Rencontre avec Pierre LE MEUR, joueur au Sporting Club de la Doutre à Angers. En manque de notoriété, vis-à-vis de l’autre club résidant du stade André BERTIN, Angers NDC, il a décidé de nous faire un coup de projecteur sur son club, où l’équipe première évolue en championnat Départemental 3, cette saison. Il revient sur la saison sportive de l’équipe première en championnat et dans les différentes coupes, où le parcours n’a pas été très brillant. Puis, il évoquera la dernière ligne droite, avec un match décisif pour le maintien, sur le terrain à l’AS Avrillé, ce week-end. Enfin, il abordera son intégration au sein du club angevin.

Bonjour, Pierre, pouvez-vous nous présenter votre club ?

“Le SC Doutre est co-résidant du stade André BERTIN, avec Angers NDC. Le club a été fondé en 1963 et compte environ 170 licenciés, à ce jour. C’est un club historique d’Angers, qui a à cœur de transmettre des valeurs telles que le respect, l’accueil de tous et la convivialité, tout en gardant un esprit compétitif. Le club compte des licenciés en U7, U9, U11 et U13 pour les jeunes, mais également en adulte en comptant deux équipes seniors, une équipe de vétérans, une équipe loisir et une section futsal.”

Pouvez-vous revenir sur la saison sportive ?

“Les résultats sont mitigés pour les équipes seniors. Après un bon début de saison de l’équipe A, les résultats ont baissé, notamment suite à de nombreuses blessures (sûrement dues à la reprise d’après Covid-19) et suite au forfait général d’une équipe dans le groupe de D3. Pour l’équipe B, la place au classement ne reflète pas le potentiel de ce groupe. Sur plusieurs matchs, l’équipe n’a pas obtenu les résultats espérés, notamment dus à un manque de gardien de but dans l’équipe. Malgré tout, le groupe senior reste solidaire et tout le monde est motivé pour bien finir la saison.”

Et concernant vos parcours en coupe ?

“Cela n’a pas été très brillant… On s’est fait sortir dès le premier tour de la coupe de France, à Corné (3-1). Ensuite, après avoir battu, Parcay La Pellerine aux tirs au but (5-5, tab.: 4-2), puis Saint-Georges-sur-Loire, notre troisième match à domicile dans cette compétition, s’est soldé par une élimination, au troisième tour, par le FC Oudon Couffé (D2), sur un score sévère (4-1). Puis, on a perdu d’entrée à Vernoil-Vernante (5-1), en coupe de l’Anjou. Enfin, on n’a pas fait en challenge de l’Anjou, en quittant la compétition, au troisième tour, après une défaite chez l’équipe de l’Olympique de Saumur (c) (3-2).”

Quels seront les objectifs dans cette dernière ligne droite ?

“Les objectifs pour la fin de saison seront d’aller chercher le maintien des deux équipes, surtout pour l’équipe A. Tout est mis en place pour aller chercher cet objectif, tout le monde est mobilisé, malgré les aléas.”

A ce sujet, ce week-end, vous avez un match décisif face à l’AS Avrillé Football (b) ?

“On est actuellement dixième avec quinze points. Ce match à Avrillé est évidemment déterminant pour la fin de saison (match, ce dimanche, 12h30, à Avrillé). Nous irons chercher la victoire, face à un concurrent direct pour le maintien. Il nous reste quatre matchs pour décrocher notre maintien et tout le monde est remonté à 200%.”

Comment vous vous sentez dans le club, à titre personnel ?

“En venant à la Doutre, mon objectif personnel était surtout de continuer à jouer auprès de grands joueurs, tel que Rodolf MENARD ou Thomas DOGUET. Je prends beaucoup de plaisir ici, où j’ai été très bien accueilli. J’essaie d’amener mon expérience et mon talent à la jeune génération, lorsque mon corps et les blessures me laissent tranquille…”

 

Cet article a été lu 296 fois.