Cet article a été lu 877 fois.

Avant l’affiche de ce week-end, qui opposera son équipe du Cholet FCPC à celle de la Saint-Pierre de Mazières-en-Mauges, rencontre avec Okan KOSUCU, l’entraîneur du  Cholet FCPC. Il nous donne son avis sur l’un de ses leaders de vestiaires, Ferdi DOGAN, et sur le derby de ce week-end. Entretien.

Bonjour Okan, pouvez-vous nous donner votre avis sur Ferdi Dogan ?

« Ferdi Dogan est mon vice-capitaine, cela va faire deux saisons qu’il est au club. C’est quelqu’un qui jouait en Division d’Honneur au SO Cholet et que j’ai sollicité pour nous rejoindre. Je l’ai recruté pour la personne qu’il est et non pour son statut. C’est d’ailleurs une personne humble. Au départ, je voulais savoir s’il pouvait bien s’intégrer au groupe déjà en place et voir se qu’il pouvait nous apporter. C’est un joueur qui mouille le maillot et sur qui je peux compter. Et puis, l’objectif de l’avoir recruté était aussi d’attirer d’autres joueurs d’un bon niveau. »

Comment s’est passée son intégration dans votre équipe ?

« Je me souviens qu’il était arrivé sur la pointe des pieds. Après un début compliqué, où il a fallu qu’il trouve son rythme et ses marques sur le terrain, il a su s’intégrer dans l’équipe. Au départ, je l’avais fait jouer en numéro neuf au poste d’avant-centre, mais lorsque je l’ai repositionné en meneur de jeu, il a tout de suite retrouvé ses marques et il s’est pleinement épanoui dans le collectif. C’est un joueur qui respire le football. Depuis, il est pleinement intégré au groupe, je lui donne la responsabilité des échauffements avant les matchs. C’est un vrai leader sûr et en dehors du terrain, c’est le premier à remobiliser le groupe lorsqu’il le faut et lorsque l’on est en difficulté pendant les matchs. »

Qu’elles ont été ses motivations pour vous rejoindre ?

« A la suite de son passage au SO Cholet, Ferdi avait plusieurs propositions. Lors de notre première rencontre, il a tout de suite accroché à notre projet. D’ailleurs, je pense qu’il va s’inscrire dans la durée avec nous et je le vois au FCPC encore lors des trois prochaines saisons. Il a en plus une bonne hygiène de vie. Ensuite, il deviendra peut-être dirigeant au sein du club, à la fin de sa carrière de joueur. »

Vous avez une relation particulière avec lui ?

« A titre personnel, j’aimerais vraiment qu’il reste chez nous et qu’il nous aide à faire évoluer le club. En plus, c’est une personne qui a vraiment faim de ballons, quelqu’un qui conseille ses coéquipiers. Malgré le statut de joueur qu’il a pu avoir, il se met à la même échelle que les autres et cela est très important pour une bonne cohésion de groupe. C’est quelqu’un que j’apprécie beaucoup et qui est devenu un ami. Je suis encore un jeune entraîneur et l’on échange régulièrement nos points de vue, j’apprends à ses côtés, même si nous avons parfois des idées différentes. Je suis fier et honoré d’avoir un joueur tel que lui dans mon effectif. »

Que pouvez-vous nous dire sur l’image du Cholet FCPC ?

« Depuis quelque temps, on parle en bien du Cholet FCPC et c’est le travail de toute une équipe. Il faut continuer. Nous avons des ambitions élevées et nous souhaitons bien structurer le club. Cela passe par avoir une bonne image à tous les niveaux. »

Vous allez affronter, ce dimanche, l’équipe de la Saint-Pierre de Mazières-en-Mauges. Que pouvez-vous nous dire sur cette belle affiche ?

« Depuis le début de l’année 2018, les joueurs sont conditionnés par rapport à ce match. Un derby, cela ne se joue pas, mais cela se gagne. Au match aller (défaite 1-0), nous étions passés à côté de notre match. Je pense que si l’on remporte ce match, on aura un pied en Régionale 3. On se doit donc de gagner ce match. Il nous reste neuf matchs à jouer et ce sera neuf matchs de coupe à gagner, si l’on veut monter en Régionale 3, en fin de saison. On a notre destin entre nos mains. La défaite n’est pas envisageable. On a un double défi : infliger sa première défaite à Mazières et récupérer la place de meilleure défense du championnat. Et puis, en comptant la saison dernière, nous restons sur vingt et un matchs sans défaite à domicile, toutes compétitions confondues, on souhaite continuer cette invincibilité à domicile. »

Justement, que pouvez-vous nous dire sur l’équipe de la Saint-Pierre de Mazières-en-Mauges ?

« Je me souviens qu’au match aller, ils nous avaient laissé le ballon, ils avaient joué avec un bloc défensif assez bas, solide, bien organisé et très discipliné. Ils avaient été sérieux dans leur jeu. Et puis, c’est une équipe qui joue vite vers l’avant, ce sera à nous d’être vigilants. Ils ont un entraîneur que je respecte et qui a su apporter son expérience à son équipe. Mazières-en-Mauges est à sa place au classement et cela sera une belle opposition. C’est une équipe qui joue avec ses moyens et je les attends avec impatience, ce dimanche. Je leur souhaite bonne chance et que le meilleur gagne. »

Avez-vous un pronostique concernant cette rencontre au sommet ?

« Je vais dire que l’on va gagner trois buts à zéro. »

Avez-vous un mot de conclusion ?

« J’aimerais encore une fois saluer le très bon travail de l’équipe de Passion Sports 49, de par sa réactivité dans l’actualité de l’information sportive sur le territoire du Maine-et-Loire, mais aussi pour la qualité de son travail. A ce titre, notre entreprise « Loire Construction » a décidé de devenir partenaire de Passion Sports 49 et de s’inscrire sur la durée dans ce nouveau partenariat. »

Championnat de Première Division, groupe A, 14e journée.

Cholet FCPC (1er) Saint-Pierre de Mazières-en-Mauges (2e)

Cliquez-ici pour voir le classement

Date : Dimanche 11 Mars 2018.

Horaire : 15h00.

Lieu : Stade du Bois d’Ouin à Cholet.

Crédit photos : Lisa PAQUEREAU.

Ferdi DOGAN évolue depuis deux saisons au club du Cholet FCPC.

Ferdi DOGAN évolue depuis deux saisons au club du Cholet FCPC.

Loire Construction