Cet article a été lu 1340 fois.

Ce dimanche, les Ducs d’Angers se déplaçaient à la patinoire Poissonpré du Gaymo d’Épinal pour le compte d’un match avancé de la 33e journée de la Ligue Magnus. Après leurs deux dernières victoires, contre Rouen, puis face au leader grenoblois, les Ducs se devaient de confirmer et d’enchaîner une troisième victoire consécutive, chose qui n’est pas encore arrivée, cette saison en championnat. Alors quoi de mieux que de l’obtenir contre une des équipes du top huit. Côté Angevin, on comptait deux absents, Mathieu Gagnon et Brain Henderson. Le Spinalien Robin Soudek était absent pour cette rencontre. Les Angevins ont eu du mal à poser leur jeu, mais ils ont su être réalistes en fin de match. Le Gaymo aurait mérité de gagner, mais ils n’ont pas su profiter de leur domination. On espère que les Ducs reproduiront la même prestation face aux Boxers de Bordeaux, ce mardi, à la patinoire du Haras.

Face à leur bonne dynamique actuelle, on pouvait supposer que les Angevins pouvaient à nouveau faire déjouer les pronostics, ce dimanche soir, à Épinal. Eh bien, même si ce fut lors de la prolongation, ils l’ont fait ! Ils ont souffert, mais ils ont vaincu. De plus, il est toujours appréciable de remporter une victoire face à un concurrent direct pour les play-offs, et encore mieux à l’extérieur. Les Spinaliens ont eu des occasions et ils ont dominé une grande partie du match, mais ils n’ont pas su tuer le match lorsque cela s’est présenté, surtout lors du second tiers-temps. Angers a su être réaliste et profiter de leur arme favorite, le power-play, ainsi que sur sa solidité défensive, une nouveauté depuis quelques matchs. On verra mardi prochain contre Bordeaux, si les Ducs peuvent confirmer leur bonne forme du moment, face à l’une des équipes qui les avaient battus par deux fois en deux matchs, lors de la phase aller. Toutefois, Angers devra se méfier de cette formation, qui peut leur réserver une surprise, car les Bordelais font parti du top quatre.

Premier tiers-temps :

Alex NIKIFORUK a été l’auteur d’un but et d’une assistance. Il a été très actif sur le match (crédit photo : So’Photo)

Dans ce début de tiers-temps, les deux équipes font jeu égal. Rapidement, le Gaymo marque grâce à Lee Baldwin, assisté d’Alex Nikiforuk et d’Alexandre Mulle (1-0, 3’20). Les Spinaliens prennent les commandes du jeu et marquent un second but par l’intermédiaire d’Alex Nikiforuk, assisté de Ryan McDonough et de Lee Baldwin (2-0, 9’42). Les Angevins se font pénaliser par deux fois, mais ils ne concèdent aucun but.

Score dans le premier tiers-temps : 2-0

Deuxième tiers-temps :

Florian HARDY a été l’auteur de 93,33 % d’arrêts (28 arrêts pour 30 tirs) (crédit photo : Kévin ACARI – Photographie).

Dans ce second tiers-temps, le Gaymo continue sur sa lancée du premier tiers-temps. Ils sont de plus en plus dans le camp angevin, sans pour autant arrivé à marquer de nouveau. En fin de tiers-temps, le jeu physique se durcit et une bagarre se déclenche.

Score dans le deuxième tiers-temps : 0-0

Troisième tiers temps :

Clément MASSON a été l’auteur de trois assistances, ce dimanche soir (crédit photo : Corinne DECONIHOUT).

Dans ce troisième tiers-temps,  les Angevins débutent par un power-play et mettent leur jeu en place, mais ils ne trouvent pas la solution, où ils manquent de vitesse dans les transmissions du palet. Quelques minutes plus tard, le Gaymo est nouveau pénalisé. Les Angevins lancent leur unité spéciale (bloc prédéfini pour le power-play avec quatre attaquants et un défenseur dans le cas d’un power-play). Cela leur permet de trouver la faille dans le bloc spinalien. Le but est marqué par Danick Bouchard, assisté de Clément Masson et de Matthieu Frécon (2-1, 6’20). Les hommes de Bradley Gratton se réveillent et contre-attaquent, mais sans trouver la faille. A deux minutes de la fin de la rencontre, le coach Brennan Sonne tente le tout pour le tout, en sortant son gardien de but, Florian Hardy. A dix secondes de la fin du match, ce risque est payant, car Angers égalise grâce à Maxime Lacroix, assisté de Danick Bouchard et de Clément Masson (2-2, 19’50). 

Score dans le troisième tiers-temps : 0-2

La prolongation :

Danick BOUCHARD a été l’auteur d’une assistance et de deux buts, dont celui de la victoire. Il a été élu homme match (crédit photo : Alex JLT).

Dans cette prolongation, les Angevins profitent du momentum acquis en fin de troisième tiers-temps et prennent le jeu à leur compte. Ils font craquer à nouveau le Gaymo d’Épinal, en marquant le but décisif, par l’intermédiaire  de l’ex- spinalien Danick Bouchard, assisté de Michael Quesnele et de Clément Masson (2-3, 2’15).  

Score final  : 2-3

 

Crédit photos : Charlotte TACARLO, So’photo, Corinne DECONIHOUT et Kévin ACARI – Photographie et Alex JLT.

 

Bilan du match :

 

Pour le Gaymo d’Épinal :  

Le point positif est l’engagement dans la rencontre. Isaac Charpentier, le jeune gardien de but spinalien, a fait un bon match, malgré la défaite de son équipe (91,18 % d’arrêts 31 arrêts/34 tirs).

Les points négatifs sont le manque de réalisme offensif (0/5 en power-play) et le manque rigueur en matière de pénalités. Ils ont aussi manqué de réalisme en ne réussissant pas à tuer le match.

 

Pour les Ducs d’Angers :

Les points positifs sont le power-play (1/2 soit 50%), la solidité défensive en infériorité numérique (0/5).

Le point négatif est le manque rigueur en matière de pénalités.

 

GAME 33

stat après match game 33

classement 25 1.3

 

Impression