Cet article a été lu 1471 fois.

Cet après-midi, pour le compte des 64éme de Finale de la Coupe Gambardella, les U19 de la Vaillante Angers recevaient leurs homologues d’Avranches dans un match opposant deux promus en Championnat National ne possédant pas de Centre de Formation. Après une fin d’année très difficile, Florent Papail et ses joueurs espéraient repartir du bon pied en ce début 2018 pour pouvoir prolonger leurs ambitions dans cette Coupe Nationale.

Pour ce premier match de l’année, disputé sous un soleil éclatant, le début est vivant. Et dès la septième minute, le match bascule. Sur une relance angevine, le milieu de terrain Fofana, à vingt mètres des buts, se fait piquer le ballon par le capitaine normand Joba qui s’en va crucifier le portier Hamel livré à lui-même (0-1, 7e). Sur leur première occasion, les visiteurs font mouche. Les locaux veulent tout de suite réagir. Sur l’action qui s’ensuit, à six mètres des buts de Divet, le capitaine vaillantais Tia loupe son contrôle, le ballon file devant le but (8e). Sur un centre de Davy, le portier normand relâche le ballon dans les airs, NGampika à l’affut voit son tir passer à côté (9e). Sur un centre de NGampika, El Mokhtari voit sa superbe bicyclette, en position excentrée, repousser d’une belle claquette en corner par Divet (20e). Le corner ne donne rien. Certes, les vaillantais se procurent des occasions mais on sent chez leurs adversaires un collectif bien huilé et des joueurs techniques qui peuvent faire la différence à tout moment. A la 29éme minute, un dégagement de Divet est dévié par la défense locale, en direction des buts gardés par Hamel. L’ailier visiteur Y’Tai Nie Mla intercepte le ballon à la retombée et s’en va battre Hamel (0-2, 29e). Les locaux prennent un coup de massue et les normands vont enfoncer le clou: à vingt mètres des buts, l’attaquant Dylan Prodhomme reçoit le ballon et, pas assez attaqué, peut décrocher une belle frappe qui va retomber dans le filet gauche d’Hamel surpris sur le coup (0-3, 31e). Les avranchinais concrétisent toutes leurs occasions, ils sont sûr de leurs forces avec un jeu collectif déployé plein de maîtrise. Et à l’approche de la mi-temps, la situation s’aggrave encore: sur une nouvelle offensive normande, Dylan Prodhomme offre une magnifique passe décisive dans le dos de la défense angevine à son compère de l’attaque Leroy qui n’a plus qu’à venir battre Hamel (0-4, 44e) ! Cette action d’école figea toute la défense locale. A la mi-temps, on se dit que la messe est dite et que ce match de Coupe tourne à la catastrophe pour la Vaillante. 

Les Angevins veulent sauver l’honneur, en vain

Avec quatre buts d’avance pour aborder cette seconde mi-temps, les avranchinais peuvent laisser venir les locaux. Ceux-là espèrent débloquer enfin leur compteur mais ils tombent sur un os. Davy tente notamment sa chance de loin par deux fois mais ses frappes de vingt mètres ne font que longer le montant gauche de Divet (58e, 67e). Entre-temps, les normands s’en donnent à nouveau à coeur-joie puisqu’ils inscrivent un nouveau but: cette fois le portier Divet, pour se récompenser de sa belle prestation, se mue en passeur décisif et son dégagement au pied est repris par Dylan Prodhomme dans les dix-huit mètres qui lobe le malheureux Hamel dans un timing parfait (0-5, 61e). Même les montants se lient contre les locaux puisque le capitaine Tia voit sa frappe des dix-huit mètres heurter le montant gauche de Divet et revenir en jeu (81e). Les angevins n’arriveront pas à sauver l’honneur et c’est un véritable affront qu’il subisse dans leur antre de la Grande Chaussée pour leur entrée dans cette nouvelle année 2018. Une année qui, on l’espère, leur permettra d’acquérir le principal objectif de leur saison en Mai prochain: le maintien. Ils sont tombés aujourd’hui sur un adversaire auteur du match parfait avec une efficacité maximale leur donnant une leçon de football. Les Vaillantais doivent maintenant tourner la page et se reconcentrer sur le championnat qui reprendra ses droits dès le week-end prochain à Guingamp.

64e de finale de la Coupe Gambardella.

Vaillante Angers SP US Avranches MSM : 0-5 (0-4)

Arbitre : M.Sarrieau assisté de M.Minier et M.Pasquier

Buts : Joba (7e), Prodhomme (31e, 61e), Y’Tai Nie Mla (29e) et Leroy(44e).

Avertissements : N’Gampika (68e) à la Vaillante Angers; Bourdon (58e) et Mezange (82e) à l’US Avranches MSM.

Vaillante Angers : Hamel, Davy, Tbibi,Ezan, Tatin Chenay-Gaignard, El Mokhtari, Fofana,Tia(cap.), Camara, NGampika. Sont entrés en jeu : Touré M. et Mamadou Simbakoli (46e), Senny (73e). Entraîneur : Florent PAPAIL.

US Avranches MSM : Divet, Launay, Amiot, Prodhomme A, Blandin, Joba (cap.), Y’Tai Nie Mla, Bourdon, Prodhomme D., Mezange, Leroy. Sont entrés en jeu : Josset (62e), Rennes (71e), Seichais (80e). Entraîneur : Jérémie MACCIO.

Réactions:

Florent PAPAIL (entraîneur Vaillante Angers): « Nous étions loin d’imaginer ce scénario. Nous avons pris une bonne leçon de football par un adversaire qui a montré de belles vertus collectives. Nous voulions jouer cette Coupe Gambardella à fond mais aujourd’hui nous avons manqué de détermination, de réalisme, d’agressivité et de combativité, de trop d’ingrédients pour espérer beaucoup mieux. Ce soir, cette claque dans notre Chaudron me procure un sentiment de honte qu’il va falloir rapidement effacer, c’est-à-dire dès le prochain entraînement et le prochain match. »

Jérémie MACCIO (entraîneur de l’US Avranches MSM): « Contre un adversaire, lui aussi, promu en championnat National, nous avons réalisé une grosse performance que je ne veux pas minimiser. Nous avons aujourd’hui gagné le rapport de force. Face à une équipe aux qualités athlétiques et à une puissance offensive affirmée, nous avons su jouer avec simplicité et rapidité et leur opposer nos qualités techniques. Mes joueurs ont respecté le plan de jeu que je leur avais fixé et je les félicite pour cette prestation. Nous allons savourer. »

Cliquez-ici pour voir les résultats en intégralité de ces 64éme de finale

U19 US Avranches MSM 2017/2018

U19 US Avranches MSM 2017/2018