Cet article a été lu 2214 fois.

Victorieux des éditions 2007 et 2014, les Ducs d’Angers retrouvaient le chemin de la compétition avec la coupe de France, qui débutait pour eux ce soir. Ils étaient opposés aux Remparts de Tours, actuellement troisième de la division 1, avec un bilan de quatre victoires et une défaite. Ce seizième de finale était une nouvelle occasion de voir se rencontrer ces deux équipes. Battus huit buts à un en 2014, puis six buts à zéro en 2015, les Tourangeaux avaient à cœur de se battre vaillamment face à un pensionnaire de la Saxoprint Ligue Magnus, qui restait sur une série de trois victoires lors de ses quatre dernières rencontres. Fixée comme un objectif de cette saison 2017-2018 par Mickaël Juret, cette compétition ne doit pas faire oublier l’objectif principal du club : retrouver le dernier carré des play-offs et tenter de décrocher cette coupe Magnus, qui fuit Angers depuis presque une décennie.

C’est dans une patinoire tourangelle bien remplie, qui accueillait cette rencontre. Tout de blanc vêtu, Angers attaque ce match tambour battant et se créée les premières occasions de but. Le gardien de but des Remparts va s’incliner deux fois de suite. Les Ducs ouvrent la marque par un tir de Gary Lévêque (0-1, 2’29), suivi d’une nouvelle réalisation de Nicolas Arrossamena à (0-2, 4’09). Bien partis, les Angevins vont alors tout faire pour rajouter une troisième rondelle au fond des filets locaux. Mais Kristin, le gardien de but tourangeau, devient alors le dernier rempart de son équipe. Stoppant toutes les tentatives adverses, étant même aidé par ses poteaux à trois reprises, il sautera de joie quand son équipe marqua en supériorité numérique par l’intermédiaire de Gabaj à la (1-2, 14’00). Plus appliqué et plus impliqué, Tours se permet même de faire le siège du but angevin, sécurisé ce soir par Florian Hardy. Crucifiés en début de rencontre, les locaux se reprennent et mènent les visiteurs par le bout du nez. Les Angevins tiendront bon et le score ne bougera plus. [Score à la fin du 1e tiers-temps : 1-2]

Clément MASSON, auteur ce soir de deux assistances, déborde le Tourangeau David.

C’est avec un tout autre visage que les “Blues Boys” reviendront sur la glace au second tiers-temps. Plus agressifs, plus collectifs, plus conscients de l’enjeu de ce match, les Remparts vont clairement profiter de toutes les erreurs angevines. Sans pour autant concrétiser leurs occasions. Pénalisés à cinq reprises, les Ducs ne craqueront pas et se reposeront sur leur défense, mais joueront toujours à se faire peur. Le manque de réalisme local leur permet d’entrevoir la fin tier-tempss tout en restant devant au tableau du score. Les arbitres prennent leurs responsabilités dans cette période en sanctionnant toutes les actions de tricherie. Un tiers-temps haché, peu axé sur le beau jeu des deux côtés. Seuls les Angevins réussiront à tirer leur épingle du jeu en marquant en fin de période par Dannick Bouchard bien aidé, il est vrai, de Clément Masson et de Philippe Drouin à la (1-3, 39’00). Les Ducs ont souffert, ont lutté et ont pu trouver le trou de souris laissé par la défense tourangelle. [Score à la fin du 2e tiers-temps : 1-3]

Ne vous fiez pas au sourire de Cody CAMPBELL. Ce match fut animé d’une réelle tension entre les deux équipes.

Les mots ont dû être lourds de sens dans le vestiaire angevin à la pause, tant les blancs reviennent avec le couteau entre les dents. Très rapidement, Maxime Lacroix, assisté de Bryan Henderson, viendra ajouter son but à l’édifice angevin. Poussés dans leurs derniers retranchements au tiers-temps précédent, les Ducs se reprennent, mais sont rapidement (encore) sanctionnés de nombreuses pénalités qui freinent leur progression. Par (manque de) chance, Tours n’en profitera pas même si la barre transversale de Florian Hardy résonne encore des deux tirs à la ligne bleue des locaux. Les Angevins vont alors s’enliser dans leur problème défensif : trop de palets arrivent facilement à la cage d’Hardy. Poussés par le public s’étant déplacé en petit nombre, les Ducs d’Angers réussiront à marquer un cinquième but grâce Gary Lévêque, auteur de sa seconde réalisation ce soir (1-5). Le score ne bougera plus. Après une dernière pénalité infligée à Kévin Igier, sanctionné de vingt minutes pour attitude antisportive, les Ducs auront su trouver la faille dans le Rempart et se qualifient donc pour les 8e de finale de la coupe de France.

Prochaine rencontre au Haras le vendredi 27 Octobre 2017 à 20h30 avec la réception de Grenoble, solide leader de la Saxoprint Ligue Magnus. Un véritable test pour les joueurs et le staff angevin. Les Ducs comptent sur vous pour remplir le Haras et de soutenir votre équipe !

Homme du match : Gary Lévêque 

Buts pour Tours : GABAJ (14e) assisté de Buonincounri et Lains

Buts pour Angers : LEVEQUE (3e) assisté de Gibort et Casini / ARROSSAMENA (4e) assisté de Bouchard et Masson / BOUCHARD (39e) assisté de Masson et Drouin / LACROIX (41e) assisté de Henderson / LEVEQUE (56e) (non assisté)

Pénalités pour Tours : 22 minutes 

Pénalités pour Angers: 26 minutes + 20 minutes pour conduite antisportive (Kévin Igier)

Compte rendu et Crédit Photos: Kévin ACARI 

 

Marty Sports