Cet article a été lu 313 fois.

Dans le cadre de la seconde journée des play-offs d’accession à la ProLigue, Angers-Noyant recevait ce dimanche après-midi l’équipe de Strasbourg-Schiltigheim. Après leur faux-pas lors de la journée initiale de ces play-offs à Gonfreville-L’Orcher (28-22), les Noyangevins devaient se reprendre pour rester en haut du classement dans l’objectif d’une montée à l’étage au-dessus en fin de saison. D’entrée de match, ils se sont fait déborder par des visiteurs plus efficaces dans leur jeu offensif et dans la finition. Les Strasbourgeois n’ont jamais été inquiétés durant la rencontre et s’imposent logiquement face à des noyangevins hors du coup (28-17).

Le match démarre par une histoire de jets de sept mètres. Skatar ouvre le score pour les Alsaciens (0-1, 1’26). Vandelannoote réplique pour les locaux (1-1, 2’16). Puis les Strasbourgeois creusent un premier écart (1-4, 5’42). Guillaume Dupin le coach local prend un premier temps-mort et décide de faire des changements pour booster son équipe. Sur un nouveau jet de sept mètres, Vandelannoote réduit l’écart (2-4, 6’48). Puis c’est le début d’une longue descente en enfer pour les Noyangevins. Le coach a beau prendre un nouveau temps-mort, rien n’y fait, c’est la déliquescence. Antoine Damiens marque le quatrième but local au bout de dix-huit minutes après plus de dix minutes sans marquer (4-10, 18’21). Après vingt minutes catastrophiques, les Noyangevins ne s’en remettront pas et le match est déjà plié à ce moment de la rencontre. A la pause, les Noyangevins sont menés (6-13). 

Les Noyangevins sont totalement hors sujet du début à la fin.

La seconde période démarre de la même façon. Les locaux vont rester treize minutes sans marquer. Menés 8-20, ils réduisent le score par Vandelannoote (9-20, 45’04). Le suspense est donc totalement inexistant et les joueurs de Strasbourg-Schiltigheim infligent une correction à leurs hôtes du jour (17-28). Les Noyangevins démarrent bien mal ces play-offs d’accession avec deux défaites pour commencer alors que les Alsaciens se rattrapent des points perdus à domicile la semaine passée face à Lanester (27-27).

Les réactions d’après-match :

Guillaume DUPIN (entraîneur d’Angers-Noyant HBC) : “Il est temps d’assumer notre niveau qui est nul. Nous avons perdu trop de balles et loupé trop de shoots. On paraît avoir une cohésion de groupe évidente, mais dès que l’on est en difficulté, il n’y en a plus. Nous n’avons pas de caractère. Aujourd’hui, nous étions bons en défense et notre gardien de but a fait des parades, mais en attaque, nous n’avons rien fait du tout. On rend peut-être leur goal exceptionnel en s’y prenant mal dans nos tirs. Les joueurs doivent s’encourager et regarder leur prestation personnelle avant de s’en prendre à leurs coéquipiers.”

Bruno BOESCH (entraîneur de l’Entente Strasbourg-Schiltigheim Alsace Handball) : “Cette victoire nous fait beaucoup de bien. Mes joueurs ont bien réagi aujourd’hui après le faux-pas de la semaine passée. On s’est retrouvé dans la même configuration avec une avance de sept buts à la pause (6-13). Cette fois, avec une solidité défensive et une agressivité pendant tout le match, mes joueurs ont réalisé un match complet et sont récompensés. Notre gardien de but a fait le reste derrière avec des arrêts qui ont enlevé tout espoir à notre adversaire de revenir dans la partie. Aujourd’hui, je retiens la discipline et l’état d’esprit de mes joueurs dans ce match.” 

Championnat de Nationale 1 Masculine, poule haute, deuxième journée.

Angers-Noyant HBC Entente Strasbourg-Schiltigheim Alsace Handball : 17-28

Cliquez-ici pour voir l’album photo d’Eric MEILLAT – Flou2Rallye)

clt anhbc