Cet article a été lu 982 fois.

Ce vendredi, les Ducs d’Angers recevaient au Haras les Brûleurs de Loups de Grenoble pour le compte de la 25e journée de la Ligue Magnus. Après leur victoire contre à l’ile Lacroix, les Ducs se devaient de confirmer et quoi de mieux que contre le leader. Côté Angevin, on comptait deux absents, Mathieu Gagnon, Brain Henderson. Les Grenoblois, Jean-Philippe Cote et Sébastien Bisaillon (en cours de match), étaient absents pour cette rencontre. A l’image de la victoire à Rouen, les Angevins ont utilisé la même tactique. Ce match est le match de référence pour Angers, cette saison, dans le domaine défensif. On espère que les Ducs reproduiront la même prestation face au Gamyo d’Épinal, ce dimanche, à Poissonpré.

Les Angevins ont déjoué tous les pronostics, hier soir à domicile face à Grenoble, en remportant une victoire de prestige. Lors de ce match à domicile contre les Brûleurs de Loups, le leader actuel de la Ligue Magnus, c’était l’occasion pour les Angevins d’affirmer leur performance contre la deuxième attaque du championnat. Les Grenoblois ont eu des occasions, mais ils ont eu trop de déchets techniques. Angers a su être réaliste et profiter de leur arme favorite, le power-play.  On verra dimanche prochain, à Épinal, si les Ducs peuvent confirmer leur bonne forme, face à l’une des équipes en perte de rythme, actuellement. A noter qu’Épinal est sur deux défaites consécutives et ils ont encaissé douze buts en deux matchs. Angers devra se méfier de cette formation, qui peut leur réserver une surprise.

Premier tiers-temps :

Florian HARDY a été l’auteur de 26 arrêts sur 27 tirs (soit 96 %) et Michael QUESNELE a été l’auteur de son 7e but de la saison (crédit photo : Charlotte TACARLO).

Dans ce premier tiers-temps, les Grenoblois imposent leur jeu pendant les dix premières minutes. Angers réagit en contre-attaque et ouvre le score par l’intermédiaire de Danick Bouchard, assisté de Cody Campbell et de Nicolas Arrossamena (1-0, 11’58). Les Brûleurs de loups se font sanctionner une nouvelle fois. Les Ducs prennent un second avantage, grâce à Michael Quesnele sur un slap (tir de la ligne bleue), assisté de Danick Bouchard et de Clément Masson (2-0, 17’06).

Score dans le premier tiers-temps : 2-0

 

Deuxième tiers-temps :

Cody CAMPBELL a été l’auteur de deux assistances, hier soir, et compte vingt-six points cette saison (crédit photo : Kévin ACARI – Photographie).

Dans le second tiers-temps, Angers commence avec un avantage numérique, face à des Grenoblois pénalisés par manque de discipline. Les Ducs en profitent pour aggraver le score par Maxime Lacroix, assisté de  Brett Sonne et de Cody Campbell (3-0, 6’19). Malgré cela, l’ascendant sur le jeu est grenoblois. Ils réduisent le score grâce à Olivier Dame-Malka, assisté de Maxime Legault et de Bostjan Golicic (3-1, 8’15). Angers se fait pénaliser par deux fois, mais avec de la solidarité, les Angevins résistent aux assauts des attaquants grenoblois.

Score dans le deuxième tiers-temps : 3-1

 

Troisième tiers temps :

Clément MASSON a été élu homme du match. Il a été l’auteur d’un but et d’une assistance, ce qui porte son total de points à vingt-quatre, cette saison (crédit photo : Charlotte TACARLO).

Dans le dernier tiers-temps, les Angevins répondent aux offensives grenobloises, où les visiteurs sont plus en plus énervés. Angers marque un nouveau but en contre-attaque, grâce à Clément Masson, assisté de Maxime Lacroix et de Brett Sonne (4-1, 14’19). On sent de la frustration du côté des hommes d’Edo Terglav, qui ne trouvent pas la solution dans la défense angevine.

Score final  : 4-1

 

Crédit photos : Charlotte TACARLO, Kévin Acari – Photographie.

 

Bilan du match :

 

Pour les Ducs d’Angers :

Les points positifs sont le power-play (2/6 soit 33%), la solidité défensive en infériorité numérique (0/5) et l’état d’esprit de guerrier.

Le point négatif est le manque rigueur en matière de pénalité.

 

Pour les Brûleurs de Loup de Grenoble: 

Le point positif est l’engagement dans le match.

Les points négatifs sont le manque de réalisme offensif (0/5 en power-play) et manque rigueur en matière de pénalité.

 

GAME 25

Statistiques d'après match Game 25

Résultats de la 25ème

classement 25 1.2

Impression