Championnat de Départemental 2, groupe C, 19e journée.

Olympique Sainte-Gemmes-sur-Loire – Angers SCA : 2-0 (MT : 0-0)

Buts : Kilian TERRIER (78e) et Radi RYAD (90e+5) pour l’Olympique Sainte-Gemmes-sur-Loire.

Cliquez ici pour voir le classement

Le résumé du match décalé de Yannick RIVET, dirigeant de l’Olympique Sainte-Gemmes-sur-Loire :

“C’est le SCA d’ANGERS qui nous rendait visite aujourd’hui. On restait sur une mauvaise note, sur le match aller, dans une ambiance plutôt hostile, nous avait laissé un goût amer en bouche. Mais les choses se sont apaisées depuis, chacun a fait son chemin en championnat.

La rencontre débute en faveur du SCA, mobiles, puissants, techniques, nos hôtes bousculent un peu les Olympiens, mais, ceux-ci se rebiffent et le jeu change de physionomie. Les Bleus s’enhardissent et c’est la barre qui sauve les rouges décontenancés par la vitesse des joueurs de couloir Gemmois. Sven et Méchant piquent et repiquent l’arrière-garde du SCA, mais ne trouvent pas de failles. L’arbitre, plutôt bon, siffle la mi-temps sur le score de 0-0.

La reprise est fébrile pour nous, heureusement que le “chauve-qui-peut” sort de manière efficace devant Sulivan, le poison rouge du SCA, sortit de son bocal !! Mais, bizarrement, les Rouges s’éteignent et balbutient leur football. Ce qui fait bien l’affaire des Bleus qui attaquent de plus belle. Vers la 78e minute, un coup-franc offert par le SCA est tiré par kiki. Sa frappe, pas très puissante, est plutôt bien cadrée, au premier poteau, le rebond qui suit surprend le (BON) gardien Scaïste (1-0, 78e). Que c’est bon de mener dans un match fermé, avec peu d’occasions de part et d’autre. C’est encore le poteau, puis une barre transversale qui viennent au secours des Rouges, mais le match se ferme de plus en plus, les gestes deviennent moins précis. On arrive dans les arrêts de jeu, et sur un contre, puis une partie de billard, revient dans les pieds carrés de Ryad qui, bien qu’en position de hors-jeu, ajuste le goal du SCA !! (2-0, 90e+5). Contre toute attente, l’arbitre valide ce but. Tant mieux pour nous, tant pis pour eux. Rien ne viendra ternir la fin de rencontre. C’est une victoire contre un adversaire coriace qui va nous faire beaucoup de bien, aussi bien au moral qu’au classement. La baisse de régime de nos adversaires nous a grandement facilité la tâche, mais l’envie et la hargne était de notre côté tant le match aller nous avait dégoûté !! Je retiendrais l’excellent esprit du SCA, la sportivité des dirigeants et des joueurs. Mention pour le n°10, le n°4, et le grand n°6. Bon vent et bonne fin de saison. C’était Yannick RIVET.”

 

Cet article a été lu 118 fois.