Cet article a été lu 935 fois.

Dans le cadre de la 43e journée et avant-dernière journée de la saison régulière de Ligue Magnus, Angers recevait Épinal avec un match à enjeu pour les deux formations. A domicile, les Angevins se devaient de gagner pour espérer croire encore à la possibilité d’accrocher cette fameuse sixième place, évitant d’affronter Grenoble ou Rouen lors des quarts de finale de play-offs, ce qui fut chose faite en forçant la décision dans le money-time. En face, les Spinaliens se devaient de gagner en Anjou, pour espérer atteindre cette fameuse huitième place, synonyme de play-offs. Avec la victoire inattendue de Bordeaux à Rouen (5-1), Angevins et Bordelais se livreront une bataille à distance, lors de la dernière journée, sachant qu’en cas d’égalité entre les deux équipes, Bordeaux aura l’avantage du goal-average particulier.

Dès l’entame de la rencontre, Angers va se faire cueillir à froid par une équipe spinalienne déterminée à faire à un coup sur la patinoire Angevine. Dominateurs et après plusieurs belles occasions manquées, les Vosgiens vont logiquement ouvrir le score par l’intermédiaire de Robin Soudek, assisté de Stephen Silas et de Vincent Llorca (0-1, 4’17). Ensuite, Angers va profiter d’une supériorité numérique pour égaliser par son Top Player, Danick Bouchard, assisté de Clément Masson et de Nicolas Arrossamena (1-1, 10’19). Dans la deuxième période, Patrick Coulombe va donner l’avantage à son équipe d’un tir de loin (2-1, 9’24), il sera assisté de Robin Gaborit et de Brian Herderson. Épinal ne va rien lâcher et à son tour égaliser par l’intermédiaire de Matt Carter, assisté de Kévin Lorcher et de Tyler Mosienko (2-2, 11’28). Le match est serré et le destin de la rencontre peut basculer à tout moment. Épinal prend d’assaut le but adverse et a plusieurs occasions de l’emporter, mais Florian Hardy est impérial dans sa cage. On arrive dans le money-time et on pense déjà à la prolongation, mais c’était sans compter sur une dernière opportunité angevine qui sera concrétisée par Robin Gaborit, assisté de Brian Henderson (3-2, 19’04). Dans la foulée, l’entraîneur spinalien demande un temps-mort, afin d’élaborer une dernière stratégie et d’arracher la prolongation en tentant le tout pour le tout, en sortant son gardien de but et en ajoutant un joueur de champ, mais rien ne changera et les locaux préserveront leur précieux avantage jusqu’à la fin. Angers s’en sort bien en ayant été réaliste, dans une troisième période pas du tout maitrisée. Tout se jouera donc, lors de la dernière journée, pour le classement final de la saison régulière, en vue des play-offs.

Ligue Magnus, 43e journée.

Les Ducs d’Angers Le Gamyo d’Épinal : 3-2 (1-1, 1-1, 1-0)

LM FT

LM J43

Retrouvez les réactions d’après-match en vidéo !

Marty Sports