Cet article a été lu 733 fois.

Pour le match d’ouverture de la saison du championnat de troisième division nationale, les Yankees avaient à cœur de montrer un autre visage que lors de la saison précédente. Un changement de philosophie de jeu des deux côtés de la ligne semblait être un bon choix, mais le manque de matchs de pré-saison pour avoir un retour réel des nouveaux systèmes ne permettait pas d’en juger les retombées. Au final et dans le cadre de la première journée du championnat, Angers et Saint-Brieuc se sont quittés sur un match nul (23-23).

Dans un stade Marcel Nauleau aux tribunes flambants neuves, les locaux ont pris rapidement l’ascendant sur leurs adversaires bretons en stoppant la première série offensive et en marquant sur la sienne. Une série de courses aux gains importants, une passe réceptionnée sous pression et le receveur Antoine Froger se défait du placage pour aller rejoindre la end zone. La transformation est réussie par Thomas Xavier (7-0). Les Briochins s’ajustent offensivement et parviennent à remonter le terrain, mais ils se font stopper à l’entrée de la end zone. Les visiteurs choisissent alors de tenter le field goal. Celui-ci passe et donne trois points aux Bretons (7-3). L’attaque Yankees récupère la balle sur les vingt-cinq yards au kick off (coup d’envoi) suivant, au début du second quart-temps et après un drive (une série continue de jeux offensifs gagnant des yards) de près de huit minutes, le porteur de balle Vincent Allet inscrit un superbe touchdown en atteignant le bout de la ligne d’entrée de end zone en pleine extension. Une action magnifique à l’image de la qualité du drive réalisé par l’ensemble de l’attaque. Le score atteint donc de 14-3 à quelques minutes de la fin du quart-temps. Malheureusement, une passe longue bien captée par le receveur breton, suivi de plusieurs courses tout en puissance permet aux visiteurs, après la transformation ratée, de revenir au score (14-9) juste avant la mi-temps.

La mi-temps est l’occasion pour les cheerleaders du club de réaliser leur première démonstration au stade Marcel Nauleau. Malgré le froid et un effectif réduit, car deux événements simultanés étaient programmés, elles ont apporté leur enthousiasme et leur dynamisme tout le long de la rencontre. Le retour des vestiaires offre encore une fois l’occasion à l’attaque Yankees de progresser sur le terrain. Elle parvient à se rapprocher de la end zone adverse et tente un field goal sur leur quatrième tentative. Celui passe de très peu à côté, laissant les Licornes repartir en attaque. C’est alors qu’après une série de passes complétés et sur une nouvelle tentative de passes du quaterback breton, une balle est déviée par notre safety, puis attrapée par le corner back, Romain Pauleau. Celui-ci suit parfaitement les blocs de ses camarades et remonte la balle jusqu’à la end zone. La transmission passe au-dessus du holder, mais les joueurs angevins recouvrent la balle (20-9). La défense locale retourne sur le terrain pour contrer le jeu des Briochins et y parvient après un long drive. L’attaque angevine parvient rapidement, dans ce troisième quart-temps, à rejoindre la red zone adverse après une longue course de Lilian Surpin. Malgré plusieurs tentatives, l’escouade offensive est obligée de tenter un field goal, qui est réussi par Thomas Xavier (23-9). Sur le kickoff qui suit, le returner Licornes bénéficie d’une belle série de blocs pour s’échapper le long de ligne de touche et remonter jusqu’à la end zone. Coup de pied de transformation réussi pour atteindre le score de 23-16. L’attaque Yankees peine alors à développer son jeu au sol et quelques approximations sur le jeu de passes obligent à renvoyer la balle au pied plusieurs fois. Les Briochins se retrouvent en situation favorable dans ce quatrième quart-temps et parviennent à marquer et à transformer un touchdown au milieu du quatrième quart-temps. Score 23-23. La fin de match s’annonce serrée et chaque équipe tente de se rapprocher suffisamment pour accrocher la victoire. Les défenses s’emploient à stopper les velléités adverses. Les Licornes se retrouvant une fois en position de field goal, mais celui-ci sera contré par une main angevine. La fin de match laissera un dernier espoir aux Yankees de s’imposer avec une attaque adverse acculée à l’entrée de sa end zone, mais ceux-ci resteront solides et garderont la balle jusqu’au coup de sifflet final. Un match nul frustrant, mais logique pour les deux équipes qui ont chacune su exploiter leur temps fort. Prochaine étape pour les Angevins, un déplacement périlleux chez le leader et favori du championnat, les Dockers de Nantes qui se sont défaits du Tonnerre de Brest sur le score impressionnant de 71-00.

Crédit photos : Ben Bzh Photography

Notes :

Le touchdown (6 points) peut être réalisé :

  • à la course, il suffit alors que le ballon, porté, passe la ligne.
  • à la passe, il faut que le receveur récupère le ballon dans la zone d’en-but avec 1 ou 2 pieds au sol selon le championnat.

Un touchdown rapporte six points et donne droit soit à botter une transformation, qui rapporte un point, soit à une conversion qui, si elle est réussie, rapporte deux points.

L’extra point (1 point) : consiste à botter le ballon entre les deux poteaux, à la manière d’un field goal.

La two-point conversion (2 points) : consiste à marquer l’équivalent d’un touchdown.

Field goal (3 points) : Un coup de pied pour être validé doit passer entre les deux barres verticales du but.

Safety (2 points) : Un safety se produit dans la zone d’en-but de l’équipe se trouvant en possession du ballon. Il est accordé si le porteur du ballon est plaqué dans sa propre zone d’en-but ou sort des limites de celle-ci ou encore si une faute d’attaque est commise dans cette zone.

Temps de jeu : quatre quart-temps de quinze minutes.

Un match est composé deux deux équipes de onze joueurs.

Cliquez-ici pour avoir plus d’information sur les règles

 
 

La “End zone” peinte en rouge sur la photo.

Le field goal est un botté de placement ou un botté de précision.