’ait pas des tarifs trop élevés pour l’assurance de sa moto. Il faut, comme pour tous les services pour les particuliers, faire un comparatif entre plusieurs assurances, avant d’être sûr de trouver le meilleur compromis entre la qualité des services et le prix demandé. L’autre point important, c’est le service client, c’est-à-dire la manière dont la compagnie d’assurance pour les motos communique avec les gens qui souhaitent se renseigner, mais aussi avec ceux qui ont choisi de s’assurer chez elle. A notre époque, un soin particulier doit être pris pour que le client puisse trouver des réponses satisfaisantes à ses interrogations, mais aussi que cela puisse se faire au plus vite.

Nous sommes tous pressés, dans la société d’aujourd’hui, mais il ne faut pas non plus négliger l’importance de comparer les offres, d’une compagnie d’assurance moto à une autre.

 

IMG_1961

Cet article a été lu 2653 fois.