L’UFAB 49, pour sa première à domicile cette saison, recevait un cador de la LFB. Même privées de «Caps» DUMERC, partie à Basket Landes, à l’intersaison, de TCHATCHOUANG, blessée et de DOS SANTOS, tout juste recrutée, les «Tango» de Bourges restent un adversaire de taille.

Une partie difficile s’annonçait, pour des Angevines frustrées du match qu’elles avaient laissé s’échapper à Nantes. De son côté, David GIRANDIERE attendait une réponse collective à la problématique Berruyère. Il l’a eue, en grande partie, tant ses joueuses ont frôlé l’exploit, en contraignant Bourges à bafouiller son basket.

Angers a perdu, au terme d’un match bizarre, avec le sentiment réel qu’il y avait un vrai coup à faire, ce mercredi, à Jean Bouin. Hésitantes en début de partie, les filles de David GIRANDIERE concluaient le quart temps sur un 10-0, grâce à CUZIC et DJALDI-TABTI étincelantes (20-15, 10’). Valérie GARNIER, le coach Berruyer, bouillait sur son banc. La réaction de Bourges ne tardait pas. Angers résistait, mais ne s’enflammait pas. Et à ce petit jeu-là, ce sont les « Tango » qui remontaient le score et menaient à la pause (36-41, 20’).

On se disait que l’histoire allait se répéter, avec un cador diésel qui avait trouvé son rythme. Aucunement. Bourges allait prendre un éclat, au retour des vestiaires, en ne marquant que 6 maigres points. L’inquiétude se lisait sur les visages des visiteurs, tandis que l’UFAB repassait devant, avec talent (52-47, 30’).

Bourges semblait en panne de solutions. Malheureusement, l’UFAB 49 perdait alors Lizanne MURPHY, sur une blessure semble-t-il légère, d’après nos informations. Angers vendangeait alors quelques attaques et Bourges, repassait devant, tandis que Jean Bouin contestait quelques décisions arbitrales.

Les coéquipières de l’internationale Marine JOHANNES, transparente, hier soir, l’emportaient dans la dernière minute, rappelant ainsi la triste fin de match de Nantes. L’expérience de Lizanne MURPHY avait cruellement manqué en défense. Une défaite une nouvelle fois frustrante, avec ce sentiment que c’est plus Angers qui a perdu le match que Bourges qui l’a gagné.

Et Lyon arrive dès samedi, sans Amélie POCHET, et peut-être sans Lizanne MURPHY. Des Lyonnaises qui n’ont pas joué ce mercredi… Il va falloir de la ressource aux Angevines. Elles en ont.

Ligue Féminine de Basket, 3e journée.

Union Féminine Angers Basket Tango Bourges Basket : 62-65 (20-15, 16-26, 16-6, 10-18)

La marque pour l’UFAB 49 : BERNIES (4), PAGET (4), WALLACE (16), MARTINET (0), DJALDI-TABDI (8), MURPHY (7), MANE (9), CUZIC (12), TURMEL (2).

Cliquez-ici pour visionner le classement

Les réactions :

David GIRANDIERE (entraîneur UFAB) : “Cela reste une défaite frustrante, car nous ne sommes pas passés loin. On perd les pédales sur des moments chauds du match, on s’oublie défensivement. On revient bien en début de deuxième mi-temps, puis on retombe dans nos travers. On se doit de mieux maîtriser nos temps forts et nos temps faibles. Dans le quatrième quart-temps, on manque de communication, dû peut-être à un manque de jus en fin de match. Les rotations ont été un peu juste sur la fin de match. J’espère que l’énergie dépensée ce soir contre Bourges, ne nous sera pas pénalisante, pour notre prochain match de championnat, ce week-end. Je tire un grand coup de chapeau à mes joueuses, mais si j’avais un dernier mot à dire, je dirais que si nous avions été l’équipe de Bourges, ce soir, nous aurions gagné le match. Les personnes l’interprèteront comme ils le souhaiteront.”

Valérie GARNIER (entraîneur Tango Bourges Basket) : “On savait que ce match serait compliqué. Dans ce championnat de LFB, il faut juste prendre conscience que toutes les équipes sont de qualité. Concernant notre prestation de ce soir, il y a des choses positives, mais on se doit de travailler nos erreurs. On a montré que l’on savait bien défendre ensemble. Je pense que l’on a effectué un bon match.”

Brito DE SOUSA (Président UFAB) : “Ce soir, je suis très énervé contre l’arbitrage et sur certaines de leurs décisions. Je pense que les arbitres avaient choisi leur camp. C’est un match que l’on aurait dû gagner. Je me pose réellement la question, si l’on veut continuer à voir l’UFAB en Ligue Féminine de Basket.”

Marie-Eve PAGET (joueuse UFAB) : “Le match s’est joué sur des détails, qui nous coûtent cher en fin de match. Je pense que l’on aurait pu mieux contrôler le secteur défensif. Il y a tout de même des choses positives, car on a fait un bon match dans l’ensemble. On a montré que l’on savait bien défendre collectivement. Malgré tout, on doit continuer à travailler, afin de gommer nos erreurs et espérer rivaliser, encore, contre ce genre d’équipe.”

 

Feuille de match : UFAB - Bourges

Feuille de match : UFAB – Bourges

 

 

Cet article a été lu 1254 fois.