L’ES Bouchemaine restait sur trois défaites consécutives avant d’aborder ce match contre Mouilleron-Le-Captif. Pour cette huitième journée de Régional 2, c’est à domicile dans son stade du Artaud que Bouchemaine comptait bien mettre fin à cette série noire. Et c’est chose faite avec ce match nul 0-0, malgré l’expulsion du gardien de l’ESB à la 55e minute. Cependant, ce duel n’a, sur le point comptable, arrangé personne, les deux équipes restent dans le milieu de tableau, respectivement à la septième et à la huitième place avec dix points toutes les deux.

Nous avons eu la chance d’avoir la réaction d’Alban GABORIT entraîneur de l’ES Bouchemaine “On a abordé ce match, afin de casser la dynamique de résultats étant donné que l’on restait sur trois défaites consécutives. 

La première mi-temps est totalement à l’avantage d’une très belle équipe de Mouilleron qui, par un jeu court et en mouvement, nous mets en difficulté. Nous n’avons jamais réussi à se mettre dans le rythme sur cette première période, en étant souvent loin du porteur du ballon et pas en mouvement lorsque l’on avait le ballon. Bizarrement, c’est un fait contraire pour nous avec l’expulsion de notre gardien de but à la 55e minute. A ce moment, l’instinct de survie s’est mis en place et on a enfin été généreux dans les courses et dans l’effort. A la vue du scénario, ce 0-0 est un bon résultat, car on stoppe notre mauvaise série et sincèrement, on ne méritait pas mieux. En ce moment, on fait plus ce que l’on peut que ce que l’on veut avec des absences prolongées, mais c’est le lot de toutes les équipes. 

Néanmoins, le mental des joueurs n’est pas atteint, ils ont envie de réussir” affirme-t-il.

C’est donc avec des ambitions qu’ils vont aller jouer sur la pelouse du leader du championnat, l’USJA Carquefou, le 27 novembre à 19.00h.

 

Cet article a été lu 557 fois.