Cet article a été lu 744 fois.

A domicile, les Ducs  s’inclinent trois buts à deux, après prolongation, face aux Scorpions de Mulhouse, nouveau promu, mais avec un gros potentiel. Angers pourra avoir quelques regrets, mais la victoire est logique pour les  Scorpions, avec un certain nombre de bonnes nouvelles pour les Ducs. Le match se déroulait en l’absence de Julien  Albert et Patrick Coulombe.

Premier Tiers-temps :

Dans ce premier tiers-temps, les Ducs imposent du jeu et beaucoup de rythme, ce qui génère d’énormes occasions, d’ouvrir le score. L’arbitre de la rencontre siffle un  surnombre pour Mulhouse. Les Angevins en supériorité numérique arrivent à marquer pour la premier fois cette année, à domicile, grâce à l’inévitable Danic Bouchard, assister de  Nicolas Arrossamena et de Clément Masson (1-0, 4’42). Les Ducs continuent d’attaquer, mais le S.Raibon  répond présent et arrête les offensives.

Score : 1 – 0 

Deuxième Tiers-temps :

Dans le second tiers-temps, les scorpions sont de retour avec un tout autre état d’esprit et ont envie d’en découdre. Les attaques incessantes des offensives de Mulhouse trouvent des failles dans la défense angevine et forcent le dernier rempart angevin, Florian Hardy, à s’employer et à neutraliser les attaquants Mulhousiens. Les Ducs ont eu fort à faire face à la belle équipe de Mulhouse qui n’a pas pu poser son jeu, en perdant trop de palets ou en les rendant trop facilement à l’adversaire. Malgré tous, les Ducs ne concèdent aucun but.

Score : 0 – 0 

Troisième Tiers-temps : 

Dans le troisième tiers-temps, les Scorpions continus sur leur lancée, du tiers précédent, et trouve enfin la solution grâce A. Rioux assisté d’Adam Havlik (1-1, 41’11). Les Angevins concèdent trois pénalités de suite, car la pression des Scorpions est plus forte. La troisième pénalité permet aux attaquants de Mulhouse de prendre l’avantage avec  le trio Branislav Rehus, assisté de Benoit Quessandier et Kevin Hecquefeuille (2-1, 9’15). Les Ducs piqués au vif mettent plus pression à la défense des Scorpions qui répond présent, mais qui concède des pénalités. À 13’06, l’équipe de Mulhouse réduite à quatre contre cinq craque à nouveau, grâce à un but de Nicolas Arrossamena, assisté de Danick Bouchard et de Brian Henderson (2-2, 14’48). Après cette égalisation, les deux équipes se donnent coup pour coup, mais aucune ne veut céder.

Score: 2 -2 

Prolongation :

Mulhouse rejoue une prolongation pour la deuxième fois de suite. Le face-à-face est gagné par le trio de Mulhouse, qui s’introduit dans le périmètre défensif des Ducs. Kevin Hecquefeuille travaille derrière la cage de Florian Hardy, passe le palet à  Branislav Rehus, qui le transmet à Yorick Treille dans un trou de souris et glisse le palet au fond des cages angevines. La prolongation a duré 0,46 seconde (2-3, 60’46).

Score : 2-3

Bilan du match :

Pour les Ducs, le bilan est mitigé.

Les points positifs : le niveau de Florian Hardy, qui malgré les deux défaites, est l’un des meilleurs joueurs actuels côtés angevins. Les satisfactions sont aussi les supériorités numériques qui ont débouché sur de réelles occasions de but.

Les points négatifs sont les énormes problèmes en défense, qui ont généré des pertes de palet, ainsi que le nombre de face-à-face pour Florian Hardy, ainsi que le problème d’identité, qui a généré plus de fatigue plus rapidement et qui montre les futurs points à améliorer.

Pour pour les Scorpions, le bilan est positif.

Les points positifs sont l’envie et le bon niveau d’une équipe juste promue, avec un recrutement intelligent. Cela sera à confirmer dans la saison. A noter, la bonne performance d’Axel Rioux, auteur d’un but, mais aussi de son envie et de son investissement dans le match. De même pour Kevin Hecquefeuille, joueur polyvalent, qui pourrait devenir l’un des cadres de l’équipe Mulhousienne, cette saison.

Le point négatif :  Une équipe Mulhousienne souvent pénalisée, ce qui pourrait être un inconvénient dans le futur de la saison.

Résultats de la 2ème journée de SAXOPRINT Ligue Magnus :

Vendredi 15 septembre

  • Rouen 5-2 Grenoble (2-0 ; 2-1 ; 1-1)
  • Strasbourg 1-7 Bordeaux (0-3 ; 1-3 ; 0-1)
  • Épinal 1-0 Amiens (1-0 ; 0-0 ; 0-0)
  • Angers 2-3 Mulhouse (1-0 ; 0-0 ; 1-2 ; 0-1)
  • Gap 3-1 Nice (2-0 ; 0-1 ; 1-0)

Le match Lyon – Chamonix est reporté au 8 octobre.

LM (J2)