Cet article a été lu 453 fois.

Pour le dernier match de l’année et pour le compte de la vingt-huitième journée de la Ligue Magnus, les Ducs d’Angers se déplaçaient chez les Pionniers de Chamonix avec un air de revanche. Et ce que l’on peut dire, c’est que l’on n’a pas été déçu par la prestation angevine, qui a été une véritable démonstration, ne laissant aucune chance à leur adversaire du jour. Avec six buts d’avance à dix minutes de la fin du temps réglementaire, les Angevins se sont quelque peu relâchés, laissant les Chamoniards inscrire trois buts (6-3). Avec cette victoire pleine de panache, Angers consolide sa quatrième place, avant de recevoir deux fois cette semaine, en l’occurrence deux équipes mal classées, Strasbourg, puis Anglet, à la patinoire du Haras.

Les Angevins avaient à cœur de démontrer que leur contre-performance en coupe de France face à ces mêmes adversaires n’avait en rien démoralisé les troupes. Et quoi de mieux qu’un cadre du vestiaire pour ouvrir le score. A la suite d’une récupération en zone neutre, Clément Masson part sur le côté gauche, puis sert dans l’axe Maxime Lacroix, qui remise instantanément pour Robin Gaborit, qui n’a plus qu’à ajuster le gardien de but chamoniard, Richard Sabol (0-1, 5’08), pour un “une-deux-trois” superbement joué ! Puis Angers va profiter d’une supériorité numérique pour doubler la mise. En phase offensive, Jiri Klimicek envoie le palet derrière la cage angevine pour l’ancien Angevin, Mathieu Briand, mais Julien Albert intercepte et lance en contre-attaque Mathieu Guertin, qui va se jouer à lui tout seul le porter adverse, d’un tir croisé dans la lucarne opposée (0-2, 11’06). A nouveau en supériorité numérique, les Angevins font tourner le palet autour de la défense adverse et c’est Mathieu Gagnon qui va tenter sa chance plein axe et trouver le chemin des filets, il sera assisté de Matt Carter et de Cody Campbell (0-3, 18’11). Les trois buts d’avance après la première période ne contentent pas les joueurs de l’Anjou, qui veulent marquer le match de leur empreinte. Chamonix joue avec le feu, à l’image de Benjamin Lagarde qui perd le palet en zone neutre, le capitaine angevin, Julien Albert, en profite pour récupérer le palet et aller défier en face-à-face le gardien de but adverse, l’Angevin ne lui laissera aucune chance en envoyant un missile sous la barre transversale (0-4, 22’21). En double supériorité numérique et donc à cinq contre trois, les Ducs ne vont pas se faire prier pour corser l’addition, d’une action exécutée comme à l’école et conclut par Clément Masson au deuxième poteau, sur un superbe service de Matt Carter (0-5, 29’28). Angers va alors gérer son large avantage et tuer les pénalités en sa défaveur, lors de la fin du deuxième tiers-temps. A nouveau en supériorité numérique, les Angevins vont ajouter un sixième but à leur compteur, où sur une remise en jeu en zone offensive, sur le côté droit, Mathieu Gagnon envoie un tir de loin en direction du but, Mathieu Guertin est à la déviation pour tromper la vigilance de Richard Sabol (0-6, 49’17). Avec six buts d’avance, les Ducs vont avoir un relâchement que les Pionniers vont exploiter. A la suite d’une passe devant le but d’Erik Higby, Perry Darrisso réduit le score tout seul devant le but, face à une défense angevine absente sur le coup (1-6, 50’26). Moins d’une minute plus tard, Geoff Fortman va se jouer à lui tout seul de la défense adverse, d’un mouvement dribble, pour inscrire le deuxième but de la soirée pour son équipe (2-6, 50’52). Puis sur une remontée de palet, Perry Darisso lance d’une transversale Kloz Vojtech, qui remise pour Fabien Kazarine, ce dernier ajuste Florian Hardy, masqué par la trajectoire du lancer (3-6, 58’18). Au final, Angers aura globalement maîtrisé son sujet, même si le relâchement dans le troisième tiers-temps n’aura eu aucune conséquence sur le résultat final de la rencontre.

Les réactions d’après-match :

Danick BOUCHARD (attaquant des Ducs d’Angers) : “C’est une très belle victoire, hier. On sent que plusieurs joueurs ont élevé leur jeu d’un cran et c’est vraiment bon pour l’équipe. On a su tuer le match très tôt et ensuite tout était plus facile. Il faut continuer dans le même sens sans se satisfaire des matchs passés. Bonne année à tous.”

Robin GABORIT (attaquant des Ducs d’Angers) : “On avait à cœur de prendre notre revanche là-bas. C’était important pour nous de faire passer le message qu’ils ne nous avaient pas anéanti. On débute le match de la bonne manière avec une réussite que l’on recherchait depuis quelque temps et Flo (Hardy) a fait les gros arrêts, ce qui nous a permis d’assez vite prendre le large. Notre Pk fait un gros boulot aussi. Sur la fin, on se relâche un peu, c’est dommage pour Flo et pour l’équipe, mais c’est une réaction humaine qui arrive sans forcement le vouloir. Globalement, on est plutôt satisfait de ce déplacement, on enchaîne notre quatrième victoire de rang et on est prêt et en confiance pour enchaîner à la maison, lors de nos deux prochaines rencontres à domicile.”

Ligue Magnus, 28e journée.

Les Pionniers de Chamonix Les Ducs d’Angers : 3-6 (0-3, 0-2, 3-1)

Buts : Robin GABORIT (5’08), Mathieu GUERTIN (11’16 et 49’17), Mathieu GAGNON (18’11), Julien ALBERT (22’21), Clément MASSON (29’28) pour Angers ; Perry DARRISSO (50’26), Geoff FORTMAN (50’52) et Fabien KAZARINE (58’18) pour Chamonix.

Pénalités : seize minutes sur huit infractions pour Chamonix ; seize minutes sur huit infractions pour Angers.

Agenda de la semaine pour les Ducs d’Angers :

Mercredi 2 Janvier 2019 (29e journée) : Angers – Strasbourg (20h30)

Vendredi 4 Janvier 2019 (30e journée) : Angers – Anglet (20h30)

Cliquez-ici pour la réservation en ligne

Le résumé du match en vidéo !

https://www.facebook.com/PionniersChamonix/videos/280445679311595/

 

Carreneuf