Cet article a été lu 241 fois.

Dans le cadre du cinquième match de la série des quarts de finale de la Ligue Magnus, les Ducs d’Angers recevaient les Rapaces de Gap, avec l’espoir de remporter la victoire et de continuer la série de play-offs. Après un gros premier tiers-temps de la part des Angevins, conclut par un seul but, cela fut trop insuffisant pour se mettre à l’abri, où la deuxième période fut à l’avantage des visiteurs. A travers un scénario à rebondissements dans le money-time, ce sont finalement les rapaces qui sont sortis vainqueurs de cette confrontation (3-2). Le bilan que l’on pourra faire de cette série de quarts de finale, c’est que la jeune équipe gapençaise a certainement fait la différence en ayant pris chaque match comme une rencontre de play-offs, alors que les Angevins, pourtant plus expérimentés, ont sans doute joué les matchs, comme des rencontres de saison régulières…

Comme lors des quatre premiers matchs de la série, ce sont les Ducs d’Angers qui vont le mieux débuter la rencontre avec une grosse domination, qui sera conclue par l’ouverture du score par Mathieu Gagnon, assisté de Maxime Lacroix et de Danick Bouchard (1-0, 12’27). Malgré une quinzaine d’occasions de creuser l’écart et avec un seul but d’avance, les Angevins vont s’exposer à un retour gapençais. Cependant, les Angevins feront preuve d’une belle solidarité collective pour tuer une double infériorité, à cheval entre la fin du premier quart-temps et l’entame du deuxième. La deuxième période va proposer un scénario inverse, avec une domination de la part des visiteurs, qui vont logiquement égaliser par Norbert Abramov, assisté de Dimitri Thillet et de Romain Gutierrez (1-1, 31’32). La troisième période va être équilibrée et il faudra attendre les deux dernières minutes de jeu pour assister à une fin de match à rebondissements. Pourtant, Angers aura l’occasion de reprendre l’avantage en double supériorité numérique, après huit minutes de jeu dans ce troisième acte. A force de courage, les Ducs vont tout de même repasser en tête au tableau d’affichage, en profitant d’une nouvelle supériorité numérique, grâce à un but de Maxime Lacroix, assisté de Danick Bouchard et de Patrick Coulombe (2-1, 58’02). A cet instant-là du match, on se dirige tout droit vers un sixième match à Gap. Mais les Rapaces ne sont pas du genre à renoncer et vont y croire jusqu’au bout, ce qui va s’avérer payant. D’ailleurs, c’est à partir de ce moment-là que l’entraîneur gapençais, Luciano Basile, va demander un temps-mort et sortir son gardien de but, pour tenter le tout pour le tout, avec un joueur de champ en plus sur la glace. Angers va avoir l’opportunité de plier définitivement le score, mais l’attaquant angevin va manquer la cage vide de quelques centimètres. Cela sera le tournant du match, car dans la foulée, Elvijs Biezais va égaliser sans assistance (2-2, 58’44). On se dirige alors tout droit vers la prolongation, lorsqu’un fait de jeu incroyable va se produire à neuf secondes du buzzer, le palet rebondissant sur l’arbitre qui remet du même coup la rondelle dans la crosse d’Elvijs Biezais, qui n’a plus qu’à conclure. L’arbitre faisant partie du jeu, le but n’a pu qu’être accordé (2-3, 59’51). Le scénario est cruel pour les Angevins, qui sont passés par toutes les émotions. Étant battus pour la quatrième fois dans cette série, pour un seul succès, la saison est donc terminée, avec un clap de fin cruel pour leur dernière sortie de l’histoire dans leur patinoire du Haras.

Quart de finale de la Ligue Magnus, match 5.

Les Ducs d’Angers Les Rapaces de Gap : 2-3 (1-0, 0-1, 1-2)

Buts : Mathieu GAGNON (12’27) et Maxime LACROIX (58’02) pour Angers ; Norbert ABRAMOV (31’32) et Elvijs BIEZAIS (58’44 et 59’51) pour Gap.

Pénalités : vingt minutes sur six infractions pour Angers ; vingt minutes sur six infractions pour Gap.

Les réactions d’après-match en vidéo !