Championnat Départemental 2, groupe C, 22e journée.

US Beaufort-en-Vallée (b) – Olympique Sainte-Gemmes-sur-Loire : 2-2 (MT : 1-0)

Buts : Thomas MERCEROLLE (x2) pour l’Olympique Sainte-Gemmes-sur-Loire.

Cliquez ici pour voir le classement

La réaction d’après-match de Grégory LE JONCOUR (entraîneur de l’Olympique Sainte-Gemmes-sur-Loire) : “C’est un match nul logique, où chaque équipe a eu sa mi-temps. Notre première mi-temps fut simplement catastrophique avec beaucoup de déchets techniques, aucune intensité et un manque d’envie dans les duels. On est mené 1-0 logiquement à la pause. Notre deuxième période sera beaucoup plus aboutie et largement dominée, et contre le cours du jeu, les locaux marquent un deuxième but à vingt minutes du terme. Malgré cela, les gars ont fait preuve de caractère pour marquer deux fois dans le dernier quart d’heure et prendre un point logique au vu du nombre d’occasions manquées. C’est un point important de plus contre un concurrent direct dans la course au maintien. Maintenant, place au seizième de finale du Challenge de l’Anjou avec la réception de la Romagne Roussay.”

Le résumé décalé du match, par Yannick RIVET (dirigeant de l’Olympique Sainte-Gemmes-sur-Loire) :

Les DONNEES du PROGRAMATEUR étaient simples et BASICS. Jouer au football !!!

“Mais, l’interface a eu un bug… Mous, amorphes, les Bleus n’arrivent à rien. Pas une bonne passe, pas de connexion, le courant ne passe pas… Qui a débranché l’équipe du week-end dernier ? Vers la quinzième minute, c’est l’USB qui ouvre le score (1-0, 15e). Le logiciel débloque, aucune réaction. Nos joueurs n’ont pas Free (z’ont rien compris). Ils ont l’SFR les Beaufortais, qui inscrivent un second but (2-0). Retour au PC pour la mi-temps. Greg, l’informaticien, recadre la team et dès le retour sur le tapis, les Blues retrouvent de l’envie, de l’allant, ils ont enfin imprimé le programme du coach. Les prises de balles s’enchaînent, la connectique est revenue. L’OSG à la main sur la rencontre, multipliant les contre-attaques, les frappes, mais la malchance (deux poteaux) où le gardien de but adverse s’interpose. Enfin, sur un corner contré par Tom (le grand), le ballon entre dans le portail de l’USB par un trou de souris (2-1). Chaque touche de balle propulse les Bleus vers l’avant, mais toujours cette déveine pour nous, il y a toujours un pied, une tête, un dos qui empêche de revenir à la hauteur de Beaufort-en-Vallée !! Quelle poisse, heureusement que Léo notre Spiderman, a tissé sa toile devant ses buts !!! Le temps passe, nos hôtes essayent d’en gagner (du temps), mais l’arbitre (qui a oublié une main dans la surface de réparation adverse, donc un penalty pour nous) ne se laisse compter. Ce sont les arrêts de jeu, les Beaufortais pètent un câble quand le Tom, encore lui, contre du dos ou de la hanche, ce qui nous procure un autre corner. Le ballon, après un coup de billard, file dans le but !!! (2-2). Fin du match, nos joueurs font la JAVA, quel soulagement (ouf). Cette réaction d’orgueil fait du bien, mais que c’est pénible de voir l’équipe ne jouer qu’une mi-temps !! Ce qui explique le graphique en dents de scie de cette saison !! Je quitte le PORT-USB pour retourner dans mon @-BASE sur Angers. Je sais, des fois, je diverge, mais des fois, je dis : “BIT”. A la semaine prochaine. C’était Yannick RIVET.”

 

Cet article a été lu 237 fois.