La fin du championnat de softball mixte fastpitch indoor et la dernière journée, qui a eu lieu le 8 mars, voyait accueillir les finales du championnat de softball mixte indoor fastpitch 2020. Les équipes reçues par les Eagles d’Angers étaient les MARINERS de Nantes et les GREY JAYS du Mans. Les COYOTES de Joué-lès-Tours n’ayant pu se déplacer à cause d’une consigne dû au Coronas virus.

Avec une équipe en moins, il a été décidé par la Ligue de ne pas jouer les play-offs et de donc de valider le classement à l’issue du championnat, pour déterminer les résultats finaux. C’est donc les Eagles de Saint-Barthélémy-d’Anjou qui s’imposent devant les Mariners grâce à une différence de point favorable, les GREY JAYS et les COYOTES finissent respectivement troisième et quatrième.

L’envie de jouer au softball étant plus forte que la peur d’un virus, les trois équipes présentes ont décidé de finir cette saison indoor par trois matchs, qui se sont déroulés avec une ambiance des plus détendue, ces matchs n’ayant aucun enjeu sur le plan du championnat.

Le premier match s’est vu s’opposer les Mariners de Nantes aux Eagles de Saint-Barthélémy-d’Anjou. La lanceuse et la défense des Eagles ont contenu sans faillir, l’attaque des Nantais ne concédant qu’un point en quatre manches. De leur côté, les frappeurs des Eagles ont réussi à peser sur le match avec onze points marqués. Les Eagles s’imposent au terme de quatre manches sur mercy rules un à onze.

Le deuxième match de la journée opposait les Mariners aux GREY JAYS du Mans. Après la fin de la première manche, les Nantais entament la seconde manche avec un point de retard, leurs frappeurs font parler les battes et reprennent la tête du match en marquant sept points dans la manche. La défense n’étant pas en reste, elle ne concède qu’un point au GREY JAYS. Mais les Manceaux n’avaient pas dit leur dernier mot et reviennent contester la victoire des Mariners avec douze points marqués en troisième manche. Malgré la pression des Mariners, le Mans ne sera jamais rejoint au score et le match s’achèvera sur le score de 14 à 21 pour les PIOU-PIOU…

Troisième et dernier match de la journée, Le Mans affrontait l’équipe des Eagles, et plus particulièrement, il voyait s’affronter deux lanceurs Bartholoméens, puisqu’un des lanceurs EAGLES venait renforcer l’effectif des GREY JAYS. Le match a tenu toutes ses promesses en offrant un très bon duel de lanceur et de défense. Le Mans prendra la tête au score, dès la première manche et la conservera jusqu’en fin de septième manche, bien que la défense des Eagles ne leur laissera pas les coudés franches. De même, le lanceur et la défense du Mans musèleront l’attaque adverse, ne leur concédant que deux points en sept manches. Les Grey JAYS s’imposeront finalement cinq à deux.”

 

 

Cet article a été lu 48 fois.