Carlos GOMEZ a souhaité revenir sur son arrivée au sein du club d’Angers Football Club et sur le projet que le club a commencé à mettre en place, en bâtissant des fondations solides et saines, à la fois d’un point de vue sportif et éducatif, afin de former de bons citoyens et citoyennes dans la société angevine.

Bonjour Carlos, suite à votre dernier article dans notre média, vous avez souhaité apporter quelques précisions. Pouvez-vous revenir sur les raisons de votre intégration au sein du club angevin ?

“En effet, je me suis peut-être mal exprimé à travers mon dernier article vis-à-vis du club et sur mes motivations par rapport à ce dernier. Je tenais à m’en excuser et à vous donner des informations complémentaires. Je suis arrivé au club d’Angers FC, afin de contribuer à la nouvelle structuration qui était déjà en place avant mon arrivée. A ce titre, je souhaite mettre en avant le travail administratif effectué par le président Mani SAEDI et par le secrétaire Édouard BIJOU, ainsi que par l’agent de développement Amoura CHABANE. Sur l’aspect sportif et organisationnel, Nicolas HUET a réalisé un gros travail.”

Le club a déjà commencé un gros travail de fond, afin de rebâtir des fondations solides et saines ?

“Oui, c’est cela. Je suis arrivé dans une structure de football, où les membres du bureau, ainsi que les éducateurs, emmené par le seul salarié du club, en la personne de Nicolas HUET, ont déjà réalisé un énorme travail !”

Cela ne peut être que bénéfique pour le club et il est important de les remercier ?

“Tout à fait, je tiens à les remercier pour le travail accompli jusque-là. Pour ma part, je souhaite mettre mon expérience à leur service pour que l’on puisse obtenir nos différents objectifs communs, car tout seul, cela ne serait tout simplement pas possible ou très compliqué, parce que Nicolas HUET, sur l’aspect sportif et organisationnel, a déjà réalisé un travail remarquable et je peux vous confirmer, que cela n’était pas évident au départ.”

Pour conclure, le projet sera principalement axé sur les catégories de jeunes ?

“Oui, on souhaite partir sur une nouvelle idée d’organisation, pour que les enfants puissent d’abord s’amuser et progresser au même temps, mais aussi et comme l’a bien expliqué notre président Mani SAEDI, de développer l’aspect éducatif et les différents parcours de formations professionnelles, afin d’aider à notre niveau, à former de bons citoyens et citoyennes dans notre société angevine.”

 

Cet article a été lu 184 fois.