Championnat de Régional 3, groupe E, 15e journée.

US Aubigny – FC Beaupréau-la-Chapelle : 2-1 (MT : 2-0)

But : PACO pour le FC Beaupréau-la-Chapelle.

Cliquez ici pour voir le classement

Le résumé du match de Bastien CLEMOT (entraîneur-joueur du FC Beaupréau-la-Chapelle) : “En ce beau dimanche de février, l’équipe première prenait la route d’Aubigny pour y affronter le quatrième du championnat. Après les consignes des coachs, l’objectif est clair, ramené les trois points de ce déplacement et creuser un écart dans le classement. La première mi-temps débute et nous sommes directement menaçants. Nous avons des occasions et nous gardons le ballon. Mais nous allons encaisser un premier but sur une mauvaise passe, qui atterrit dans les pieds du numéro dix adverse. Le joueur ne se fait pas prier pour nous punir en envoyant le cuir dans la lucarne de Che. Le match se poursuit et sur une nouvelle attaque, le dix (oui toujours lui) viendra se jouer de nos défenseurs et marquer un doubler dans le match. Triste sort pour l’équipe qui avait la possession et qui se voit mener 2-0 par les locaux, suite à leurs deux seules occasions. Bilan très médiocre lors de la première mi-temps avec un plan de jeu non respecté et une entame de match très médiocre et à contre-courant de nos ambitions. A la mi-temps, il faut remettre les pendules à l’heure et se remobiliser pour aller chercher des points face à une équipe sans fond de jeu, mais très réaliste. Nous repartons avec de nouvelles intentions et au bout de dix minutes, nous changeons de tactique, le système passe du 4-2-3-1 au 3-5-2 pour essayer de revenir au score rapidement. Nous poussons et nous sommes peu inquiétés. Logiquement, nous revenons au score par l’intermédiaire de Paco qui vient lober le gardien de but adverse. Nous continuons à pousser et à chercher à égaliser. Thomas va venir marquer de la tête sur un corner, mais son but va se voir annuler par l’arbitre, suite à une charge sur le gardien de but adverse. Litigieux ou non, l’arbitre a fait son choix et les jaunes ne peuvent que continuer à pousser pour égaliser. Sur un dernier coup franc, les jaunes et bleus sont onze joueurs dans la surface de réparation, mais ils ne parviendront pas à revenir au score. Cette défaite nous met à six longueurs du premier et doit nous servir de leçon pour la suite. Rien n’est fini, il va falloir se battre tous les week-ends pour espérer avoir des choses à jouer à la fin de la saison. Retour sur les terrains dans deux semaines pour l’équipe fanion avec la réception de Saint-Pierre de Nantes, où les trois points seront le minimum attendus.”

 

Cet article a été lu 283 fois.