Cet article a été lu 89 fois.

Après avoir organisé une inoubliable Coupe du Monde de la FIFA 2018 en Russie, la FIFA peut aujourd’hui confirmer les paiements qui seront versés dans le cadre du programme des avantages de club, qui se verra attribuer une part des revenus de la compétition aux clubs dont les joueurs ont contribué au succès de la Coupe du monde. Au total, 209 millions USD seront versés à 416 clubs de 63 associations membres, ce qui représente une augmentation significative de près de 200% par rapport à l’édition précédente. “La Coupe du monde de football est l’apogée du football. Elle suscite la passion et les émotions de tous les joueurs et de tous les fans, aux quatre coins du monde. Il incombe à la FIFA de redistribuer les revenus de cette compétition unique à l’ensemble de la communauté du football, et les clubs méritent évidemment de partager ce succès, car ils ont été les principaux contributeurs. Je suis très heureux de voir que des équipes de tant de régions différentes bénéficieront de ce programme, qui contribuera à développer davantage le football dans le monde entier”, a déclaré le président de la FIFA, Gianni Infantino. Sans surprise, les dix clubs qui comptaient le plus de joueurs dans les équipes à la Coupe du monde et qui recevront la plus grande part des bénéfices sont tous des puissances européennes : Manchester City FC, Real Madrid CF, Tottenham Hotspur FC, FC Barcelone, Paris Saint-Germain FC, Chelsea FC, Manchester United FC, Club Atlético de Madrid, Juventus FC et AS Monaco. Toutefois, des sommes substantielles iront également aux clubs d’Asie, d’Afrique et des Amériques, ainsi qu’à d’autres ligues européennes. Par exemple, les clubs suivants recevront chacun plus d’un million de dollars : Al Ahly (Égypte), Al-Hilal FC et Al-Ahli FC (Arabie saoudite), CF Pachuca (Mexique), CA Boca Juniors (Argentine), FC Copenhague (Danemark), Celtic FC (Écosse), RSC Anderlecht (Belgique), AFC Ajax et Feyenoord Rotterdam (Pays-Bas). Le programme d’avantages de club fait partie d’un accord de collaboration plus large conclu entre la FIFA et l’Association européenne des clubs, qui avait été lancé avant la Coupe du Monde de la FIFA 2010 et étendu en 2015 pour couvrir les Coupes du Monde de la FIFA 2018 et 2022.