Cet article a été lu 455 fois.

Dans cette belle de la finale de play-offs de Ligue Féminine 2, l’Union Féminine Angers se déplaçait à Landerneau Bretagne Basket avec l’objectif de retrouver la Ligue Féminine, une saison après l’avoir quittée. Après un bon début de match de la part des Angevines, le match s’est équilibré au fil de la rencontre, avec un chassé-croisé qui a rendu le match indécis jusqu’au bout. Le dénouement du match se sera joué sur des détails et cela n’aura malheureusement pas tourné en faveur des Angevines, qui s’inclinent face à des Landernéennes qui joueront en Ligue Féminine la saison prochaine (56-54).

L’Angevine Lucet ouvre le score (0-2, 1’10), mais Logan égalise sur deux lancers francs (2-2, 2’36). Prodhomme et Lucet à trois points, puis Lokoka sur un jumpshot concluent un 8-0 (2-10, 4’11). Naigre stoppe l’élan adverse (4-10, 4’53). Lucet accentue l’avantage à +10 points pour les « violettes » (6-16, 6’26). Stervinou à trois points, puis Logan dans la raquette recolle leur équipe dans le match (13-18, 8’32). Djaldi-Tabdi, à la suite de deux lancers francs conclut le premier quart-temps, avec six points d’avance pour l’UFAB (17-23, 10′). Butard, à trois points, remet à une possession d’écart son équipe (21-23, 10’55). Le Bruchec donne pour la première fois du match l’avantage aux Bretonnes (24-23, 11’19), puis elle accentue l’avantage (26-23, 12’47). Mais Angers ne se démobilise pas sous la pression et le public adverse. Lokoka relance son équipe, puis Djadi-Tabdi égalise (26-26, 13’54). Cette dernière donne un peu d’air à son équipe (26-31, 14’52). Mais le match est serré et Le Bruchec recolle son équipe une unité (32-33, 16’32). Lors de la fin de la première période, les défenses vont prendre le pas sur les attaques adverses et le score ne bougera pas (32-33, 20′).

Au retour des vestiaires, Lithard répond à Lokoka (34-35, 21’34). Logan d’un jumpshot continue le chassé-croisé (36-35, 20’53). Arrondo réduit l’écart (39-37, 24’04), puis Lucet sur un tir extérieur donne l’avantage aux visiteurs (39-40, 26’26), puis c’est au tour d’Aubert (41-44, 28’20). Mais Le Bruchec à trois points, puis Majekodunmi donnent quatre points d’avance aux Landernéennes, à la fin du troisième quart-temps (48-44, 30′). Landerneau ne lâche rien et imprime une pression aux Angevines. C’est irrespirable dans les travées de la salle de la Cimenterie. Le public chante « ici c’est Landerneau ». Le public s’enflamme sur le tir extérieur de Majekodunmi (51-47, 30’20). Angers est dans le dur dans ce début de quatrième quart-temps. Mais Angers va reprendre les choses main et va tenter d’emballer la rencontre, en montant d’un cran sa défense, ce qui gêne considérablement son adversaire. Prodhomme à trois points donne l’avantage pour Angers, face à des Landernéennes qui ont un peu baissé pied après avoir tenté d’enflammer le match (51-54, 35’02). A ce moment du match, cela fait quatre ou cinq possessions et trois minutes que Landerneau n’a pas marqué un point. Lucet est sanctionné de sa quatrième faute à deux minutes de la fin du match, et David Gautier la remplace sur le terrain. Temps-mort demandé par Landerneau (51-54, 37’27). Le public donne de la voix, quelle ambiance dans cette fin de match, qui reste très indécise et palpitante, où le sort de match n’a pas encore décidé de donner son verdict. Une place en Ligue Féminine est en jeu et la pression est à son comble ! Les Angevines ne profitent pas de leurs situations favorables pour prendre leurs distances, ce qui leur sera préjudiciable par la suite dans le money-time. Passe de Niaigre, pour Brumermane qui conclut sous le cercle (53-54, 37’32). On rentre dans le money-time, il reste moins de deux minutes à jouer. Naigre redonne deux points tout en puissance à ses couleurs (55-54, 38’11). Arrondo manque la mire, puis c’est au tour d’Aubert qui voit son ballon roulé sur le cercle, mais sans rentrer dans les filets. Perte de balle pour Angers. Il reste moins d’une minute à jouer et Landerneau mène d’un point. Christmann concède une faute évitable, sur un rebond offensif. Cette dernière effectue dans la foulée un marché. Deux erreurs monumentales pour une joueuse aussi expérimentée dans les dernières secondes du match, ce qui redonnent la possession à des Bretonnes qui n’en demandaient pas tant. Toujours deux points d’avance pour les Bretonnes (56-54, 39’28). Tout va se jouer dans les trente-et-une dernières secondes du match. Naigue se précipite dans son tir extérieur, redonnant la possession à Angers, à quinze secondes de la fin, ce qui aurait pu définitivement tuer le match. Nouveau temps-mort pour Angers, afin d’organiser la dernière possession du match (56-54, 39’45). La question qui se pose à cet instant de la rencontre : soit on tente un tir dans la raquette pour arracher la prolongation ou soit on tente un tir extérieur, synonyme de victoire et d’un billet direct pour la Ligue Féminine, tel est le dilemme pour Angers ! La balle de match va être prise par Prodhomme qui va finalement manquer son tir à trois points à huit secondes de la fin. C’est terminé, les Landernéennes remportent la victoire (56-54, 40′) ! Landerneau, le petit village du Finistère jouera bien la saison prochaine en Ligue Féminine. La salle de la Cimenterie est en ébullition et fête avec ses joueuses la montée en Ligue Féminine ! La joie des Bretonnes contraste avec l’énorme déception du camp angevin. Cruel dénouement pour les filles de David Gautier, qui n’auront pas démérité. Cela se sera joué sur des détails. Le protocole de fin de match permettra aux finalistes des deux équipes de recevoir une médaille.

La réaction d’après-match de David GAUTIER (entraîneur de l’Union Féminine Angers Basket) : « On est vingt-cinq minutes devant et à cinq minutes de la fin, le score est de 51 à 54. On est devant avec quatre possessions dans les mains pour prendre quatre, cinq ou six points d’avance. Malheureusement, on ne met pas un panier dans ce final en ayant des positions favorables. Du coup, sur ce match, je me demande si on le mérite. Les filles ont été dans l’engagement et ont répondu au défi physique, mais il a manqué un petit truc… »

Championnat de Ligue Féminine 2, troisième match de la finale de play-offs.

Landerneau Bretagne Basket Union Féminine Angers Basket : 56-54 (MT : 32-33)

(17-23, 15-10, 16-11, 8-10)

Landerneau Bretagne Basket : Logan (7), Lithard (7), Naigre (4), Brumermane (6), Butard (cap.) (5), Majekodunmi (5), Le Bruchec (12), Stervinou (3), Balayera (7). Entraîneur : Stéphane LEITE.

Union Féminine Angers Basket : Djaldi-Tabdi (8), Lokoka (13), Lucet (10), Prodhomme (9), Arrondo (5), Germond (NJP), Martinet (NJP), Dreano-Trécant (0), Christmann (5), Aubert (cap.) (4). Entraîneur : David GAUTIER.

UFAB autres

Marty Sports