Challenge de l’Anjou, 16e de finale.

Andrezé-Jub-Jallais FC – FC Villevêque-Soucelles : 2-0 (MT : 1-0)

La réaction d’après-match de Jak MARY (entraîneur-joueur d’Andrezé-Jub-Jallais FC) : “Cet après-midi, nous devions livrer un match sérieux et ne pas prendre de haut notre adversaire du jour, Villevêque-Soucelles, qui réalise une très belle saison en étant leader de leur groupe de Départemental 3. Les deux équipes, poussées par de nombreux supporters, démarrent le match avec les meilleures intentions. Sur un bon ballon en profondeur, nous ouvrons le score après un face-à-face gagné contre le portier adverse (10e). Nous marquerons également en début de deuxième période sur un penalty. Même si les visiteurs auraient également pu obtenir un penalty en toute fin de rencontre, la victoire est logique. Le score aurait pu être plus large au vu du nombre d’occasions franches non concrétisées de notre part. Le match s’est déroulé dans un très bon état d’esprit des deux côtés. Je souhaite une bonne fin de saison à l’équipe de Villevêque-Soucelles. Aujourd’hui, nous assurons l’essentiel : la qualification. Merci aux supporters pour leur soutien sans failles et pour avoir donné de la voix, hier, pendant la rencontre. Rendez-vous la semaine prochaine.”

Retrouvez le résumé du match de Jérémy PEAN (entraîneur-joueur du FC Villevêque-Soucelles) :

“Le tirage n’a pas été clément pour Villevêque-Soucelles qui se déplaçait chez un second de Départemental 1. L’entame de match est très bonne, ils sont bien organisés et déterminés, en faisant jeu égal avec leurs adversaires. Malheureusement, trop tôt dans le match, Andrezé-Jub-Jallais va ouvrir le score sur un ballon en profondeur dont la trajectoire va être mal appréciée (10e).

Mais l’envie de bien figurer dans cette rencontre va galvaniser les Villevêquois et ceux-ci vont faire douter leurs adversaires notamment avec de bonnes séquences de possession et des efforts communs pour récupérer les ballons. Cependant, la zone de finition est mal exploitée et peu d’actions dangereuses sont constatées. Andrezé-Jub-Jallais peut alors doubler la mise avant la mi-temps, mais le ballon est contré et finit sur la barre transversale.

La seconde période redémarre et Villevêque-Soucelles compte bien continuer à être présent. Cependant, de façon incompréhensible et malgré une bonne première période, l’arbitre va totalement perdre le fil et accorder un penalty à Andrezé-Jub-Jallais, qui surprend tout le monde adversaire, ainsi que les supporters adverses compris. De plus, il distribue un carton jaune, puis un carton blanc à notre défenseur central sans que des contestations n’aient été faites. Andrezé-Jub-Jallais convertit le penalty et creuse l’écart.(50e).

Villevêque-Soucelles se retrouve à dix pendant dix minutes et doit multiplier les efforts. Nous essaierons de changer de dispositif pour être plus offensif, mais seule une frappe dans le petit filet de ROPERCH sera à signaler. Andrezé-Jub-Jallais profite des espaces dus à une défense à trois, mais Enzo METAYER sort de beaux arrêts sur plusieurs ballons qui prenaient le chemin du but.

À dix minutes du terme, Valentin ACKER récupère un ballon qui traîne dans la surface de réparation et se fait mettre à terre par le gardien de but, sorti en retard. Tout le monde est persuadé du penalty… Mais non ! Fin du match avec dans l’ensemble une victoire logique de Andrezé-Jub-Jallais qui a fait respecter la hiérarchie.”

La réaction d’après-match de Jérémy PEAN : “J’ai vu, aujourd’hui, dans le regard et l’attitude de mes joueurs, de la détermination et de l’envie. Nous pouvons être fiers de notre prestation et nous n’avons rien lâché. Soutenu par nos nombreux supporters, qui ont fait le déplacement et qui nous ont encouragé tout le match, ce fut, malgré la défaite, une journée riche humainement ! C’est un beau parcours en challenge de l’Anjou et nous devons afficher la même motivation, dès dimanche prochain, à Durtal, pour valider la montée. Merci aux supporters de tout âge qui ont montré leur passion pour le club. Bravo à Andrezé-Jub-Jallais, une équipe complète et avec un bon esprit.”

 

Cet article a été lu 325 fois.