Pour la reprise de la Ligue 1, les joueurs du SCO d’Angers se déplaçaient à Dijon, avec l’objectif de débuter par une victoire. Les Angevins auront concrétisé leur domination, par un but de leur capitaine, Ismaël TRAORE, en première mi-temps (1-0).

Les deux équipes débutent ce match, avec de nombreux absents de chaque côté. Angers s’avance dans une organisation en 4-1-4-1 avec Kanga en pointe, tandis que Dijon évoluera en 4-3-3, avec son trio offensif Dina Ebimbe, Scheidler et Chouiar.

Dès la première minute, chaude alerte sur le camp dijonnais, où l’ancien Angevin, Ecuele MANGA dévisse son dégagement, le ballon tape l’extérieur du poteau (1e). Cinq minutes plus tard, Dijon pense ouvrir le score, mais Scheidler voit son but refusé pour un hors-jeu (6e). Wilfried Kanga effectue un appel impeccable en profondeur, plein axe pour recevoir l’ouverture aérienne de Bamba. Le numéro 11 d’Angers part dans le dos de Lautoa pour aller tirer dans la surface, mais bute sur la bonne sortie d’Alfred Gomis ! (12e). Malgré quelques occasions adverses, le SCO domine et va être récompensé en ouvrant le score. Massé devant sa surface de réparation, Dijon ne peut contenir Thioub qui fixe deux adversaires avec son accélération avant de tirer en angle fermé sur le poteau gauche ! Le ballon file au second sur Traoré qui conclut haut et fort du droit ! (0-1, 22e). Puis, les visiteurs vont se faire une frayeur, où Bernardoni sera sauvé par son poteau. Sur une contre-attaque, Dina Ebimbe s’invite à gauche dans la surface d’Angers, percute avec ses dribbles et centre court au sol. Scheidler est neutralisé par le retour payant de Doumbia, Marié est seul au second poteau, son tir sans angle tape le montant ! (37e). A la mi-temps, Angers mène à Dijon grâce au but de son capitaine Ismaël Traoré. D’abord privés de ballon, les Angevins sont montés en régime pour dominer le premier acte mais le DFCO a bien failli égaliser à la 37e (poteau de Marié). La blessure de Ngonda a poussé les Dijonnais à réorganiser la défense.

Au retour des vestiaires, nouvelle désillusion pour le dijonnais Scheidler, avec un nouveau but refusé. Comme en première période, le jeune attaquant dijonnais est signalé hors-jeu, cette fois dans l’axe en recevant un ballon en profondeur. L’enchaînement contrôle orienté et tir croisé était pourtant de belle facture (49e). A l’heure de jeu, les Scoistes ont une belle occasion de doubler la mise par Fulgini. Thioub a du champ à gauche pour Angers, il se dirige vers la surface, mystifie Lautoa avec ses feintes et alerte Fulgini au cœur de la surface. En déséquilibre, le numéro 10 du SCO tire sans contrôle du droit, Gomis est parfaitement placé pour capter. Ensuite, les deux équipes vont procéder à divers changements de joueurs sans pour autant faire évoluer le tableau d’affichage, toujours en faveur du SCO. A dix minutes de la fin du temps réglementaire, le gaucher angevin Ebosse prend bien l’espace dans le dos du latéral de fortune Amalfitano et offre un centre précis au second poteau. El-Melali surgit pour caler sa tête mais la balle survole la barre de Gomis (80e) ! On rentre dans le money time et sur un coup franc pour Angers, à l’angle droit de la surface dijonnaise : Fulgini brosse joliment son centre du droit, Santamaria saute dans le bon timing pour couper de la tête, la balle flirte avec le cadre de Gomis (90e) ! Après trois minutes d’arrêt de jeu, Angers s’impose à Dijon et récolte ses trois premiers points de la saison. Premier buteur de ce nouvel exercice de L1, Traoré a concrétisé la domination des siens face à des Dijonnais fragiles sur les côtés et trop imprécis en attaque (deux buts refusés du novice Scheidler et un poteau de Marié).

Ligue 1, 1ère journée.

Dijon Football Côté-d’Or Angers SCO : 0-1

Buts : Ismael TRAORE (22e) pour Angers SCO.

Dans les autres rencontres de cette première journée, Bordeaux et Nantes ne sont quitter sur un score vierge et sans saveur (0-0), vendredi soir. Samedi, pas de vainqueur entre Lille et Rennes, Da Silva (74e) répondant au lillois Bamba (40e) (1-1). Ce dimanche, Monaco et Reims se sont séparés dos-à-dos (2-2), Nimes a cartonné Brest (4-0). Menés à la mi-temps, après l’ouverture du score de Chahiri, à la demi-heure de jeu, les Lorientais ont fêté leur retour en Ligue 1 par une belle victoire face à Strasbourg (3-1).

 

Cet article a été lu 616 fois.