Challenge de l’Anjou, huitièmes de finale

CAS Possosavennières – SP Mazières-en-Mauges : 4-5 (MT : 3-2)

Buts : Benjamin FOUILLEUL (x2), Tite TRA et Etienne THARREAU pour le CAS Possosavennières.

Cliquez ici pour voir les résultats

La réaction d’après-match d’Etienne THARREAU (entraîneur-joueur du CAS Possosavennières) : “Nous recevions le SP Mazières, leader incontesté dans notre groupe de D1 cette saison, avec l’objectif de créer l’exploit face à cette belle équipe. Nous démarrons le match de la meilleure des manières. Benjamin Fouilleul profite d’une sortie hasardeuse du gardien de but adverse pour sauter plus haut que tout le monde et catapulter le ballon de la tête dans le but. Puis nous réussirons à breaker cinq minutes plus tard sur une superbe action collective. Quentin Soulard trouve Tite Tra en retrait, qui n’a plus qu’à pousser le ballon au fond des filets. C’est un début de match idéal, mais on connaît les valeurs de nos adversaires et on sait donc que rien n’est gagné. Et c’est ce qui va se passer… Mazières effectue trois changements à la vingt-cinquième minute et cela porte ses fruits. Sur un ballon perdu à vingt-cinq mètres de nos buts, tout le monde s’arrête croyant que l’arbitre allait siffler une faute… mais non, et l’entraîneur-joueur de Mazières, tout juste entré en jeu, en profite pour enchaîner une belle frappe imparable. Les adversaires vont même égaliser à la trente-cinquième minute par l’un de leurs remplaçants… Tout est à refaire !!! Mais on ne va pas lâcher et Benjamin Fouilleul va permettre à notre équipe de reprendre l’avantage juste avant la mi-temps. La seconde mi-temps repart avec les mêmes intentions de part et d’autre et Mazières va égaliser à la soixantième minute. Encore une fois, on va parvenir à reprendre l’avantage à la soixante-quinzième minute sur un long coup franc repris victorieusement par moi-même. La fin de match s’annonce difficile, les organismes sont fatigués pour la Possosavennières. Mazières va pousser et égaliser à la quatre-vingt-troisième minute. Trois minutes plus tard, un nouveau ballon perdu à trente mètres de nos buts permet à l’attaquant adverse de frapper au but, qui est repoussé dans les pieds d’un joueur de Mazières qui finit magnifiquement sous la barre transversale. Le score n’évoluera plus et c’est Mazières qui prendra la direction des quarts de finale de la compétition. On est très déçu d’arrêter l’aventure ici, mais on peut voir que sur des matchs comme cela, certains détails ne pardonnent pas contre ces équipes-là. On a manqué aussi de fraîcheur physique pour faire face aux vagues adverses sur la fin du match. Ce match de coupe, avec beaucoup de buts, sonne la fin de saison pour nous. Bravo à Mazières-en-Mauges pour leur qualification.”

 

Cet article a été lu 234 fois.