Coupe de France, 1er Tour.

Étoile du Don Moisdon Meilleraye (D2) Jeanne d’Arc Pomjeannais Football (D1) : 0-2

Le résumé du match de Maxime GRELIER (entraîneur de la Jeanne d’Arc Pomjeannais Football) :

“Ce premier tour de la coupe de France avait tout d’un match piège, puisque nous jouions à l’extérieur contre une équipe en pleine confiance, car elle avait fini la saison précédente sur une accession (deuxième division). De plus, le terrain très sec avec une herbe assez haute, ne favorisait pas forcément le jeu, puisque le ballon avait du mal à avancer sur le terrain. Cette chaleur, la même pour tous bien sûr, était omniprésente et ces derniers temps nous n’étions pas forcément préparé à jouer sous cette température, c’est pourquoi j’avais décidé de faire énormément de changements dans le match, afin d’essayer de maintenir une intensité cohérente.

Sur la première mi-temps, nous essayons plus ou moins de mettre en place notre projet de jeu, à base de possession, mais le terrain ne favorisait pas cela. Nous réussissons malgré tout à nous procurer un face-à-face stoppé par le gardien de but et quelques frappes. L’adversaire réussissait par deux fois à frapper au but, mais non cadrées, suite à des récupérations sur des pertes de balle de notre part. Puis à partir de la trente-cinquième minute, l’adversaire qui fournissait énormément d’efforts pour nous empêcher de mettre en place notre projet de jeu commençait à baisser de rythme. Nous réussissons à ouvrir la marque par Raph qui récupère le ballon proche de la surface et frappe sous la barre (0-1). Nous nous procurons également une dernière grosse occasion, sur un centre, notre attaquant, seul aux six mètres, tentera une reprise de volée qui passera au-dessus.

Sur la deuxième mi-temps, nous nous procurons quatre face-à-face manqués, dont une frappe sur le poteau… Nous contrôlerons le match, puisque nous aurons beaucoup plus d’espace sans être réellement en difficulté. Ensuite, Théo récupérera le ballon à l’entrée de la surface, dribblera deux ou trois joueurs, puis ajustera le gardien but pour le 2-0. À ce moment-là, le jeu fut plus équilibré. Puis l’adversaire réussira à se procurer deux situations sans réel danger, puisque l’équipe fermera bien les espaces. Fin du match 2-0.

C’est un résultat logique qui aurait pu être plus lourd avec plus d’efficacité devant le but. Nous avons fait un match cohérent face à une équipe qui a bien joué sa carte. Le contenu de notre match est correct, puisque nous sommes toujours dans la période de préparation. Nous aurions pu mettre plus de rythme et encore plus de maîtrise technique dans notre projet de jeu, mais nous nous sommes procurés énormément de situations et nous avons bien fermé les espaces à la perte de balle, sans réellement être en danger durant le match. Bravo à tous, la qualification est logiquement acquise. Bonne saison à notre adversaire du jour.”

 

Cet article a été lu 273 fois.