Cet article a été lu 2174 fois.

Rencontre avec Alexis BILLARD, l’entraîneur adjoint des Ducs d’Angers de hockey sur glace. Il revient sur la série de play-offs en quart de finale de la Ligue Magnus, face aux Dragons de Rouen. Ensuite, il nous fera le bilan de la saison et nous parlera de la saison prochaine. Entretien.

Bonjour Alexis, pouvez-vous revenir sur la série des quarts de finale contre les Dragons de Rouen ?

« Notre série contre Rouen a été forcément une déception. On pensait pouvoir aller plus loin dans la série et les pousser à un match six ou sept. Je pense que l’on n’est pas passé loin, où l’expérience entre les deux équipes aura fait la différence. Ce fut la clef. On a aussi manqué de profondeur de banc. Si nous avions tourné avec quatre blocs, les joueurs cadres auraient pu avoir plus de repos. Et puis, peut-être que mentalement, inconstamment ou non, on a pensé que valider notre place dans les play-offs était une finalité. Peut-être aussi que d’avoir puisé dans nos ressources mentales pour revenir dans cette course aux play-offs, nous a porté préjudice, au moment d’aborder cette phase finale. »

Avez-vous un favori pour le titre de champion de France ?

« Déjà, les demi-finales sont pour le moment très serrées. Ensuite, je vois une finale entre Grenoble et Rouen, avec une petite préférence pour Rouen, dont je suis originaire. (rire) »

Avez-vous une équipe et un joueur qui vous ont marqué, cette saison, en Ligue Magnus ?

« Cette saison, j’ai bien aimé le travail de l’équipe d’Amiens. C’est une équipe qui a une bonne identité d’équipe, ce fut la bonne surprise de cette saison. Actuellement, ils tiennent la comparaison avec Rouen, en étant à 2-2 dans la série des demi-finales. Concernant les joueurs, les gros CV ont répondu présent, mais je citerais Adam Huguesman des Boxers de Bordeaux, qui est un très bon joueur et qui aura fait une très bonne saison. »

Que retiendrez-vous comme points négatifs et comme points positifs de votre saison ?

« Comme point négatif, je dirais notre début de saison. Ensuite, le gros point positif, c’est que nous avons réussi à nous remettre en question en ayant la force de caractère pour rebondir et faire une deuxième partie de saison au mental, ce qui nous a permis d’accrocher les play-offs.

Que pouvez-vous nous dire sur la prolongation de contrat de Brennan SONNE, à la tête des Ducs d’Angers ?

« C’est une bonne nouvelle pour le club. En signant un contrat de plusieurs saisons, cela va lui permettre de monter une vraie identité de club et de travailler sereinement. L’objectif sera de monter encore une fois une équipe compétitive et de la faire progresser. »

Justement, pouvez-vous nous parler du mercato estival qui va bientôt débuter dans quelques semaines ?

« Pour le moment, rien n’est encore fait entre les départs et les arrivées. La seule chose que je peux vous dire, c’est au niveau du gardien de but, où Florian Hardy gardera les buts des Ducs d’Angers, la saison prochaine. Sinon, les contrats vont être renégociés dans les semaines à venir. Il y aura des départs et de nouvelles arrivées. De toute façon, il nous faudra des renforts dans tous les secteurs, autant offensif que défensif. »

Comment se passe la période creuse, de la fin de saison ?

« Pendant cette période creuse, les joueurs font de la préparation physique jusqu’à la fin de leur contrat. Ensuite, chacun profitera de sa famille, tout en négociant leur nouveau contrat, pour ceux qui sont en fin de saison. Puis, les joueurs reprendront leur préparation physique afin de bien se préparer en vue de la saison prochaine. »

Pouvez-vous nous parler de votre autre fonction avec les U20 des Ducs d’Angers ?

« Nous sommes encore qualifiés pour les quarts de finale du championnat, où nous allons affronter les Dragons de Rouen. J’ai un bon petit groupe, qui progresse d’année en année. Malgré tout, il faut rester humble et l’on essayera de relever le défi face à une belle équipe de Rouen. »

Parlez-nous du nouveau centre de formation des Ducs d’Angers ?

« Un centre de formation s’évalue sur le long terme. Nous allons avoir la labélisation au mois de juin, ce qui nous permettra d’avoir le quatrième centre de formation de France. Cela va nous permettre de garder nos meilleurs jeunes et d’éviter qu’ils ne partent dans d’autres clubs. C’est de bon augure pour le club. L’objectif sera de développer les jeunes générations angevines, dans ce centre de formation. Le club est capable de former du bon joueur. Actuellement, avec la patinoire actuelle, c’est très difficile avec les créneaux horaires qui sont aussi très tard le soir. Le groupe junior élite ne s’entraîne que trois fois par semaine, alors que dans un club comme Rouen, les joueurs s’entraînent tous les jours. Notre patinoire ne nous permet pas de nous entraîner comme on le souhaiterait. Les horaires ne sont pas toujours faciles à gérer avec l’école, idem lors de nos longs déplacements, pour jouer à l’extérieur. Heureusement, que les établissements scolaires, avec qui nous avons signé des conventions (PEF), sont coopératifs, car nous sommes très pointilleux dans le suivi scolaire. »

Que pouvez-vous dire à ceux qui disent qu’il n’y a pas assez de joueurs formés au club dans l’équipe professionnelle ?

« On aimerait avoir le plus de joueurs formés au club, mais c’est difficile, car il faut pour cela un vivier important. A court terme et avec ce centre de formation, on aura la volonté de leur donner leur chance. Mais on n’est qu’au début de ce centre de formation, mais à terme, avec la nouvelle patinoire qui nous donnera plus de créneaux d’entraînement disponible, il est clair que cela nous donnera les moyens d’avoir l’éclosion de jeunes talents et ainsi de leur donner la chance d’évoluer au plus haut niveau. Avec la licence bleue, qui permet de prêter de jeunes joueurs à des équipes de première division, comme aux Dogs de Cholet, cela permet déjà à certain d’acquérir un peu d’expérience. »

Êtes-vous impatient de rentrer dans la nouvelle patinoire ?

« Il est évident, que la nouvelle patinoire va nous apporter un champ d’action plus important à tous les niveaux. Il faut aussi faire attention avec cette nouvelle patinoire, il ne faut pas se dire et se reposer sur ces nouvelles installations, en nous disant que c’est une finalité. Dès la saison prochaine, il va justement falloir composer une équipe compétitive pour bien rentrer dans cette nouvelle patinoire, la saison suivante. »

Vous avez aussi une fonction d’entraîneur adjoint avec les U20 de l’équipe de France, pouvez-vous nous en dire plus ?

« Je suis assistant coach depuis trois saisons avec l’équipe de France U20. Cette fonction me permet de voir des choses différentes et d’observer d’autres équipes. C’est une expérience très enrichissante pour moi. »

Pour finir, avez-vous un mot pour les supporters et les partenaires des Ducs d’Angers ?

« Je tire un coup de chapeau aux supporters qui nous ont toujours soutenu, malgré les mauvais résultats du début de saison, ils ne nous ont jamais lâchés. Ce sont de vrais supporters, un grand merci à eux et je leur donne rendez-vous la saison prochaine. Concernant les partenaires, au-delà de l’aspect financier, ils nous ont toujours soutenus et ils ont toujours été proches du groupe, malgré les moments difficiles. Je finirais aussi par remercier toute l’équipe de Passion Sports 49 qui a toujours été présente toute au long de la saison pour nous soutenir et communiquer sur nos matchs et le club, à travers ses articles et ses vidéos. »

29003631_10213792382357515_2077029045_n

Marty Sports