Rencontre avec Martin SUTEAU, membre de l’Avant-Garde Champigné Querré. Il nous donnera son avis sur le fameux match comptant pour la dix-septième journée du championnat de Département 3, entre son club et le FC Villevêque-Soucelles, qui a fait tant coulé d’ancre, ces derniers jours sur notre page Facebook. Il reviendra sur les faits de manière objective en donnant sa version des faits et afin de clarifier les choses et ainsi d’apaiser les tensions.

Bonjour Martin, pouvez-vous revenir sur la rencontre en nous donnant votre version des faits ?

“Pour reparler de ce Fameux “scandale“, comme cela a été évoqué sur votre média, il faut savoir que tout est parti d’une occasion de but pour l’équipe de Villevêque-Soucelles, avec une faute dans la surface de réparation. Il n’y a rien à redire là-dessus, car il y avait vraiment une faute. Malgré tout, le numéro 9 villevêquois voit le ballon lui revenir dans les pieds, seul face à notre gardien de but, mais il s’emmêle les pinceaux et cela finit par un tir au-dessus de la barre transversale.”

Que s’est-il passé dans le prolongement de l’action ?

“Ensuite, plusieurs minutes après ce fait de jeu, un joueur de Champigné tombe dans la surface de réparation adverse. De manière objective, je suis beaucoup trop loin de l’action, pour dire si oui ou non, il y avait une faute, mais voilà, le scandale dont tout le monde parle, relate ces deux faits de jeu. Je pense que cela est réducteur de traiter le club de voleur sur ces deux appréciations de jeu.”

Vous estimez que l’arbitre de touche adverse a aussi fait des erreurs d’appréciation ?

“Oui, tout à fait. Lorsque je vois l’arbitre de touche de Villevêque-Soucelles qui signale quelques hors-jeu justes impossibles et qu’il signale une sortie de but au lieu d’un corner, alors que son gardien de but claque le ballon dans les dernières minutes, en dehors des limites de jeu, alors qu’un aveugle l’aurait vu, je suis désolé, mais il n’a pas été très honnête non plus…”

Vous estimez aussi que vous avez été victime de faits de jeu similaires au cours de votre saison, lors de précédents matchs ?

“Bien sûr, il y a plusieurs clubs qui ont été malhonnêtes avec nous. On s’est fait avoir plus d’une fois et bien pire que cela durant la saison. On n’en a pas fait un scandale sur Facebook… A notre niveau, nous n’avons pas d’arbitres officiels, ce sont avant tout des bénévoles et ils essaient de faire du mieux possible, suivant leurs capacités.”

Pour conclure, qu’est-ce que vous aimeriez dire pour apaiser les tensions ?

“J’aimerais terminer en disant que sans arbitre, il n’y a pas de matchs de football et que même s’il y a parfois des décisions litigieuses, il faut savoir l’accepter et rebondir. A notre niveau de Départemental 3, il faut savoir rester calme et compréhensif, même si on joue pour gagner, cela doit rester un plaisir de jouer. J’espère que Villevêque-Soucelles atteindra ses objectifs en fin de saison, car c’est une belle équipe.”

 

Cet article a été lu 348 fois.