Dans le cadre de la vingt-septième journée de la Ligue 1, Angers SCO recevait le Racing Club de Lens, dans son stade Raymond KOPA. Actuellement dans une mauvaise passe, avec un seul succès lors de ses huit derniers matchs de championnat, les Angevins avaient à cœur de retrouver le goût de la victoire, eux qui s’étaient imposés dans le Nord, lors du match aller (3-1). Le SCO n’a plus perdu deux matchs consécutifs à domicile dans l’élite depuis novembre 2020. En face, les Lençois se déplaçaient en Anjou avec une certaine confiance, à travers une série de six matchs sans défaite. Au final, les deux équipes se quitteront dos à dos, où les Lensois auront arraché le point du match nul dans les ultimes minutes du match (2-2).

Dans ce match, Stéphane MOULIN, le coach angevin, doit se passer Rachid ALIOUI (malade), Jimmy CABOT et d’Enzo EBOSSE, tous les deux blessés au genou. Mohamed-Ali CHO et Sada THIOUB sont également forfaits. Ignatius GANAGO (lésion musculaire), Issiaga SYLLA (lésion musculaire) et Cheik TRAORE (tendon d’Achille) sont les absents lensois pour cette rencontre. Lens est invaincu lors de ses quatre derniers matchs de Ligue 1 à l’extérieur (deux victoires et deux matchs nuls). Les Sang et Or n’ont plus connu plus longue série d’invincibilité en déplacement dans l’élite depuis octobre-décembre 2006 ! À noter qu’un changement de dernière minute a eu lieu dans la composition angevine. Annoncé titulaire sur la droite de la défense angevine, Vincent MANCEAU s’est blessé à l’échauffement et a été remplacé par Abdoulaye BAMBA.

Ce sont les Lensois qui donnent le coup d’envoi de la rencontre. Il ne va pas falloir attendre longtemps pour noter l’ouverture du score, en faveur des Angevins. A la suite d’un long ballon en profondeur, Badé et Medina tergiversent et ne prennent pas le ballon. Diony en profite et s’infiltre entre les deux défenseurs avant de marquer d’un pointu du gauche à bout portant (1-0, 5e) ! Le buteur local signe par la même occasion, son quatrième but de la saison en Ligue 1. Puis, quatre minutes plus tard, en glissant, Kakuta vient tacler involontairement Boufal sur la droite de la surface. Penalty pour Angers ! Mangani croise sa frappe du gauche et prend Leca à contre-pied, parti sur sa droite (2-0, 9e) ! Ce dernier inscrit son troisième but de la saison. Kakuta enroule ce coup franc du gauche et trouve la tête de Diony qui détourne en corner (13e). La possession de balle est très nettement en faveur de Lens depuis le début de cette partie (73%). Le corner de Fulgini est repoussé par la défense lensoise, mais revient rapidement dans les pieds d’un joueur d’Angers. Fulgini est de nouveau trouvé côté gauche et efface deux joueurs avant de centrer en force du gauche. Gradit éloigne le danger (19e). Il n’y a eu que deux tirs dans cette rencontre, qui ont amené aux deux buts angevins. A force de dominer, les Lensois vont être récompensés en réduisant le score. Bien lancé en profondeur côté droit par Gradit, Clauss rentre dans la surface et croise sa frappe du droit dans un angle fermé. Bernardoni est battu (2-1, 22e) ! Déjà auteur de quatre passes décisives cette saison, Jonathan Clauss vient d’ouvrir son compteur but en Ligue 1. Sur la gauche de la surface, Fofana efface Bamba d’un crochet intérieur et manque ensuite sa frappe du droit qui passe nettement au-dessus du but de Bernardoni (28e). Sur le corner, frappé côté gauche par Clauss, Sotoca reprend de la tête sur la ligne des six mètres. C’est juste à droite du but de Bernardoni, battu sur l’occasion (31e) ! Lens reprend le contrôle de cette rencontre et, après un corner de Clauss repoussé par la défense, Doucouré croise trop sa frappe du droit à vingt mètres du but (33e). Boufal manque le troisième but ! En grande difficulté, Angers opère en contre-attaque et Diony est lancé côté gauche. Le premier buteur centre vers Boufal qui ouvre son pied droit pour reprendre du plat du pied. C’est juste à droite du but de Leca (37e) ! À vingt mètres côté gauche, Diony tente une frappe du droit à ras de terre vicieuse. Leca détourne bien en corner sur sa gauche (41e). Haïdara centre depuis le côté gauche vers Banza dont la reprise du gauche est déviée en corner (44e). Porté par une entame de match idéale (deux buts en dix minutes), Angers est devant à la pause. Mais les Angevins ont ensuite énormément souffert et ont subi jusqu’à la pause. En contre, Boufal aurait pu marquer le troisième but. Lens est bien revenu dans ce match et peut espérer renverser le score.

C’est reparti pour la deuxième période. Angers peine à sortir le ballon de sa moitié de terrain et Gradit peut tenter une longue passe en profondeur. Celle-ci est trop appuyée et n’inquiète pas Bernardoni (47e). À vingt-cinq mètres plein axe, Jean prend sa chance du droit, mais c’est nettement au-dessus de la transversale (78e). Les joueurs du Pas-de-Calais poussent, mais manquent de lucidité dans la zone de vérité. Lens se dirige vers une défaite frustrante au vu de la physionomie de la rencontre. On rentre dans les arrêts de jeu, où l’arbitre indique trois minutes de temps additionnel ! Les visiteurs vont enfin être récompensés en arrachant l’égalisation dans les toutes dernières minutes de la rencontre. Décalé côté droit, Michelin enroule un très bon centre au deuxième poteau, où Kalimuendo égalise d’une tête plongeante (2-2, 90e+2) ! Grâce à un but de Kalimuendo dans les arrêts de jeu, Lens repart d’Angers avec un point plus que mérité. Nettement supérieurs à des Angevins inoffensifs (une frappe après la pause), les Lensois n’ont pas sombré après leur mauvais départ et reviennent à hauteur de points de Metz. Angers reste dixième.

Ligue 1, 27e journée.

Angers SCO RC Lens : 2-2

Buts : L. DIONY (5e) et T. MANGANI (10e, sp.) pour Angers SCO ; J. CLAUSS (22e) et A. KALIMUENDO (90e+2) pour le RC Lens.

 

Cet article a été lu 777 fois.