Cet article a été lu 298 fois.

Dans le cadre de la cinquième journée des play-offs du championnat de Nationale 1 Masculine, Angers-Noyant recevait le leader grenoblois avec l’objectif de rejoindre son adversaire du soir au classement. Les Noyangevins auront eu un temps faible en milieu de première mi-temps, qui s’avérera décisif pour la suite de la rencontre. Pourtant, les Noyangevins auront réussi à revenir un but, sans pour autant avoir l’occasion d’inverser la tendance, où ils auront été menés tout au long du match. Les « Rouges » s’inclinent donc logiquement sur l’ensemble du match face une équipe de Grenoble qui aura été solide physiquement et mentalement (27-25).

Angers débute mal la rencontre, où Jourdan, Ampère, puis Dei-Négri donnent trois buts d’avance aux Grenoblois (0-3, 3’20). Il faut attendre plus de quatre minutes pour noter le premier but noyangevin, signé Clusel (1-3, 4’17), la faute à Clot, le gardien de but adverse, auteur de deux arrêts. Mais Fortes va remettre les « Rouges » dans le droit chemin, en enchaînant deux buts (3-4, 5’54). Le jeu s’équilibre jusqu’au but de Malek, qui va être le point de départ du gros passage à vide des locaux. (7-9, 17-28). L’écart va s’accentuer et Souid va conclure un 4-0 (7-12, 21’46). Galas se fait exclure deux minutes et Dupin demande un temps-mort pour les locaux, dans la foulée (21’47). L’écart de cinq buts sera conservé jusqu’à la pause (9-14, 30′). En deuxième mi-temps, certainement recadrés dans les vestiaires, les Noyangevins reviennent sur le parquet avec de meilleures intentions. C’est au tour de Jourdan de se faire exclure deux minutes pour les visiteurs (30’41). Lusson, puis Damiens montre la voie à leur coéquipiers (11-14, 31’20). L’écart se stabilise, jusqu’à l’arrêt de Rizzi et d’une relance rapide, Gaillard en profite pour remettre son équipe à seulement deux buts de son adversaire (17-19, 47’37). C’est au tour des visiteurs de demander un temps-mort, pour couper l’élan adverse (47’38). Vandelannoote s’infiltre dans la défense et trouve un trou de souris (18-20, 50’16). Fortes s’élève par dessus la défense (19-20, 51’53). Belle combinaison, conclut par Clusel (20-21, 53’33). Double arrêts de Clot, sur des tentatives de Fortes et Clusel (20-22, 54’46). Malek enfonce le clou (22-26, 59’03). Les « Rouges » n’auront pas réussi à revenir dans le money-time, malgré un sursaut d’orgeuil dans la dernière minute, avec le but de Galas et les deux buts de Gaillard. Score final : 25-27.

Les réactions d’après-match :

Guillaume DUPIN (entraîneur d’Angers-Noyant HBC) : « J’ai du mal à comprendre cette défaite, car nous avons fait un bon match dans l’ensemble. On a eu un gros temps faible en première mi-temps, qui nous coûte cher dans la suite du match. En effet, on démarre mal le match, puis on a trou d’air où l’on encaisse un 4-0. Par contre, on n’a pas pris de but sur l’exclusion temporaire. On a toujours couru après le score sans réussir à revenir. On a été bon défensivement, même si l’on a pris trop de buts. En deuxième mi-temps, on a tenté de revenir, mais sans réussite. On est tombé face à une équipe solide avec un bon repli défensif, sans parler d’un bon gardien de but qui a été bon et régulier tout au long du match. On a manqué beaucoup trop de tirs et c’est difficile de gagner lorsque l’on ne marque pas de buts. Je le répète, on s’est bien battu, mais notre temps faible nous a tués. Cela ne s’est pas joué à grand-chose. On n’a pas réussi à enchaîner les occasions en marquant des buts. »

Aziz BENKAHLA (entraîneur de Grenoble SMH GUC) : « On est super content d’avoir gagné à Angers. On savait que ce ne serait pas un match facile et qu’il serait très difficile de gagner chez eux. Angers ne voulait pas perdre et nous avons été solides aussi bien physiquement que mentalement. Le début du match a été important. On a réussi exploité le temps faible adverse, puis a gardé notre avantage jusqu’au bout. La consigne était de ne pas lâcher, même dans les moments difficiles, en gardant la tête froide. Ce type de match nous donne de l’expérience et de la confiance pour la suite de la compétition. »

Championnat de Nationale 1 Masculine, play-offs, 5e journée.

Angers-Noyant HBC Grenoble SMH GUC : 25-27 (MT : 9-14)

Angers-Noyant HBC : Salmon, Chakira, Marie (1), Cluse (2), Fortes (9), Vandelannoote (1), Lusson (4), Ganarul, Correia, Rizzi, Galas (2), Parisini, Damiens (1), Gaillard (5). Entraîneusr : Guillaume DUPIN.

Grenoble SMH GUC : Aicardi, Bendjaballah, Randriantseheno (5), Limouzin (2), Malek (3), Lazic (6), Jourdan (2), Ampère (4), Dei-Négri (1), Archier, Clot, Souid (4), Magoure. Entraîneur : Aziz BENKAHLA.