Après avoir été malmenés en début de match, les joueurs de l’Étoile Angers Basket ont su trouver les moyens pour renverser le sort de la rencontre. Cette troisième victoire de suite permet à l’EAB de repasser devant leurs adversaires du jour au classement.

En terre vendéenne, c’est l’équipe du Maine-et-Loire qui ressort vainqueur de ce derby régional. Mais ce ne fut pas une mince affaire. Le début de match est contrôlé par les locaux qui infligent un 5-0 d’entrée à des Angevins trop timides. Les Sablais sont à l’aise à trois points dans cette entame et prennent déjà un premier avantage (15-64′), entraînant le premier temps-mort de Laurent Buffard. L’EAB ne tardera pas à riposter aux tirs à longue distance pour réduire l’écart, mais les Vendéens restent dominateurs et en confiance, à l’image d’un bel alley-oop conclu par Fulwood-Davis (29-2210′).

Le deuxième quart-temps est celui de l’amélioration du jeu côté angevin. En deux minutes, l’Étoile est déjà revenue à hauteur des Sables (29-2812′). Gana est notamment sanctionné d’une faute anti-sportive après un coup au visage assené à Gauthier. Après un temps-mort posé par le coach vendéen, les locaux repartent de l’avant (36-3015′) avant de voir les Angevins prendre l’avantage pour la première fois dans la rencontre (36-39, 17′). Un nouveau temps-mort est utilisé par le technicien sablais, et c’est alors que ses joueurs vont se réveiller. Un 7-0 est infligé à leurs adversaires grâce notamment à Cantinol, particulièrement en vue en cette fin de mi-temps. Son dunk ravageur affichait toute la détermination vendéenne à bien terminer le quart-temps avant de rentrer aux vestiaires. En face, Gauthier ne tremble pas pour convertir deux lancers-francs qui permettent finalement à l’EAB d’être devant à la pause (43-44, 20′).

Au retour des vestiaires, c’est l’Angevin Boucaud, formé non loin de là à Challans, qui se met en scène dans ce troisième quart : 10 points pour lui en l’espace de 10 minutes. Mais le jeune meneur n’est pas le seul en vue dans cette seconde période très offensive des deux côtés. Les deux formations se rendent coup pour coup, mais ce sont bien les coéquipiers de Jones qui sont aux commandes (59-61, 27′). Un beau contre orchestré par Boucaud et un tir à trois points d’El Amrani au buzzer permettent aux visiteurs de creuser l’écart à l’aube de l’ultime quart-temps (61-72).

La fin de match n’aura pas été de tout repos pour l’EAB. Si les cinq premières minutes du 4e quart sont maîtrisées par les Angevins qui vont bénéficier d’un avantage allant jusqu’à +15 (70-85, 37′), les tout derniers instants de la partie seront beaucoup plus fébriles. Inefficaces et peu inspirés en attaque, les hommes de Buffard voient les Vendéens revenir à quatre longueurs dans les ultimes secondes de la partie (77-81, 40′). Qu’importe l’écart de points, l’essentiel est là. L’Etoile Angers Basket enchaîne avec une troisième victoire d’affilée après celles obtenues contre Toulouse et Bordeaux la semaine dernière. Au classement, Angers dépasse les Sables à la 9e place, même si cette fin de saison n’a plus tellement d’enjeu pour les équipes de bas de tableau (pas de relégation à la fin de cette saison).

FEUILLE DE MATCH :

LES SABLES – Étoile Angers Basket : 77-81.  MT : 43-44 (29-22, 14-22, 18-28, 16-9)

LES SABLES : Imhoff (16 points)Fulwood-Davis (8), Gana (16)Alliman (4)Cantinol (14) puis Lessort (10)Mourier (4), Le Douarin (3)Jaunin (2), Durand. Entraîneur : G. Pons.

Étoile Aangers Basket : Boucaud (19 points), El Amrani (7), Gauthier (18)Gourari (12), Jones (4) puis Desespringalle (12), Kvedaravicius (9)BragaHoustani. Entraîneur : L. Buffard.

 

Cet article a été lu 216 fois.