Championnat de Deuxième Division, groupe A, 12e journée.

AS Saint-Sylvain-d’Anjou FC Longuenée-en-Anjou : 4-0 (MT : 0-0)

Buts : BOUCHET (65e et 75e) et PLESSIS (80e et 85e) pour l’AS Saint-Sylvain-d’Anjou.

Cliquez-ici pour voir le classement

Les réactions d’après-match :

Sébastien CAMUT (entraîneur de l’AS Saint-Sylvain-d’Anjou) : “C’est un match, où l’on a joué qu’une mi-temps, la deuxième. Malgré tout, c’est une victoire logique, une victoire d’un groupe ! A nous de confirmer la semaine prochaine en championnat, nous n’avons pas le droit de nous relâcher, le groupe est tellement serré ! Félicitations à notre équipe B avec une belle victoire 5-2, il faut continuer !”

Romain GROSBOIS (capitaine du FC Longuenée-en-Anjou) :Un match, deux mi-temps et deux états d’esprit différents… La première, où l’on est bien en place en ayant plus de maîtrise et d’occasions (on touchera même la barre), en les empêchant de développer leur jeu de part notre envie et notre concentration de bien faire les choses. 0-0 à la mi-temps, où on a le sentiment d’être dans le vrai et d’être cohérent dans notre plan de jeu… Malheureusement, en deuxième mi-temps, nous n’affichons plus du tout le même état d’esprit. Pourquoi ? Je ne sais pas. Saint-Sylvain-d’Anjou accélère son jeu, nous reculons et nous déjouons complètement en rendant trop vite le ballon, en voulant jouer trop vite et trop souvent dans la profondeur. On prend un premier but à la 65eme minute et de là, comme souvent depuis janvier, après avoir pris un but, plus rien, pas de révolte, on coule et on en prend trois autres en vingt minutes. Le score est lourd, mais leur victoire est méritée. En ce moment, on est dans le dur, c’est clair, mais tout n’est pas jeter surtout en première mi-temps. A nous de choisir quel état d’esprit nous voulons afficher, dimanche prochain… Il y en a qui nous fait poser des problèmes aux adversaires en se créant des occasions et l’autre qui nous fait subir et prendre but sur but. Je crois en ce groupe et je suis persuadé qu’il fera le bon choix dimanche. A bon entendeur… On se doit de réagir pour le club, le staff, les supporters et les dirigeants bénévoles qui continuent de nous accompagner et de nous encourager malgré tout, je pense surtout à toutes ces personnes… Pour eux non plus, ce n’est pas très fun en ce moment.”

 

Cet article a été lu 999 fois.