Angers NDC s’est incliné sur sa pelouse face au leader du groupe, Gorges, plus opportuniste que les Angevins (0-2).

Avant ce match les Angevins restaient sur neuf matchs sans défaite (7 victoires et 2 nuls), la dernière défaite datait du mois de novembre, encore face à Gorges (7-2). Certainement meurtris, encore, après la lourde défaite du match aller, les joueurs de Pierre Naudet voulaient réaliser un coup face au leader. La NDC a du mal à rentrer dans le match, les locaux manquent de précision dans les passes et n’arrivent pas à mettre en place leur jeu. Le premier tir du match intervient au bout de huit minutes, Charlie Huet part dans le dos de la défense angevine, mais sa frappe à l’entrée de la surface heurte la barre transversale. La réponse angevine est timide, elle se fait par des corners peu dangereux qui n’inquiètent pas la défense gorgeoise. A la demi-heure de jeu les visiteurs parviennent à trouver le cadre pour la première fois, sur une frappe captée sans problème pas Julien Vaucelle. Dans la minute qui suit, Stacie Nouteau est servi dans la surface après un centre venu de la gauche, mais la talonnade de l’attaquant angevin passe à côté. Après une première période peu animée, les deux équipes rentrent au vestiaire dos à dos (0-0). Au retour des vestiaires les locaux sont les premiers à se mettre en évidence, sur un corner de Guiet, Nouteau trouve le poteau (47e). Les Angevins vont finir par se faire punir. Sur un coup franc intelligemment obtenu, Goussin botte un ballon mal capté par Vaucelle, qui finit dans les pieds de Johan Cadorel et qui ouvre le score pour les visiteurs (0-1, 51e). Le coup est dur pour des Angevins qui n’abdiquent pas, mais qui souffrent du même mal qu’en première période. Finalement, à l’entame du dernier quart d’heure les Gorgeois vont asséner le coup fatal. Alexis Pineau frappe un corner rentrant qui finit sa course directement dans le but angevin (0-2, 75e). Le coup est dur pour les hommes de Pierre Naudet qui ne s’en relèveront pas. La belle série des Angevins s’arrêtera donc à sept matchs sans défaites avant d’en débuter, peut-être, une nouvelle à Saumur, dimanche prochain.

Pierre NAUDET (entraîneur de Angers NDC) : “C’est dommage parce que l’on a produit une prestation cohérente, hormis leur barre transversale à la fin, ils marquent deux buts sur deux non-occasions. On a tous conscience d’avoir fait le match qu’il fallait, mais il ne faut pas donner à l’adversaire l’occasion de marquer. C’est frustrant de perdre ce genre de match, mais on sait que c’est une équipe qui est capable de saisir les opportunités quand on leur en donne, même si dans le jeu, ils n’en ont pas eu beaucoup, ils ont su être patients et ils ont profité de nos erreurs.”

Loïc TAINGUY (entraîneur de Gorges Élan) : “On est opportunistes depuis quelque temps, on prend ce que l’on a à prendre et aujourd’hui je pense qu’on l’est aussi sur des moments où l’adversaire n’était pas forcément en difficulté, mais la clé du match pour moi, c’est la première mi-temps où n’a pas été en danger alors qu’on était contre le vent et que c’était compliqué. La première mi-temps a été meilleure, pour moi, que la deuxième mi-temps, ils ont la grosse occasion en début de deuxième qui peut faire tourner le match de manière différente. J’ai trouvé l’équipe costaud aujourd’hui. C’était dense dans l’impact athlétique et j’ai trouvé le match très cohérent avec ce que l’on voulait mettre en place.”

Championnat DRH, 15e journée, groupe A.

Angers NDC Gorges : 0-2 Mi-temps : 0-0

Cliquez-ici pour visionner le classement

Arbitre : Cédric LEFORT, assisté de Sébastien FAUQUEREAU et de Grégory PINEAU.

Buts : Cadorel (51’) et Pineau (75’) pour Gorges Élan.

Angers NDC : Vaucelle, Volant, Bibiga, Kanga, Diakite, Bouhafoura (cap.), Ravera, Piou, Bien Aimé, Guiet, Nouteau. Entrés en jeu : Joly, Mingot, Soualah. Entraîneur : Pierre NAUDET.

Gorges Élan : Charpentier, Tardy, Leroux, Cadorel, Augizeau, Fraboulet, Q.Pineau, Garnier, Huet, Goussin, A.Pineau. Entrées en jeu : Tainguy, S.Pineau, Teissedre. Entraîneur : Loïc TAINGUY.

Cet article a été lu 1668 fois.