Cet article a été lu 456 fois.

Ce dimanche a eu lieu le sixième tournoi du championnat de hockey en salle pour le SCO à Laval face à Saint-Malo et Rennes. Après un sans-faute, dimanche dernier, face à Nantes et Carquefou, où la cage a été inviolable avec un score de six buts à zéro pour le SCO face aux deux adversaires, les Angevins voulaient confirmer. Dans ce tournoi, les Angevins se sont retrouvés face au leader du classement : Rennes et face au troisième : Saint-Malo. Deux matchs primordiaux pour assurer sa place pour les barrages de zone (face aux deux premiers du championnat Aquitaine/Occitanie). C’est par un match nul (3-3) que s’est terminé le premier match. Le deuxième match contre Rennes (1er) devenait alors décisif. La première mi-temps face aux Rennais n’a pas laissé envisager une victoire (2-0), mais ce retard n’a pas démobilisé les Scoïstes. Ils reviennent sur le terrain plus motivés que jamais. Avec cette volonté, ils réussissent à remonter le score, à égaliser et à dépasser largement les Rennais qui se plient face à la domination angevine. Le score est sans appel six buts à trois pour le SCO. Une victoire qui les place deuxième du classement du championnat Pays de la Loire/Bretagne et les qualifie pour le barrage de zone. Prochaine étape, le 3 février 2018, pour les barrages de zone à Angers.

Premier match :

Commentaire d’Alexandre MATUSZEWSKI (joueur au SCO d’Angers) : “C’était sans doute le match le plus important de la journée, car avec une victoire, nous aurions assuré notre qualification pour les barrages de zone. Du moins, il fallait absolument ne pas le perdre. Au début du match, nous avons été solides et on s’est procuré les plus grosses occasions sans toutefois les marquer. Nous n’avons pas paniqué, en contenant les Malouins, malgré leur gros pressing. C’est finalement sur un petit corner que nous avons ouvert le score par l’intermédiaire de Minon. Nous menons un but à zéro, à la mi-temps. Ensuite, nous maîtrisons le match, mais on savait que le moindre relâchement pouvait nous être fatal.

Malheureusement, c’est ce qui va se passer en seconde période, On va se faire rejoindre sur un petit corner avant même de se prendre un penalty après une faute sur la ligne d’un de nos défenseurs. Deux but à un pour Saint-Malo. On va commencer à s’exciter et perdre totalement la maîtrise du jeu. On préfère trop s’occuper de l’arbitrage, ce qui va engendrer une exclusion temporaire d’un de nos joueurs. Sur cette période, on va encaisser un troisième but avant de se reprendre et de réduire le score par Leray Lucas. 3-2 à dix minutes de la fin de la rencontre. On est revenu au mental dans le match, après ce passage à vide. On va augmenter notre pressing, mais on va rejouer, encore une fois, en infériorité numérique après une faute d’un de nos défenseurs. À trente secondes de la fin, on va réussir à récupérer la balle et tenter un dernier contre, qui finira par une combinaison des deux attaquants pour prendre le gardien de but à revers et égaliser dans le money-time. Le match fut très intense et serré entre ces deux équipes, qui débouche sur un match nul, trois buts partout. En ne perdant pas, on garde malgré tout les cartes en main pour se qualifier. Mais pour cela, il faudra gagner contre Rennes, premier au classement et largement en tête.”

Résultat : Saint-Malo – Angers SCO : 3-3

Buteurs : Lucas LERAY (x2) et Yoann MINON pour Angers SCO.

Composition : Alexandre LE PEILLET, Alexandre MATUSZEWSKI, Yoann MINON, Lucas LERAY, Paul LERAY, Robin PARE, Stanislas REVEILLARD, Kévin DEVAUX.

Deuxième match :

Commentaire d’Alexandre MATUSZEWSKI (joueur d’Angers SCO) : “Avec un parcours quasi-parfait, les Rennais apparaissaient comme l’épouvantail de ce championnat, mais nous devions absolument les battre. Bien qu’en se procurant les premières occasions, ce sont les Rennais qui trouvaient la faille dans notre défense, en ouvrant le score sur un petit corner. Nous avons fait trop d’erreurs, ce qui a donné des balles trop rapidement aux Rennais, qui n’en demandaient pas tant pour inscrire un deuxième but. A la mi-temps, le score est de deux buts à zéro pour Rennes. A cet instant, le match est très mal embarqué pour nous. Cependant, le discours de la pause, nous a donné un second souffle. Plus motivés, plus solides, plus rigoureux et lucides, nous sommes rentrés conquérants dans cette seconde mi-temps. Très vite, on va revenir à deux buts à un, avant d’encaisser un nouveau but dans la foulée. Et c’est à ce moment-là que le réveil devient total, avec un festival de nos attaquants, qui réussissent tout ce qu’ils entreprennent devant le but. Après quatre buts marqués de suite, nous allons subir le siège de l’équipe rennaise qui sort leur gardien de but. Durant cinq minutes, nous allons défendre très fort et rester solides. A la suite d’une énième récupération, nous allons marquer un sixième but, ce qui entérine le match par une victoire nette de six buts à trois.”

Résultat : Rennes – Angers SCO :  3-6

Buteurs : Lucas LERAY (x4), Stanislas REVEILLARD (x2) pour Angers SCO.

Composition : Alexandre LE PEILLET, Alexandre MATUSZEWSKI, Yoann MINON, Lucas LERAY, Paul LERAY, Robin PARE, Stanislas REVEILLARD, Kévin DEVAUX.