Grâce à Victor WENBANYAMA, meilleur espoir français de la saison de Pro A 2021-2022, les Metropolitans sont venus à bout des Turcs en fin de match. 

Pour ce match, le public angevin avait l’occasion de voir jouer, Victor WENBANYAMA, champion de Pro A et meilleur espoir en France avec l’ASVEL lors de la saison 2021-2022. Il compte déjà une médaille d’argent au championnat d’Europe des moins de 16 ans en 2019 et une médaille d’argent lors de la Coupe du monde des moins de 19 ans en 2021. Il aurait aussi dû participer à la préparation à l’Euro de basket 2022, mais il a déclaré forfait. Pour ce second match du jeudi, le public est un peu plus nombreux et commence à donner de la voix.

Absent du cinq de départ, son équipe sombre après avoir marqué le premier de la rencontre, les Metropolitans encaissent un 14-0 en seulement quatre minutes de jeu. Mené par Gabriel OLASENI très présent dans la raquette, Istanbul démarre bien son second match du tournoi. Mise en difficulté, Sacha GIFFA, coach adjoint des Metropolitans, décide de faire rentrer l’espoir français. L’équipe parisienne parvient à se relancer et revient à un point au milieu du premier quart-temps. Elle parvient même à passer devant aux scores grâce à un tir à trois points à une minute trente de la fin du quart-temps. Le Darussafaka Istanbul, terminera ce premier acte à deux points. En seulement quatre minutes, Victor WENBANYAMA a marqué douze points.

Dans le début second quart-temps, les Métropolitans continuent de faire la course en tête. Un bloc d’Armel TRAORÉ suivi d’une contre-attaque avec Aaron HENRY, terminé par un dunk de TRAORÉ permet au public de s’enflammer. Finalement, les Turcs vont rapidement prendre l’avantage et creuser l’écart. À une minute trente de la mi-temps, Istanbul prend six points d’avance. Une avance qu’elle va conserver jusqu’à la pause.

Les Turcs auront réussi un bon deuxième quart-temps (14-22) pour revenir prendre l’avantage. Les Parisiens sont donc menés 40-46. L’ambiance monte dans la salle Jean Bouin, qui a envie de voir son équipe française remporter ce match.

Le Show WEMBANYAMA

Au retour des vestiaires, les deux équipes mènent une opposition rude. Alors que les Metropolitans sont toujours menés de trois points, Hugo BESSON va enchaîner deux paniers à trois points qui vont les faire passer devant. Les Turcs ne se laissent pas faire et c’est au tour de Can KORKMAZ de marquer trois points. À la fin du troisième quart-temps, Darussafaka Istanbul est toujours devant, mais avec seulement deux points (60-58). Victor WEMBANYAMA est à ce moment-là, le meilleur marqueur avec vingt points.

Il reste un quart-temps. Les deux équipes ne se lâchent pas. Les Turcs réussissent à garder l’avantage dans ce début d’acte. Ils ont cinq points d’avance à sept minutes de la fin. Quelques instants après, moment décisif du match, Ercan OSMANI est exclu pour sa cinquième faute. Il était précieux dans la raquette avec notamment cinq rebonds défensifs à son actif. Akwasi YEBOAH permet à Istanbul de garder cinq points d’avance avec un panier à trois points instantanément répondu par WEMBANYAMA. À quatre minutes de la fin du match, les deux équipes sont à égalité (69-69). L’ambiance grimpe de plus en plus, le suspense est à son comble. Les Métropolitans vont commencer à prendre l’avantage. À vingt-quatre secondes de la fin, ils ont trois points d’avance. Le match se termine par une victoire des Parisiens portés par un grand Victor WEMBANYAMA auteur de trente-quatre points et dix rebonds. Il n’aura commis aucune faute.

Tournoi Prostars : 

Boulogne-Levallois – Darussafaka Istanbul : 86-79 (26-24, 14-22, 18-14, 28-19)

Au programme de ce vendredi : 

  • À 19 h : MSB Le Mans – Metropolitans 92
  • À 21h : Cholet Basket – Hapoel Holon

Cet article a été lu 31 fois.