Championnat Départemental 2, groupe B, 20e journée.

AS Val Erdre-Auxence – US Cantenay-Epinard (b) : 3-3 (MT : 2-2)

Buts : Flavien CHAMPIRE (30e), Kévin LANGEVIN (45e) et Steven lelarge (70e) pour l’AS Val Erdre-Auxence ; (10e), 20e) et (80e) pour l’US Cantenay-Epinard.

Cliquez ici pour voir le classement

Retrouvez le résumé du match de Mickael JEMIN :

“Notre début de match est timide, avec beaucoup de déchets. Cela nous empêche dans un premier temps de nous montrer dangereux, mais il en est de même pour nos adversaires. Cantenay ouvre le score sur leur première occasion, suite à un corner et un cafouillage dans la surface de réparation. Nous commençons à faire des différences sur les côtés, mais pour l’instant, nos frappes n’inquiètent pas le gardien de but visiteur. Cantenay double la mise suite à un coup franc repris dans la surface de réparation, 0-2 après vingt minutes de jeu. Steven Lelarge, d’une reprise, trouve les deux poteaux. Puis sur un corner, il trouve encore le poteau. De nouveau sur un corner, Flavien Champiré nous relance avec une tête sous la barre transversale. Malheureusement, quelques instants plus tard, il se blesse et nous nous retrouvons sans remplaçant, alors qu’il reste une heure à jouer. Juste avant la fin de la première mi-temps, sur un coup franc, Kévin Langevin égalise d’une tête. Mi-temps 2-2. Nous maîtrisons totalement la deuxième mi-temps, mais nous sommes inefficaces devant le but à l’image de Kévin Chartier qui, dans la surface de réparation, après avoir dribblé le dernier défenseur puis le gardien de but, voit sa frappe trop mollassonne être repoussée par un défenseur sur sa ligne. Finalement, Steven Lelarge nous donne pour la première fois du match l’avantage, à vingt minutes de la fin. Le match semble plié tellement nos adversaires ne produisent plus rien. Malheureusement pour nous, il se produit l’improbable sur un ballon en profondeur trop long, notre gardien de but, Melvin Chedemail, s’avance pour le dégager en dehors de sa surface, puis finalement recule pour le récupérer dans la surface, mais la balle lui échappe et l’attaquant venant faire le pressing n’a plus qu’à récupérer le ballon et le pousser dans le but vide. Ce but gag nous coupe les jambes et le moral, quelques joueurs ont des crampes, mais je n’ai plus de remplaçant depuis longtemps. Nous poussons pour reprendre l’avantage, mais Cantenay, avec beaucoup de volonté, conserve se point du match nul. Scénario bizarre aujourd’hui, nous sommes menés rapidement 0-2, nous n’avons plus de remplaçant après trente minutes, on touche deux fois les poteaux sur une frappe puis encore le poteau, on rate une occasion incroyable, malgré cela, on renverse le score et on semble maîtriser le match, puis ce but gag qui nous fait très mal. Il me semble que nous étions supérieurs à nos adversaires et que nous ne faisons plutôt un bon match, mais bon, c’est le foot qui des fois est un peu cruel.”

 

Cet article a été lu 63 fois.