Championnat Départemental 2, groupe C, 15e journée.

AS Vivy Neuillé 90 – Olympique Sainte-Gemmes-sur-Loire : 1-3

Cliquez ici pour voir le classement

Le résumé décalé de Yannick RIVET, dirigeant de l’Olympique Sainte-Gemmes-sur-Loire :

“C’est à Vivy que se tiendra notre atelier BRICOLAGE d’aujourd’hui !!!

Yoan tiendra la caisse (et les encaissements, rire). Derrière, Thom, le bûcheron, et Sven, le spécialiste de meuble Suédois en kit, font bonne garde, tandis que Jean et Sim feront le gros œuvre !! Au milieu, Vincent le dérouleur, RYAD déménageur, et Romain le jardinier fourniront du boulot à Kilian, le dévisseur, et Julian, l’enrouleur. Ils seront aidés par Tino, l’apprenti plombier Italien.

Le ballon passe de rayon en rayon. Quelques impacts parsèment la surface de vente, mais aucune des deux équipes ne lâchent de terrain. Sur un joli mouvement et un centre côté droit, c’est Julian qui se retrouve bien seul, pour visser une frappe sous la barre des jaunes et verts (0-1, 19e).

C’est de bons augures pour le déroulement de la partie. Mais les Jaunes malmènent et bousculent les visiteurs, qui, dans leurs bleus de chauffe, répondent en contre. Sur l’un d’eux, vers la 29e minute, Sim, dans un sprint hargneux dont il a le secret, déboule sur la gauche du terrain, et adresse un centre qui profite à l’OSG. En effet, dans une geste d’une grande bonté en cette journée porte ouverte, un taulier jaune dévie le ballon dans ses filets !!!! (0-2).

Que c’est bon de voir que notre caddy se remplit si vite !!! Je parle trop vite, moins de trois minutes plus tard, ce sont les Bleus qui font preuve de largesses, et laissent l’avant-centre adverse ajuster Yoan, qui encaisse sans rien dire !! (1-2).

Une pause méritée est sifflée par l’animateur en chef de ce stage en plein-air.

La reprise s’engage sur le même rythme, engagé et viril, mais toutefois assez correct, malgré quelques engagements limites des deux côtés.

Les jaunes poussent, mais nos jeunes bricoleurs sont actifs. Sim, Jean, Thom et Sven sont à la tâche de tous côtés, bouchant les brèches, lissant les espaces, Les milieux font le mur à maintes reprises pour stopper Vivy, tant la hardiesse et la combativité des jaunes est présente.

C’est, sur un coup du sort, une sortie approximative du gardien de Vivy qui bouscule un Julian qui partait au but, que l’ASVN se retrouve à dix contre onze.

Greg, le superviseur du chantier, fait rentrer Ludo et Justin pour faire souffler ceux qui sont au bout du rouleau.

Côté droit, ce même Ludo, le bricolo de service, dévisse un centre qui finit en but au second poteau (1-3).

Les connexions ont tenu, Justin fait bien la soudure. Aucune fuite ne viendra perturber Sainte-Gemmes qui déroule jusqu’au coup de sifflet final.

Que c’est bon de revenir dans notre atelier avec le sentiment d’un travail bien fait, même si quelques bavures seront à rectifier pour dimanche prochain. C’était Yannick RIVET, à vous les studios !”

 

Cet article a été lu 376 fois.