Les Angevins n’ont pas réussi à enchaîner la bonne performance obtenue à Lens. En effet, ils sont tombés tôt dans le piège monégasque, et n’ont jamais su revenir dans la partie. Avant le début du match, les joueurs de la principauté partaient favoris, cependant Angers pouvait réaliser une très belle opération au classement.

Les blancs et noirs abordent ce match en 3-5-2 avec toujours le duo Cho, Boufal devant. Quant à eux, Monaco démarre en 4-2-3-1 avec un quatuor offensif composé de Gelson Martins à gauche, Sofiane Diop à droite, Kevin Volland milieu offensif, et Myron Boadu en pointe. Le match commence assez timidement, une légère occasion pour Boadu à la 8ème minute, mais sa tête passe au-dessus de la barre. A la 19ème minute c’est Volland qui s’essaye, à la réception d’un corner mais, Petkovic fait un bel arrêt. Puis à la 25ème minute de jeu, c’est le néerlandais Boadu qui trouve le chemin des filets. Après une magnifique passe de Volland dans le parfait tempo, qui laisse assez de temps au buteur de conclure cette action tranquillement. La VAR jette un coup d’œil sur le but, mais rien n’est anormal, le but est validé. La réaction Angevine se fait attendre jusqu’à la 39ème minute. Elle est l’œuvre de Mohamed-Ali Cho qui essaye de battre le gardien, mais cela passe de peu à gauche du but. Finalement 5 minutes plus tard, c’est Monaco qui aura le dernier mot de cette première période avec le but de Sofiane Diop. Il reçoit un centre de Volland, et à quelques mètres du but il pousse la balle au fond des filets. L’allemand s’offre donc une deuxième passe décisive dans ce match, ses 4ème et 5ème de la saison en Ligue 1. De retour avec d’autres ambitions les Angevins arrivent à réduire l’écart à la 55ème minute de jeu. Ils reprennent donc espoir à la suite d’un très bon travail aux abords de la surface du jeune Azzedine Ounahi. Il montre toute sa technique en s’infiltrant dans la surface, il tire sur le poteau gauche. Mais la balle revient sur le dos du malheureux Nübel, qui avait plongé, c’est donc un CSC qui relance le SCO. Dix minutes plus tard c’est Fulgini qui saute plus haut que tout le monde, il faut un superbe arrêt de Nübel pour empêcher les Angevins de revenir à hauteur de Monaco. Enfin des suites d’un coup-franc frappé par Golovin, les Monégasques prennent un avantage que le SCO ne pourra plus réduire. C’est Axel Disasi qui, reprend ce centre et qui enterre les espoirs Angevins.

Le match se finit donc sur le score de 1-3, Monaco passe devant Angers au classement. Pour le club de la principauté ce succès est rassurant, il montre que sans le meilleur buteur titulaire Wissam Ben Yedder ils peuvent tout de même rivaliser avec un concurrent direct. Cependant pour Angers cela démontre tout simplement qu’il faudra faire preuve de plus de régularité, pour pourquoi pas décrocher une place européenne cette saison.

 

Cet article a été lu 130 fois.