Dans ce derby des Pays de la Loire, Le FC Nantes recevait le SCO d’Angers, au stade la Beaujoire, dans le cadre de la seizième journée du championnat de Ligue 1 Uber Eats. Après une erreur de Lafont, qui aura profité à Thomas pour l’ouverture du score angevine, cela aura été un match sans beaucoup d’occasions. Cela se sera animé dans le temps additionnel, où après frôlé la correctionnelle à plusieurs reprises, les Nantais auront arraché l’égalisation, à la suite d’un cafouillage (1-1).

Dans ce duel entre deux équipes qui restaient sur une série négative, il s’agissait de se relancer. Le SCO débute son match avec une composition d’équipe sans surprise et l’objectif de tenter une quatrième victoire consécutive dans ce duel face à des Canaris, qui restaient sur six matchs sans victoire. Le premier arrêt du match est signé par Lafont, au quart d’heure de jeu. Lancé de loin sur la droite, Loïs Diony va bien plus vite que Nicolas Pallois et prend le ballon à l’entrée de la surface. Il frappe fort, d’un tir croisé du droit. Alban Lafont se détend vite et bien sur sa droite pour repousser le ballon (14e). Les “Jaunes” répliquent par Simon Moses. Sur une longue transversale de Mehdi Abeid, Charles Traoré, à gauche, centre fort en une touche de balle. Moses Simon est surpris de recevoir le ballon et de réussir son contrôle au point de penalty, et n’arrive pas à enchaîner pour marquer. Il faudra attendre la demi-heure de jeu pour noter le premier corner angevin, mais Thomas Mangani terminera l’action par une tentative des vingt mètres, largement à côté du but (32e). Peu d’occasions sont à se mettre sous la dent et il faudra attendre un nouveau corner, à quelques minutes de la mi-temps pour voir l’ouverture du score. Le corner est frappé côté droit par Thomas Mangani, vers les six mètres. Nicolas Pallois est lobé, Alban Lafont se troue sur sa sortie, et Romain Thomas met le ballon au fond de la tête au premier poteau. Angers prend les devants ! (0-1, 42e). L’Angevin signe, par la même occasion, son premier but de la saison en Ligue 1. Au cours des quarante-cinquièmes premières minutes où chaque équipe a eu ses moments, Angers a su profiter d’un corner offert par Traoré sur lequel Lafont s’est troué pour prendre les devants. Une tête de Romain Thomas et voilà le SCO en tête. Nantes a quarante-cinq minutes pour renverser le score et éviter un septième match sans succès.

Au retour des vestiaires, les vingt-deux même acteurs reviennent sur la pelouse. Après quatre minutes, Jimmy Cabot ouvre son pied, pour doubler la mise pour son équipe. Antonin Bobichon, à gauche, a tout le temps d’ajuster un bon centre. Il donne à ras de terre au point de penalty pour Jimmy Cabot qui arrive vite. L’ancien Lorientais ouvre trop son pied droit alors qu’il est seul. Le ballon finit à droite du but (49e). En manque d’inspiration, le coach nantais décide de procéder à un triple changement (55e). Mais cela ne va pas changer le cours du match et c’est même le portier nantais, qui va maintenir son équipe à flot. Sur un contre, Farid El Melali est lancé en profondeur et file vers la surface, légèrement excentré sur la droite. Nicolas Pallois parvient à rester au contact pour gêner l’attaquant, qui frappe quand même fort du droit. Alban Lafont remporte son duel (83e). On rentre dans le temps additionnel et Ndilu trouve le poteau angevin. Côté droit, Sébastien Corchia centre vers Bridge Ndilu. Celui-ci est au point de penalty, contrôle dos au but et se retourne pour frapper du gauche. Paul Bernardoni reste immobile et ne peut que regarder le ballon, sur sa droite, s’écraser sur le poteau (90e+1). Le SCO joue en contre-attaque et cela sent le KO, à l’image de Bahoken qui bute à son tour sur Lafont.  Sur le contre, Angers se retrouve à trois contre un. C’est mal joué et Farid El Melali décale Stéphane Bahoken qui est trop excentré à droite. L’attaquant frappe fort en angle fermé et bute sur Alban Lafont. Nantes garde un mince espoir (90e+1). Mais les Canaris vont y croire jusqu’au bout et arracher, à domicile, le point du match nul. A la suite d’un centre de Girotto côté droit, le ballon est légèrement dévié dans la surface et Bernardoni plonge pour repousser sur sa droite. Bobichon veut dégager loin, mais c’est sur la poitrine de Charles Traoré, le ballon monte… et retombe dans le but vide (1-1, 90e+4). Il a fallu attendre un coup de billard dans le temps additionnel pour voir Nantes égaliser, dans un match que le SCO aurait pu plier plus tôt. Après l’ouverture du score de Thomas en fin de première période, les Angevins ont dominé sans enfoncer des Canaris brouillons. Et ils l’ont donc payé.

Au classement, avec ce score de parité, les Nantais sont quinzièmes, tandis que les Angevins occupent la neuvième place. Lors de la prochaine journée, le SCO recevra l’Olympique de Marseille et le FC Nantes se déplacera à Lyon. La dix-septième journée se déroulera le mercredi 23 décembre 2020.

Ligue 1, 16e journée.

FC Nantes – Angers SCO : 1-1 (MT : 0-1)

Buts : Charles TRAORE (90e + 4) pour le FC Nantes ; Romain THOMAS (42e) pour Angers SCO.

 

Cet article a été lu 730 fois.