Cet article a été lu 1029 fois.

L’Étoile Angers Basket recevait l’équipe de Rueil Athletic Club dans le cadre de la quatrième journée du championnat de Nationale Masculine 1. L’objectif pour les Angevins était de remporter leur première victoire à domicile de la saison en championnat et de stopper leur série de deux défaites consécutives, face à Tarbes puis à Challans. La mission a été réussie avec un match abouti du début à la fin, en n’ayant jamais été véritablement inquiété pendant les quarante minutes de jeu. La victoire angevine est logique sur l’ensemble du match et permet aux joueurs de Laurent Buffard de repartir sur une dynamique plus positive (91-80).

Le match débute par un festival de tirs à trois points réussis de chaque côté, cinq en moins de trois minutes. Pierard, Tresnak et Bichard, côté angevin, répondant à Sambe, Sencanski et Doumbe. Après cette période de folie, où Sambe va égaliser (16-16, 4’55), les Angevins vont prendre le jeu à leur compte et se détacher définitivement. Pierard contourne son adverse et marque sous le panier. Munanga conclut, sur un trois points, un 7-0 en faveur des locaux (23-16, 6’37). Le premier temps-mort Rueillois ne change pas la donne et Angers poursuit sur sa lancée. Bien servi par Guirrou, Wallez réussit sa tentative derrière la ligne des 6,25m (28-23, 8’47). Le score après le premier quart-temps : 28-24. Lonzième à trois point, puis Diop conclut une belle action collective sur un jumpshort sous le cercle, qui accentuent l’écart (33-24, 10’17). Ce dernier s’impose avec autorité dans la raquette (45-30, 14’51). Avec quinze points de retard, Rueil demande son deuxième temps-mort dans la foulée. Wallez récupère une perte de balle adverse et sert Diop, qui part seul au panier et se fait plaisir avec un dunk sans opposition (47-30, 15’24). Le capitaine Rueillois, Doumbe, tente de sauver la face de son équipe sur un nouveau trois points, mais Bichard lui répond à même distance (52-35, 17’23). Angers a un avantage confortable à la pause (53-37, 20′).

Au retour des vestiaires, Rueil revient avec de meilleures intentions en montant plus de présence dans la raquette. Sur un trois points de Bichard, Angers a atteint la barre des +20 (63-43, 23′). Mais les Rueillois ne vont pas se décourager et ils vont infliger un 11-0 en trois minutes, à leurs adversaires (65-54, 27’15). Ils vont même finir sur un 7-0 en leur faveur conclut par Sambe, à quelques secondes de la fin du troisième quart-temps (71-63, 30′). Le temps mort angevin n’aura pas suffi pour couper la dynamique adverse, qui est revenue à huit longueurs. Wallez auteur jusqu’à présent d’un bon match est coupé dans son élan par une quatrième faute, synonyme de retour sur le banc de touche. Racine répond à Lonzième à trois points, dès le début du quatrième quart-temps (74-66, 30’37). Angers va finalement gérer le score avec un matelas d’une dizaine de points d’avance, permettant au coach angevin de faire tourner son effectif. Lonzième donne un avantage définitif, avec quinze points d’avance pour son équipe, avec son troisième trois points de la soirée (85-70, 36’44). Superbe remontée de balle de Labouize, fraîchement rentré dans les dernières minutes du match, qui sert idéalement Wallez, qui a tout le loisir de dunker (90-73, 38’41). Au final, Angers s’impose avec une détermination et une réussite retrouvées, pour une victoire sans contestation possible (91-80).

Les réactions d’après- match :

Laurent BUFFARD (entraîneur de l’Étoile Angers Basket) : “Je suis satisfait, car c’est un match abouti du début à la fin. On a su mettre de l’agressivité dans notre jeu et il y a eu une bonne relation entre les joueurs. Ces derniers ont bien respecté les consignes. J’ai pu faire tourner l’équipe et tout le monde a été impliqué et a répondu présent, c’est bien. On a pu mettre du danger un peu partout, face à une équipe qui a eu du répondant. Antoine Wallez a été un peu freiné dans son élan avec sa quatrième faute en deuxième mi-temps. Ce qui a été aussi intéressant, c’est que l’on a réussi à répondre aux offensives adverses. On a montré que l’on était capable de bien défendre collectivement face à une équipe qui a un jeu tourné vers l’offensive. Thibaut Lonzième a été précieux dans ses tirs et aux rebonds.”

Arille PERRAULT (entraîneur  de Rueil Athletic Club) : “Il est difficile de contester un adversaire qui a beaucoup de réussite. On a eu des difficultés à mettre notre défense en place. On a été dominé en première mi-temps, alors qu’en deuxième période, on a été plus présent. J’ai trouvé que l’on avait eu une bonne réaction. On réussit à revenir à huit points et on a deux occasions pour recoller au score, mais on n’a pas de réussite. C’est peut-être un regret. On savait qu’Angers avait un axe fort, 1 et 5, avec nos deux anciens joueurs, Kyle Tresnak et Jérémy Bichard. On a manqué d’agressivité et on n’a pas réussi à nous imposer collectivement. La victoire d’Angers est logique sur l’ensemble du match.”

Championnat de Nationale Masculine 1, poule B, 4e journée.

Etoile Angers Basket – Rueil Athletic Club : 91-80 (MT : 53-37)

(28-24, 25-13, 18-26, 20-17)

Cliquez-ici pour voir le classement

Étoile Angers Basket : Munanga (6), Lonzième (14), Wallez (17), Guirrou (cap.) (1), Diop (8), André (5), Pierard (7), Labouize (1), Tresnak (18), Bichard (14). Entraîneur : Laurent BUFARD.

Rueil Athletic Club : Sako (0), Racine (12), Delage (DNP), Fandelet (4), Sambe (23), Daurces (3), Ricard (4), Sencanski (5), Gaston (12), Doumbe (cap.) (17). Entraîneur : Arille PERRAULT.

Crédit photos : Eric MEILLAT.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.