La fin du tournoi de Roland Garros approche à grands pas. Dans un précédent article, vous avez pu voir que quatre Angevins étaient en lice, dans les différents tableaux lors de cette 121e édition. 

Pour le natif d’Angers, Clément TABUR, son parcours sur la terre battue aura été de courte durée. En effet, on vous l’avait déjà annoncé, mais il s’est incliné contre Sean CUENIN au premier tour des qualifications (4-6; 7-6; 4-6).

Concernant la licenciée d’Angers Tennis Club, Clara BUREL, son entrée en lice dans le tableau simple dames a été compliqué. Là aussi, vous aviez pu lire dans un article précédent qu’elle s’était inclinée contre la numéro quatre mondiale, Maria SAKKARI (2-6; 3-6). Également, elle était engagée sur deux tableaux supplémentaires. En double dames, l’Angevine était engagée aux côtés de Cholé PAQUET. Toutes deux se sont inclinées contre la paire Kristina KUCOVA et Anastasia POTAPOVA (3-6; 2-6). En double mixte, engagée aux côtés d’Hugo GASTON, ils sont allés jusqu’au second tour. La paire tricolore s’est fait éliminer par le double Ulrikke EIKERI et Joran VLIEGEN (4-6; 3-6).

Un troisième angevin, habitué de la terre battue parisienne, Nicolas MAHUT, était lui aussi engagé sur plusieurs tableaux. En double messieurs, il était engagé avec son compère Pierre-Hugues HERBERT. Dès leurs débuts, les deux Français se sont inclinés contre la paire belge Sander GILLE/Joran VLIEGEN (4-6; 7-6; 3-6). Dans le tableau double mixte, aux côtés de Shuai ZHANG, leur parcours n’a pas été long. Pourtant favoris, ils ont été défaits par les Brésiliens Beatriz HADDAD MAIA et Bruno SOARES (4-6; 6-4, 8-10).

Engagée dans deux tableaux du tournoi junior, la jeune Ponts-de-Céaise Alice SOULIE a fait ses débuts sur la terre battue parisienne. En simple filles, elle était opposée à la canadienne Victoria MBOKO, annoncée comme la future star du tennis. Elle s’est inclinée en trois sets (7-5; 4-6; 3-6), mais a su mettre en difficulté son adversaire dès le début du match. Dans le tableau double filles, la jeune Angevine était engagée aux côtés de Lucie PAWLAK. La paire française n’a rien pu faire face à la paire Mirra ANDREEVA/Tereza VALENTOVA (1-6; 4-6).

 

Cet article a été lu 158 fois.