Rencontre avec Régis ROBIN, l’actuel entraîneur du FC Saint-MathMénitré. Il nous parlera de l’exercice du penalty, les clés de sa réussite et comment il désigne son tireur attitré. Puis, il nous reviendra sur la façon de choisir les tireurs lors d’une séance de tirs au but en évoquant aussi son gardien de but dans cet exercice particulier. Enfin, il terminera sur le fait que la décision arbitrale d’accorder ou non un penalty est souvent un sujet de discussion.

Bonjour Régis, pour vous, quelles sont les clés pour la réussite d’un penalty lors d’un match de football ?

“Pour moi, les mots-clés, de mon point de vue, pour cet exercice, que ce soit pour le tireur ou le gardien, sont “sérénité et détermination”. Il faut donc que l’intéressé se fasse confiance et sente la confiance de ses partenaires et de l’entraîneur. Le contexte est assez différent entre un penalty durant un match et une séance de tirs au but en cas d’égalité en match de coupe, ce qui nous est arrivé déjà à deux reprises cette saison (défaite en Coupe de France contre l’AS Bayard Saumur (équipe évoluant en Régional 3)) et victoire juste avant le confinement en Coupe des Pays de la Loire contre le SC Beaucouzé (équipe évoluant en Régional 1).”

Avez-vous désigné un tireur attitré dans votre équipe ?

“En cours de match, nous avons un tireur attitré, mais je laisse aussi de la marge de manœuvre, donc de décision aux joueurs, selon le contexte, le score, etc. Il est arrivé à ce joueur de manquer un penalty, cela ne remet pas en question pour autant le fait qu’il tirera lors du match suivant, sauf si lui ne le sent pas, et nous en discutons ensemble bien entendu en amont. Mon rôle est aussi de le rassurer, si nécessaire, et de lui témoigner ma confiance et la confiance du groupe.”

Je choisis le plus souvent de laisser les joueurs se positionner.

Comment faites-vous vos choix, durant une séance de tirs au but ?

“Pour une séance de tirs au but en match de coupe, je choisis le plus souvent de laisser les joueurs se positionner et se proposer pour tirer. Je ne prévois pas d’exercices spécifiques sur le sujet. Il m’arrive cependant parfois de… (Connectez-vous pour lire la suite ou abonnez-vous en cliquant sur ce lien).

 

 

Cet article a été lu 1321 fois.