Cet article a été lu 1876 fois.

Rencontre avec Okan KOSUCU, l’actuel entraîneur de l’équipe du Cholet FCPC. Il nous a accordé un entretien, où il nous parle de la première partie de saison en matière de résultats, son avenir et sur les objectifs pour cette fin de saison. Malgré quelques rumeurs non fondées, il souhaite poursuivre l’aventure et écrire l’histoire de son club qui ne fait que commencer.

Bonjour Okan, pouvez-vous nous faire un premier bilan de la première partie de saison ?

“Notre première partie de saison est presque quasi satisfaisante, avec une défaite en championnat. Actuellement, nous sommes premier de notre championnat avec trois points d’avance sur Mazieres-en-Mauges, que l’on va jouer la prochaine journée, le 11 mars à domicile. Ce sera un match à six points. Nous avons aussi la meilleure attaque avec quarante buts inscrits et la deuxième meilleure défense avec neuf buts encaissés en treize matchs. Nous sommes encore engagés en Coupe de l’Anjou (8e de finale) et encore en Challenge de l’Anjou (8e de finale).”

Pouvez-vous nous parler de votre avenir sportif ?

“Malgré les rumeurs, je serais toujours l’entraîneur principal du Cholet FCPC, la saison prochaine.”

Avez-vous eu des sollicitations extérieures ?

“A ma connaissance non et de toute manière, ce n’est même pas la peine d’essayer, mon choix est déjà fait.”

Quelles ont été vos motivations de poursuivre l’aventure au Cholet FCPC ?

“TOUT !!! Le groupe, les dirigeants, les bénévoles, les responsables du bar, le bureau… J’aime surtout travailler avec ces garçons qui sont formidables, ils sont à l’écoute, prônent ma philosophie de jeu. La concurrence est saine, chacun joue le jeu et tout le monde respecte le cadre du club. Je ne lâcherais pas ces garçons avec qui j’ai partagé de merveilleux moments et espère en partager plein d’autres.”

Quels seront vos objectifs pour cette fin de saison ?

“L’objectif principal, c’est la montée en Régionale 3, maintenir l’équipe réserve et l’équipe 3 en troisième et quatrième division. Concernant la coupe, on jouera le coup à fond pour la Coupe de l’Anjou et atteindre la finale en Challenge de l’Anjou. Notre équipe 3 est en quart de finale du Challenge Hubert Sourice, ils ont largement les moyens de faire quelque chose, j’ai confiance dans le groupe.”

Quel est votre projet sur le moyen ou long terme ?

“Mon projet est simple, il sera de rester le plus longtemps possible au Cholet FCPC et d’écrire l’histoire de ce club.”

Que pouvez-vous nous dire sur vos joueurs actuels ?

“Mes joueurs ont tous une place différente dans mon cœur, et oui je parle de cœur, car pour moi dans le football, il faut aimer les gens avec qui on travaille. Ils sont tous concernés, présents aux entraînements et ils travaillent tous pour atteindre nos objectifs.”

Avez-vous déjà commencé votre recrutement en vue de la saison prochaine ?

“Le mot recrutement est un grand mot, j’ai eu la sollicitation de quelques joueurs que je rencontrerais en temps voulu, mais pour l’instant, je me concentre juste sur ma fin de saison qui s’annonce palpitante.”

Pour finir, avez-vous un mot à adresser à vos joueurs ou aux membres du club du Cholet FCPC ?

“Je tiens à remercier tout le monde sans exception, car on oublie souvent le travail des personnes qui travaillent dans l’ombre (Georges, Richard : responsable du bar), tout le bureau en passant par mes deux frères Serkan (vice-président) et Hakan (président), qui m’ont toujours soutenu et qui me soutiendront quoiqu’il arrive. Je remercie également tous les dirigeants (Roger, Jacques, Mike, Freddy, Louis-Marie, Mohcine, Smain, David… ) et les arbitres de notre club (Mohcine Fouar, référent arbitre), nos supporters qui viennent souvent nous encourager (le plus fidèle, mon neveu Deyyan Kosucu qui est la mascotte de l’équipe). Concernant mon staff, merci à José Neto, Victor Teixeira et Serkan Kosucu qui m’accompagne dans cette belle aventure. Concernant mes joueurs comme je l’ai dit plus haut, je les remercie de croire au projet et de s’investir autant, j’ai une confiance totale à leur égard, ils savent ce qui veulent, leur destin est entre leur pied à eux de jouer. Si j’ai oublié de citer des noms, je m’en excuse mais sachez que le cœur y est.”

 

70618fc3-26fa-4f01-ade6-b44dea4d445e

Okan KOSUCU souhaite encore s’investir et participer à l’évolution du Cholet FCPC, afin de le faire grandir et de l’amener au niveau Ligue (photo Lisa PAQUEREAU).